Handball PSG – Final 4 | L’ADN commun


Le handball à la FFL, c’est un peu comme le biathlon : on préfère éviter le sujet. Mais quand on parle du PSG handball, l’acronyme du PSG reste plus fort. Et quand on y ajoute la Ligue des Champions, footballeurs et handballeurs savent lier leur destinée : celle d’échouer. Donc on ne peut pas passer à côté.

Depuis 2014, le PSG handball perpétue une tradition : celle de se faire sortir de la LDC par une équipe au nom qui s’écrit comme il s’éternue. Après Veszprem (à vos souhaits) (2014, 2015), Kielce (2016, 2019) et Skopje (2017), ce sont les Danois d’Aalborg qui se sont chargés de la mission en 2021.

Publicité

Jusqu’ici rien de nouveau

Cette année (comme à peu près toutes les autres) le PSG faisait figure de favori, du moins pour la demi-finale. En face, le monstre Aalborg… Non, pas du tout en fait. Aalborg jouait ici son premier Final Four et n’avait jamais gagné contre le PSG (en quatre confrontations). Cerise sur le gâteau, on parle quand même ici d’un club qui ne possède pas de compte Twitter.

Mais on sait très bien qu’en Ligue des Champions, les Parisiens adorent faire mentir les statistiques. À tel point que ce genre d’article sur Paris éliminé de la Ligue des Champions devient un marronnier : on y a le droit tous les ans à la même période.

Dans le même genre de Lose :   D1 Handball | Tremblay ne tremble pas face à la décima !

Bon cette fois, pas de mur qui se disloque ou de raz de Mahrez pour faire couler les Parisiens. Par contre, on vous recommande de jeter un coup d’œil à la performance du portier d’Aalborg (0’51 et 1’29). En termes de mur, on n’est pas très loin de Games of Thrones là. Et avant que le dragon passe par là.

Publicité

6 mois après l’élimination contre Barcelone à ce même stade de la compétition, on a donc assisté à la classique configuration d’un PSG plutôt en jambes qui s’effondre en deuxième période. 15-13 en sa faveur à la pause, puis, le mode Ligue des Champions est activé: 22 buts encaissés dans le second acte. Score final : 33-35. Quand on sait que les deux portiers parisiens Gérard et Genty sont amenés à préserver la cage française cet été à Tokyo, il se pourrait bien que le handball sorte de la blacklist sous peu…

Bien entendu, nous n’oublions pas les Nantais qui ont perdu l’autre demi-finale contre la valeur sûre barcelonaise. Sur les  3 dernières éditions, les Catalans ont éliminé 3 fois un club français en demi-finale. Amitiés sincères.