Football | Jonava, le surdoué de la lose n’est plus


Jonava

Après le départ de Jean-Michel Aulas, nous avons une nouvelle raison de nous retrouver avec les yeux humides : la fin de série légendaire du FK Jonava.

À lire aussi :   Les 40 punchlines qui ont fait la légende de Jean-Michel Aulas

Comme vous le savez, nous portons avec fierté les valeurs de la défaite. Et encore plus quand cette dernière est régulière. C’est donc en toute logique que nous avons voulu récompenser les équipes surfant sur des séries de défaites vertigineuses, et ce tous sports confondus. Nous les avons appelés les Survivants. Et parmi eux, un GOAT s’est rapidement détaché sans trop de difficulté : le FK Jonava, ou le Jonavos Futbolo Klubas pour les intimes.

Publicité

À lire aussi :   LES SURVIVANTS | Ces équipes qui ne veulent pas goûter à la victoire

Jonava, l’élite du football lituanien

Le 2 octobre 2021, Jonava s’impose en championnat contre Zalgiris 2 et valide sa montée en première division. Les Bleu et Blanc ne le savent pas encore, mais ce sera leur dernière victoire avant bien longtemps. En effet, ce club de première division lituanienne va défier toutes les lois de la nature et du sport. Dès l’année suivante, en 2022, Jonava débute la saison en boulet de canon : défaite 6-0 lors de la première journée, puis des revers 4-1, 3-0, 5-0, 4-0 lors du premier mois de championnat. On est sur des standards intéressants.

Mais rassurez-vous, les Bleu et Blanc vont maintenir ce rythme durant toute la saison : 5-0, 4-0, 4-0, 5-0, 6-0, 5-0, 4-0. Comme l’impression que Jonava n’est pas vraiment à sa place. Jonava, c’est cet élève qui ne sait pas aligner deux mots en anglais et qui se retrouve dans le groupe des forts de sa classe. Avec autant de valises, le Jonavos Futbolo Klubas assure un goal average de titan. En 36 journées, les Bleu et Blanc marquent 12 buts, et en encaissent 103. Soit près de 3 buts encaissés par match pour les nullos des mathématiques.

Avec un goal average de -91, Jonava est notre ambassadeur de la lose en Lituanie. Sans aucune contestation possible. Au-delà de la différence de buts, c’est surtout le niveau comptable qui fait de Jonava l’élite footballistique lituanienne. En 36 journées, les Bleu et Blanc inscrivent 3 points. Et pas grâce à une victoire, mais bien trois matchs nuls : O victoire, 3 nuls, 33 défaites. La saison parfaite existe bel et bien. Jonava a tout simplement tout défoncer sur son passage. Ce n’est pas pour rien qu’un astéroïde porte le nom de (248993) Jonava, me direz-vous.

En même temps, avec un gardien comme Artem Fastov, il est difficile de comprendre comment Jonava n’a pas encaissé plus de 200 buts sur cette saison. La preuve en images.

Publicité

Bis repetita, puis patatra

Relégué en seconde division, Jonava pense briser facilement le signe lituanien. Que nenni. Le FK Jonava est un multirécidiviste de la lose, un point c’est tout. Avec les Bleu et Blanc, la non-victoire prime sur tout le reste, quel que soit le championnat dans lequel ils se trouvent. Pour preuve, les 5 premières journées de seconde division se traduisent par 5 défaites. On ne change pas une équipe qui perd.

Mais malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Lors de la 8e journée, les joueurs de Jonava sont en déplacement. Une nouvelle défaite assurée, pense-t-on. C’était sans compter un début de match du tonnerre : 1-0 à la 8e minute, 2-0 à la 16e. Jonava parvient même à s’imposer 3-1 à 10 contre 11. Des valeurs bafouées en si peu de temps. Et devinez l’identité de ce traître à la nation lituanienne ? Zalgiris 2 une nouvelle fois. Le même qui avait offert une victoire à Jonava le 2 octobre 2021. Impardonnable

Après avoir versé de chaudes larmes, voici venu le temps des statistiques :

  • Jonava n’a plus remporté de match de championnat durant une période de 576 jours.
  • La série s’est étalée sur 47 matchs de championnat (5 nuls, 42 défaites).
  • Durant cette période, Jonava a marqué à 16 reprises, pour 119 buts encaissés.

Depuis leur victoire ? C’est le retour au calme. Une défaite en Coupe de Lituanie (3-0) et un match capital pour le maintien face à Ekranas.

L’enchaînement est sublime.

Résultat, Jonava caracole à la dernière place de la seconde division, avec 7 défaites en 9 matchs.

Le début d’une nouvelle série ?

À lire aussi :   Qui sont les 10 derniers SURVIVANTS de la Lose ?
Tom