Football 2010 | Marcos Tébar, l’homme qui valait 100 euros


Marcos Tébar

Oubliez les dizaines voire les centaines de millions d’euros injectés sur le marché des transferts par le Real Madrid. Lors de l’été 2010, le club espagnol a frappé un grand coup plus original. Celui de vendre Marcos Tébar pour un billet.

À lire aussi :   Si une écurie de F1 était un club de foot ? Partie 1

Un an seulement après avoir injecté 260 millions d’euros sur le marché des transferts, et recruté au passage Cristiano Ronaldo, Kaka, Karim Benzema ou bien Xabi Alonso, le Real Madrid se fait plutôt discret lors de l’été 2010. En effet, les Merengues ne claquent « que » 93 millions d’euros cette fois, pour attirer Angel Di Maria, Mesut Özil et compagnie. De quoi mettre José Mourinho dans les meilleures conditions possibles pour son arrivée.

Publicité

Cependant, avec l’arrivée de toutes ces stars, le Real Madrid a besoin de dégraisser son effectif. Et les premiers qui en font les frais sont les joueurs sortis du centre de formation madrilène, mais qui n’ont pas réussi à s’imposer au sein de l’équipe première. Et à ce petit jeu, le jeune espagnol Marcos Tébar Ramiro coche toutes les cases.

Arrivé à l’âge de 12 ans au Real Madrid, Marcos Tébar a gravi tous les échelons. Cinq ans passés chez les juniors, et sept dans la réserve madrilène. Mais malgré quelques prêts au Rayo Vallecano et à Gérone, le Madrilène peine à faire sa place. Puis le 13 mai 2009, coup de tonnerre. Marcos prend part à un match de l’équipe première du Real Madrid pour la toute première fois de sa carrière. Ce sera également la dernière. En douze années passées au Real Madrid, Marcos Tébar aura joué 34 minutes avec les pros. Rentable.

À lire aussi :   Olympique de Marseille | Le fabuleux mois de Lamine Diatta.

Une humiliation totale sur le mercato

Si l’ensemble de l’effectif des Merengues passe son meilleur été en 2010, cela n’est pas vraiment le cas pour notre ami Marcos. Milieu défensif de formation, il faut dire que l’arrivée de Sami Khedira est plutôt un mauvais signal qui lui est envoyé. Si le natif de Madrid n’a pas le niveau de ses camarades balle au pied, cela ne l’empêche pas d’être vif d’esprit. Et de se rendre compte qu’il ne rentre pas tout à fait dans les plans de José Mourinho.

À lire aussi :   Football - Malaisie | La simulation hollywoodienne de Sunday Afolabi

Alors quoi de mieux que de retourner dans le club où il a réalisé ses meilleures performances ; le FC Girona. Marcos rejoint le club catalan pour trois saisons, et en profite pour dégringoler en deuxième division. Le coquin. Âgé de 24 ans et passé par les différentes classes du Real Madrid, on pourrait penser que le FC Girona va devoir sortir le chéquier pour recruter l’Espagnol. Mais détrompez-vous, ce transfert va leur coûter moins cher qu’un lave-linge.

Publicité

Marcos Tébar, le joueur de foot le moins cher du monde

Un seul chèque de 100 € va permettre à Gérone de s’attacher les services de Marcos Tébar. De quoi en faire le joueur de foot le moins cher du monde. Idéal pour sa confiance. Toutefois, les Merengues se gardent le droit de faire revenir Marcos si ce dernier termine une saison de haut vol durant ces trois années. Ce qui n’arrivera pas une seule fois bien évidemment. Reste à savoir si Gérone a eu la possibilité d’effectuer le paiement en plusieurs fois sans frais.

Mais le calvaire ne s’arrête pas en si bon chemin pour Marcos. À l’issue de la saison 2012-2013, le FC Girona espère fouler à nouveau les pelouses de Liga, mais le club catalan échoue finalement à la sublime 4e place de seconde division. Marcos Tébar termine la saison avec du chocolat plein les dents. Comme s’il avait besoin de ça.

À lire aussi :   Foot | Le double pénalty foiré de Benedetto qui envoie Boca Juniors à la maison

Après des aventures réussies en termes d’échec, que ce soit à Almeria, Brentford ou bien Llagostera, l’année 2016 marque un tournant dans la carrière de Marcos. Né en 1986, cette saison marque tout simplement la crise de la trentaine pour le milieu espagnol. Âgé de tout juste 30 ans, il décide de partir en Inde. Pour quel montant cette fois ? Zéro euro. Alors qu’il a connu neuf clubs différents durant sa longue carrière, Marcos Tébar n’aura coûté que 100 euros en indemnités de transferts.

Indemnités de transferts de la carrière de Marcos Tébar (Transfermarkt)

Ce rey.

À lire aussi :   Olympique Lyonnais 1992 | Torben Frank, le plus gros flop d'Aulas