Le Havre – Adriano – Le jour où rien n’a basculé


Adriano - FFL

Automne 2014. Christophe Maillol est pressenti depuis quelques temps pour racheter le club du Havre. Dans le monde du football, on sent l’esbroufe et personne ne voit la chose se faire. En effet, il possède déjà à son palmarès 3 rachats avortés à Nantes, Grenoble et Nîmes. Pour convaincre les supporters, il promet la venue d’Adriano dès que le rachat sera effectué. Evidemment, personne n’y croit. Mais arrive le 31 octobre 2014…

Adriano, légende du Havre


C’est une arrivée en grande pompe pour la superstar de PES 6. Son programme sera celui d’un chef d’état : visite des installations du HAC puis de la ville sous le soleil (oui, vous avez bien lu). Avec en point d’orgue un détour à l’hôtel de ville pour s’offrir une vue panoramique sur la ville du Havre… Le monde du foot est sous le choc, l’ex attaquant de l’Inter est bel est bien dans la ville portuaire normande. Il s’agit pour le club de ne pas louper le coche cette fois. Par le passé, il avait refusé un certain Samuel Eto’o, qui passait un test avec 4 autres joueurs. Des 5 hommes, un seul n’avait pas été retenu, vous devinez bien de qui il s’agit…

Publicité

Le plus beau non-cadeau de Noel de l’histoire

C’est donc en superstar que l’attaquant brésilien arrive le soir au stade Océane. Coup d’envoi fictif du choc de Ligue 2 Le Havre – Arles Avignon, interviews à la pelle. Adriano déclare qu’il sera au Havre “à 99%” et “espère trouver un accord et devenir l’idole du club”. Rien que ça, direct, à peine arrivé et il veut prendre la place de Jean-Michel Lesage.  Sur le terrain, victoire 2-0 et Adriano s’en va fêter ça avec ses futurs partenaires. Enfin, ex-futurs partenaires.

À lire aussi :   Coupe du Monde 2022 | Le premier récap FFL

Alors que le rachat devait être imminent, les jours passent, puis les semaines. Deux mois plus tard cependant, le brésilien relance le palpitant des supporters havrais en leur offrant le plus beau cadeau de Noel :

Publicité

Sauf que. Pour que le transfert se fasse, il faut bien que Christophe Maillol rachète le club, et les semaines passent encore. Fin janvier, las, le président Jean-Pierre Louvel décide d’abandonner ce projet de reprise et de rechercher des investisseurs. Christophe Maillol sera poursuivi pour avoir laissé des ardoises sur son passage. Adriano lui, déprimé par le fait de ne jamais jouer au Havre, sera arrêté pour l’organisation d’une orgie à Rio.

Le destin de légende normande ne se joue pas à grand chose.