FFL Section Politique – L’entrée fracassante de Jadot


Yannick Jadot
Quand tu regrettes instantanément ton intervention

On vous l’avoue, on a longtemps hésité avant d’ouvrir notre section. Mais à force de voir passer des loses sous notre nez, nous avons sauté le pas. Non partisane, cette section sera comme pour le sport, impitoyable. Et pour commencer, comme pour le foot, une nouvelle lose française à l’échelle européenne.

Si l’on regarde le tweet de Yannick Jadot, il n’y a pas grand chose à redire. Une minute de silence pour le drame des 13 soldats français tués au Mali, dans un parlement européen qui n’avait pas encore honoré leurs mémoires.


Sauf que… la vidéo ne montre pas la minute de silence. Et pour une bonne raison, entre temps, Yannick Jadot a subi un bon gros bash du président italien du parlement, David Sassoli. En effet, nul doute que ce dernier n’a pas apprécié de voir le français insinuer que le parlement n’avait pas rendu cet hommage alors qu’il avait été effectué la veille, et en français.

Publicité

Un instant, un instant. Monsieur Jadot, vous n’étiez peut-être pas là hier dans l’hémicycle. Nous avons salué la mémoire de ces militaires tombés au Mali. Peut-être étiez-vous distrait, peut-être étiez vous absent, mais notre assemblée a déjà rendu hommage à ces militaires tombés au Mali”

Pour revivre ce moment de gène intense dans les conditions du direct, c’est par ici.

Finalement, le parlement européen, c’est comme à la Fac. Si tu ne piges rien au cours parce que tu as loupé celui d’avant, fait profil bas et ne lève pas la main. Tu sais très bien que tu risques de le regretter.

Néanmoins, une nouvelle minute de silence sera effectuée à la suite de cette gifle magistrale.

FFL Section Politique – L’entrée fracassante de Jadot