FFL d’Or 2020 | #8 Thibaut Pinot – Quand ça veut pas, ça veut pas


Pour beaucoup d’entre nous, 2020 est une annus horribilis. Il va sans dire que pour Thibaut Pinot aussi. Plutôt en forme lors de sa première sortie de l’année avec Paris Nice, en mars, il a fini comme chacun d’entre nous. En slip, dans le canap’ à attendre la fin du confinement. 

Bon comme nous, pas tout à fait à vrai dire. Si les stars du confinement furent principalement les StanPairo, Thibaut Pinot ne fut pas en reste avec la mise en visibilité de sa chèvre, Kim Goat. Moins plastique et complotiste que son homologue humaine, la chèvre de Monsieur Pinot nous a offert des moments de mignonnitude et quelques sauts de cabris pas piqués des hannetons. C’est quand même plus palpitant que toutes les sessions Zwift des autres cyclistes.

Publicité

La saison de Thibaut Pinot

Sous le signe de la poisse. Comme en 2019, me diriez-vous ? En effet, mais lorsque l’année dernière, tout était mis dans le Tour de France, avec un abandon qui coïncide avec l’apparition d’un vieux torse nu avec sa bière, Thibaut a choisi la persévérance et la résilience.

Tout commence au Critérium du Dauphiné, où Pinot est le seul qui suit le rythme de Primoz Roglic. Il sera son dauphin tout au long de l’épreuve, jusqu’à l’avant-dernière étape. Une chute collective dans laquelle les 2 se retrouvent. Roglic abandonnera avant le départ de la dernière étape, et Pinot sera vainqueur virtuel du Dauphiné de longs kilomètres. Mais, abandonné par son dos et sans coéquipiers, il finira second après de nombreuses attaques de ses adversaires. Mais ce qui fait trembler l’hexagone avant le Tour de France, c’est cette chute.

Dans le même genre de Lose :   Tour de France 2021 | Le récap' FFL de la 11e étape

Car diminué, Thibaut Pinot ne participera pas aux Championnats de France pour se préserver pour le Tour. Ce Tour dont il fait partie des favoris. Les mauvaises langues diront qu’il a été dessiné par l’idole de Melisey, où le contre la montre final passera. La première étape du tour restera comme un des moments WTF de la saison de cyclisme, voire du sport. Un bitume glissant tout du long, et des chutes, des chutes et encore des chutes. Parmi elles, celle de Pinot. Et si pendant une semaine, il va serrer les dents, tout s’écroulera à la 8e étape. Le Tour sera pour lui un long calvaire, mais pas question d’abandonner, il veut absolument profiter du contre-la-montre pour profiter de son moment : le passage dans son village natal de Melisey.

Mais là encore, la FFL fera son entrée. Le passage de Pinot ne sera pas transmis par France TV, qui a quasiment diffusé tout le contre la montre sauf ce moment. Quand ça ne veut pas, ça ne veut vraiment pas. Une fois le Tour fini, le Franc-Comtois va se mettre au repos pour soigner son dos. Au moins ce Tour, il l’a fini. Il s’engagera sur la Vuelta avec l’ambition de prendre du plaisir. Nouvel objectif raté : rattrapé par la douleur, il abandonnera avant le départ de la 3e étape.

Publicité

Finalement, un seul objectif sera atteint par Pinot. Déçu d’être seulement un vulgaire 10e des FFL d’Or 2019, il améliore son classement cette année. Rendez-vous en 2021 ?