FFL D’Or 2019 – #1 – France – Pays de Galles (Coupe du Monde)


Rouge Vahaaminha - FFL
Source : Image TF1

Ce XV de France restera donc dans les annales de la FFL en réussissant un exploit titanesque. Que dis-je ? Un double exploit. Peut être même un triple exploit ! En effet, réussir à truster la première place des premiers FFL D’Or restera à tout jamais gravé dans l’histoire. Ils réussissent même à y truster 2 places du Top 10. Et, cherry on the cake, c’est contre le Pays de Galles que ces deux loses ont eu lieu.

Publicité

L’Avant-Match

Souvenez, vous. 20 Octobre 2019, la France était en quart de finale de la Coupe du Monde après une phase de poule plutôt rocambolesque. Un France Argentine qui s’annonçait d’emblée crucial et la France qui nous faisait sa classique superbe première mi temps / Craquage en seconde. Mais, le coup de pied de Boffelli passera à gauche des poteaux. Certains diront French Chatte (On en fait partie, bien évidemment).

S’en suivront une victoire poussive contre les Etats Unis (ne vous fiez pas au score) et une victoire à l’arrache face aux îles Tonga, avec là encore une magnifique décomposition en seconde mi temps. Mais un allié bien incongru viendra aider les Bleus à ne pas se reprendre une déroute face au XV de la Rose. En effet, le France Angleterre se soldera sur un 0-0 grâce à l’aide d’un Tsunami. Cette belle performance va donc donner des ailes aux XV de France, invaincus en phase de poule.

Le Match

Si nous avons déjà fait un résumé du match, que vous pouvez revivre ici, nous allons rapidement le synthétiser à nouveau. Une mainmise sur une première mi temps, malgré quelques points au pied laissé sur le bord du chemin. 19-10 à la mi-temps. Et ce XV s’est préparé pour ce qui arrivera. Des secondes mi temps foireuses, il l’avait réussi parfaitement dans ce même duel au précédent tournoi des 6 Nations, et avait révisé leurs gammes face à l’Argentine et aux Tonga. C’est donc maintenant l’heure de vérité. L’heure de prouver que l’entrainement, ça paye.

Dans le même genre de Lose :   Compte à rebours - Coupe du Monde de Rugby

Il suffisait d’une étincelle, d’un signe, d’un rien pour que la FFL s’abatte sur cette rencontre. Dans un maul anodin, Sébastien Vahaamahina se sacrifie pour le peuple. Un coude parfaitement placé dans la tempe de Wainwright, sosie officiel de l’Oncle Tom qui nous vend son Willy Waller. Arbitrage vidéo, rouge logique. A ce moment là, nous savions, vous saviez. Nous n’attendions plus de savoir comment. Défense héroïque, qui ne cède que sur un essai que nous qualifierons de douteux. Validé par un arbitre qui ira se moquer de nous sur une photo d’après match.

Publicité

4 ans après une monumentale branlée face à la Nouvelle Zélande, le XV de France a prouvé sa capacité à se renouveler dans la défaite en coupe du monde. Et c’est une performance complète qu’elle nous a livré et qui fait qu’elle est logiquement 1ère aux FFL D’Or 2019. Une grosse louche d’espoir, de bonnes plâtrées d’occasion manquées et surtout des ingrédients spéciaux qui en font une lose fantastique. Ne vous laissez pas berner en ne retenant que le coup de coude. Pour citer un grand philosophe (Dewey, de Malcolm) beaucoup n’attendaient pas grand chose du XV avant le mondial, et sont quand même déçus au final. Et ça, c’est la grande force de l’union entre le XV et la FFL.