FFL D’Or 2019 – #7 – France – Pays de Galles (VI Nations)


En 2019, un France Pays de Galles restera à tout jamais inscrit dans les tablettes de la lose de notre nation (Spoiler: On y reviendra plus tard dans notre classement, vous vous en doutez). Mais il ne faut pas oublier que, 8 mois plus tôt, le XV de France losait dans les grandes largeur face aux mêmes gallois. Avec un scénario encore plus FFL, mais une incidence plus faible, la France entrait dans son tournoi de la plus belle des manières.

Prologue – Avant match et première mi temps.

La France entrait en 2019 avec peu de certitudes et après avoir fini 2018 avec un double exploit contre l’Afrique du Sud (essai à la sirène) et les Fidji. Bref, confiance et sérénité sont les mots d’ordre de la FFL et du XV de France pour cette entame de tournoi.

Publicité

Et pourtant, cette confiance engrangée sera tout de suite décimée avec une première mi-temps improbable. Duels gagnés, jeu léché, un zest de French Chatte sur un essai gallois refusé. Deux essais, une pénalité et un drop sur le gong. Seules les transformations foirées seront nos lueurs d’espoirs. Mais avec un cinglant 16-0 à la mi-temps, la FFL est repoussée dans ses 22.


Heureusement, tout va s’arranger dans les vestiaires et, après un discours flamboyant de Jacques Brunel (Qu’on imagine aussi dynamique que Jacques Santini sous Lexomil), le XV revient avec de bien meilleures intentions.

Seconde mi-temps – un récital en 3 temps

Un récital ? Une symphonie, un opéra de la lose même. Dès la 5ème minute de jeu en seconde mi-temps, la défense française s’aligne aussi qu’une partie de Tetris à 3 grammes, et en 2 feintes, Adams esquive l’ensemble des plots tricolore et offre un caviar à Williams pour revenir à 16-7.

Ensuite, c’est l’instant de grâce. Ballon de Williams dans le dos de la défense du XV, Huget ramasse le ballon et… la lumière fût. Comme lorsqu’on enfonce la mauvaise épée dans le tonneau de Pic-Pirates, le ballon de rugby glisse des bras d’Huget. Derrière, les gallois n’ont plus qu’à ramasser l’offrande. Une vraie boulette hors catégorie.

Publicité

Et pour finir Fickou gagne un duel, la défense galloise semble désorganisée… Dans un élan patriotique, c’est le moment que choisit Vahaaminha (déjà lui) pour tenter une passe que l’on peut qualifier de YOLO. En voulant sauter 2/3 joueurs, la Manche et le gouffre de Helm, il offre à la place une offrande à North, qui s’en va aplatir sans soucis. Petit bonus bien lose, Huget, au lien de plaquer le gallois, préfère s’empaler dans un autre tricolore historie d’être certain que personne ne se mette en travers de la paysdegallestada.

Ce match fût la preuve que, dans la lose, le XV de France réussissent à créer un nouveau scénario encore plus innovant. Par la suite, ils prendront une raclée quasi historique face aux anglais et une nouvelle humiliation face aux irlandais (ne vous fiez pas au score). Un tournoi des VI Nations qui préparait pour le mieux le grand moment de l’année de l’ovalie… Le mondial au Japon.

Voir tous les nommés aux FFL d’Or.

FFL D’Or 2019 – #7 – France – Pays de Galles (VI Nations)