EDF | Top 4 des matches-siestes depuis 2010


France croatie
La bible de la Lose du sport français

C’est bien beau d’avoir mis une 2e étoile sur le maillot en 2018 mais il ne faut pas oublier l’essentiel. L’équipe de France, c’est aussi des matches à mourir d’ennui. On en a choisi quatre rien que pour vous. (On n’a pas mis France-Équateur 2014, France-Suisse 2016 ni France-Danemark 2018, on vous les réserve pour plus tard.)

France – Belgique : 0-0 (2011)

No Umtiti No fun. En 2011, les Belges ont déjà l’ossature de l’équipe qui leur permettra d’espérer remporter des compétitions. Courtois, Kompany, Fellaini, Witsel, Hazard sont là mais préfèrent ne pas prendre de risque à se découvrir.

Publicité

Il faut dire qu’en face, Laurent Blanc a aligné une équipe-type avec ses plus grands joueurs. Parmi eux, on compte Marvin Martin, Adil Rami, Anthony Réveillère, Yann M’Vila (puis Maxime Gonalons), Loïc Remy.

Résultat : un match fermé comme on les aime, avec des frappes lointaines non cadrées et une ribambelle de tirs contrés. Côté belge, ce n’est guère plus dangereux. C’est bien la peine d’aligner Lloris dans les buts pour un boulot que pourrait faire Butelle.

France – Croatie : 0-0 (2011)

Quoi de plus logique qu’un match soporifique quand tu arrives sur le terrain en pyjama? Ce match, on s’en souviendra pour tout sauf le football. Déjà, la tenue, enfin appelez ça comme vous voulez :

Publicité

Mais parlons quand même du match. Dans les tribunes du Stade de France, on était bien loin de La croisière s’amuse. Ce n’était pas non plus Titanic mais disons que le bateau bleu n’avait pas le vent en poupe. À la proue du navire, rien à signaler mon capitaine. Que ce soient Benzema, Rémy ou Gameiro, silence radio. Du coup, c’est Rami qui a essayé à faire le show avec un retourné en fin de match. Tentative manquée, mauvaise réception, blessure à l’épaule et sortie sur civière. FFL approuved.

Le meilleur moment du match ? Assurément la mi-temps avec le tournage du clip de Martin Solveig.

Un magnifique performance récompensée comme il se le doit par les huées du Stade de France (3:30)

Roumanie – France : 0-0 (2011)

Match crucial à Bucarest dans les éliminatoires pour l’Euro 2012. Les Bleus doivent s’imposer sous peine de voir revenir sur eux la Bosnie, qu’ils doivent affronter lors de la dernière journée. Un petit goût de France Israël 1993. Quelle époque tout de même ! Avoir du mal à se dépatouiller de la Roumanie et de la Bosnie pour se qualifier à un Euro. Y a pas à dire, c’était mieux avant.

Conscient de l’importance du match, Laurent Blanc décide de faire tourner. Le sélectionneur choisit de titulariser Martin, Sagna, Rami, Cabaye et Valbuena à la place de Malouda, Réveillère, Kaboul, Diarra et Nasri. Aucune vanne, la feuille de match se suffit à elle-même.

Quoiqu’il en soit, alors que toute la France attend ce match pour retrouver Thierry Roland et Jean-Michel Marqué au commentaire, réuni une dernière fois sur M6, Français et Roumains s’adonnent à un match haché, perclus de duels inutiles. Le tout sur un pelouse de Coupe de France (on vous laisse le constater à 2’38). Ah quel pied les amis, ah quel pied !

Albanie – France : 1-0 (2015)

Pour celui-ci, on félicite l’UEFA d’avoir calé ce match à 18h, juste après la sieste. Côté Français, il s’agissait donc de prolonger l’effort en Albanie.

Déjà, tout commençait bien. Deschamps nous offrait une petite gâterie dans son onze titulaire avec un savoureux triangle au milieu : Kondogbia-Gonalons-Payet. Ne manquait que Guilavogui pour atteindre l’extase.

Finalement, c’est l’Albanie qui nous l’a donnée. Emmenée par le fidèle Lorik Cana, les Albanais parvenaient à déstabiliser le semblant d’assise des Bleus et ouvraient la marque, juste avant la pause, sur un splendide coup-franc qui débroussaillait la lucarne de Lloris. La suite ?  Il suffit de jeter un coup d’oeil au résumé du match. Au vu du nombre d’occasions, la réponse des Français tenait en un mot : la flemme.

Et en seconde mi-temps, 2e gâterie de la part de Deschamps. Un trio d’attaque 100% Ligue 1, 100% Farmer’s League : Ntep-Lacazette-Fekir.

Dans le même genre de Lose :   Le Quiz FFL | Les buteurs de l'Equipe de France dans les années 2010.