CAN | Arrêtez tout, le but gag de l’année nous vient du Congo


Congo

Comme vous le savez, la CAN a débuté le week-end dernier. Si jusqu’à présent, la seule lose avait été l’interruption de la diffusion du match entre le Sénégal et la Gambie, filmé depuis les tribunes en attendant, un premier craquage a eu lieu sur le terrain. Chers amis du Congo, merci pour votre contribution.

À lire aussi :   CAN 2022 | Le pénalty exceptionnel de Njie qui envoie l'Égypte en finale

Le combo gagnant du Congo

La République Démocratique du Congo arrive à la CAN avec, à sa tête, Sébastien Desabre. Ce nom vous dit quelque chose ? C’est normal, le natif de Valence nous avait affublés d’un scénario mythique à la tête des Chamois Niortais. Pour leur premier match de la compétition, les Congolais sont opposés à la Zambie. Si aucun but n’est à signaler au cours des 20 premières minutes, c’est normal, car il fallait tout simplement attendre la 22e.

Publicité

À lire aussi :   Ligue 2 | Le week-end parfait des Chamois Niortais

Sur une ouverture en direction de Patson Daka, le gardien congolais Lionel Mpasi décide de sortir de sa surface. A l’instar de Fabien Barthez en finale de la Coupe du monde 98 sur Ronaldo, ou d’Anthony Lopes lors d’une sortie sur deux, le gardien de Rodez défonce l’attaquant zambien. Mais il en faut plus pour décourager ce dernier. Daka se relève de suite, et joue rapidement la touche vers son coéquipier. Et pour cause, ce bon vieux Lionel est toujours par terre en train de réclamer une faute au corps arbitral.

Sans réfléchir, Kings Kangwa reprend de volée la touche. La suite est digne d’un numéro du cirque Zavatta. La frappe lobe non seulement Lionel qui bat en retraite vers ses cages, mais effleure le haut du crâne de Chancel Mbemba, avant de passer entre les jambes de Henock Inonga Baka. Un but col-lec-tor.

À lire aussi :   Qualifs CAN | La boulette en 25 secondes du Burundi
Tom