ATP Cup 2020 : la Grande Première française


On commençait à peine à se remettre de notre lendemain de veille après le premier brisage de raquette de Ben depuis le 29 août, et notre héros a remis ça hier, en Australie.

Si vous croyez qu’il n’y a pas plus brûlant que les forêts à Brisbane, c’est que vous n’avez pas vu la sortie de Benoît Paire.

Publicité

Notre poulain est déconcentré par un spectateur. La réponse est immédiate : Ben hurle. Le vocabulaire, lui, est Anelkesque.

Et dire qu’il y a 10 jours on se demandait comment le 2020 de Ben pourrait ne pas décevoir après le florilège de clashes et autres moments cultes de son année 2019. Doutez d’un champion, il vous répondra sur le terrain.

Notre coup de coeur sera quand-même pour Gillou, désespéré, qui réalise que son copain vient de passer en mode non-retour. Un bon feeling, puisqu’une heure plus tard, nous serons éliminés de notre 1ère ATP Cup.

Publicité

On sait en rater des choses, mais pas nos premières.

🐓

ATP Cup 2020 : la Grande Première française