A Travers les Flandres 2013 | Le finish légendaire de Voeckler


Thomas Voeckler / Europcar - Oscar Gatto / Vini Fantini - 20.03.2013 - A travers la Flandre
La bible de la Lose du sport français

De son nom original Dwars door Vlaanderen (que nous ne saurions prononcer), la semi-classique Flandrienne A Travers les Flandres est l’une des plus agréables à suivre. Vallonnée, pavée et si possible avec des conditions climatiques infectes, le spectacle est souvent au rendez-vous, comme ce fut le cas en 2013, avec ce finish mémorable de Thomas Voeckler.

De Roeselare à Waregem, les coureurs en avaient pour 200 km dans le froid et la boue ce 20 mars 2013. Après une course animée, c’est un groupe de 10 coureurs qui affrontait le Nokereberg, dernière difficulté de leur longue et sinueuse journée. Et c’est à ce moment-là que Thomas Voeckler fait parler son panache. Bien connu pour ses escapades mythiques sur le Tour de France, le courageux alsacien s’en va fausser compagnie de ses camarades à 10 kilomètres de l’arrivée.

Publicité

Voeckler était à 10 mètres de la cerise sur le Gatto

Tel un Julian Alaphilippe à Imola, Voeckler était parti pour un contre-la-montre vers la victoire. À bloc, il en avait pour 10 kilomètres de souffrance sous la pluie flandrienne. Et plus les minutes passent, plus la perspective de la victoire grandit pour le coureur d’EuropCar. Au passage sous la flamme rouge, il conserve de bonnes longueurs d’avance sur le groupe de poursuivant, et s’engouffre plus tard dans la dernière ligne droite avec une avance qui semble suffisante.


Il ne suffit plus que de tirer, d’aller chercher les derniers Watts existant pour aller arracher cette victoire. C’était sans compter le fameux acide lactique. Des crampes qui vont faire caler le chouchou des Français à 10 mètres de la ligne, et se faire manger par l’Italien Gatto. Cerise sur le gâteau, Thomas Voeckler ne finira même pas sur le podium, mais 5e. Mais s’il y avait un prix de la combativité, il aurait été pour lui ce jour-là.

Dans le même genre de Lose :   Christophe Mengin - Tour de France 2005 - Le virage parfait

 

Publicité