Wimbledon | Les étoiles FFL des Français du Mercredi 29 Juin.


Caroline Garcia

Deuxième tour de Wimbledon, et des Français commencent enfin à tomber. Mais pas assez rapidement à notre goût. Il ne reste plus que quatre petits jours avant que la deuxième semaine ne débute, il s’agirait de régler cette affaire au plus vite.

⭐⭐⭐⭐/5

Adrian Mannarino

Enfin un Français qui nous donne le sourire. Défait 6-2, 6-4, 6-1 par Tommy Paul, Adrian n’est pas resté très longtemps sur le court. Ou du moins, suffisamment pour réapprendre le tennis tant l’Américain lui a infligé une leçon. 1 heure et 59 minutes durant lesquelles le Français a visité les quatre coins du court. Une visite de la banlieue sud-ouest de Londres par le guide Tommy.

Publicité

Quentin Halys

Sa victoire au premier tour face à Benoît Paire était un doux mirage, et tout le monde le savait. Quentin le premier. Face au Géorgien Nikoloz Basilashvili, la logique a été respectée avec brio. Deux tie-breaks perdus, et un break subi au pire moment pour s’incliner 7-5. Seule ombre au tableau, le 6-0 infligé en 19 minutes par Halys lors de la deuxième manche. Ce qui fait qu’il a marqué 23 jeux contre 21 pour son adversaire. Perdre en 4 sets et marquer plus de jeu, on peut se le dire, c’est un exploit comme on les aime.

⭐⭐/5

Diane Parry

Que dire. Hormis que Diane nous a écœurés du tennis durant un peu plus d’une heure. Son premier set était pourtant à montrer dans toutes les écoles de tennis françaises : 55% de premières balles, plus de points gagnés derrière son deuxième service que son premier et 15 balles de break à sauver. Malheureusement pour nous, Diane en a sauvé 14. Et le break concédé a été un simple détail dans son succès 6-3, 6-2 sur Mai Hontama, naviguant dans les profondeurs du classement WTA (139e).

Sa victoire sur Barbora Krejcikova à Roland-Garros le mois dernier, lauréate du tournoi l’an passé, n’était visiblement pas un accident.

⭐/5

Ugo Humbert

Alors qu’il abordait Wimbledon avec le max de confiance, et ses 2 succès sur ses 11 dernières rencontres, Ugo a mis à mal tous nos pronostics. Opposé à Casper Ruud au deuxième tour, le Messin a déroulé face au dernier finaliste de Roland-Garros. Que ce soit sur le gazon ou devant les micros, Ugo n’a eu de cesse de cogner le Norvégien.

Publicité

« Casper ? Je pense que je lui faisais un peu peur » U. Humbert

Deux victoires d’affilée ? Ça n’était plus arrivé à Ugo depuis près d’un an. On espère ne pas avoir à vous apprendre à quand remonte la dernière série de trois victoires du Français.

Petite lueur d’espoir cependant, avec cet oubli de raquette à l’aube de sa rencontre. On n’est pas passé loin d’une disqualification épique.

Caroline Garcia

Il s’agissait du premier match de sa carrière sur le Centre Court, qui plus est face à la chouchoute du public londonien. Mais Caroline n’a pas tremblé. Pire, elle a remporté son 7e match consécutif sur gazon face à Emma Raducanu. Et le terme « battre » est malheureusement trop faible. Un succès 6-3, 6-3 en 1h26. Elle-même admet qu’elle y est allée trop fort.

« Au final, ça fait 3 et 3, ça paraît assez sec » C. Garcia

Tu pousses le bouchon un peu trop loin Caroline !