Wimbledon | Les étoiles FFL des Français du Jeudi 30 Juin.


Harmony Tan

Pour la première fois de la quinzaine, il y a autant de Français qui ont perdu et gagné. Nous sommes arrivés à un stade où nous devons nous en réjouir. Le tennis tricolore a terriblement changé. Il ne manquerait plus qu’il nous fasse travailler en deuxième semaine de Grand Chelem…

⭐⭐⭐⭐⭐/5

Hugo Grenier

Le cadeau de Gaël Monfils aura duré quatre jours exactement. Face au Chilien Cristian Garin, Hugo Grenier a vu du pays. Un revers 6-3, 6-1, 6-1 expéditif, et c’est la FFL qui est rassurée. Il n’y aura pas de syndrome du petit poucet français sur ce Wimbledon. Et on ne va pas s’en plaindre.

Publicité

⭐⭐⭐⭐/5

Hugo Gaston

Simple, efficace. Opposé à l’Italien Lorenzo Sonego, Hugo a été éliminé du tournoi en prenant 7-6, 6-4, 6-4 et en faisant parler son sens de l’inoffensivité. Trois petites balles de break sur toute la rencontre, pour une seule convertie. Il n’y a plus de doute, le Gaston de 2020 est bien loin derrière nous.

Benjamin Bonzi

Bon, promis, c’est la dernière fois qu’on vous la fait celle-là. Comme vous vous en doutez, Benjamin a bel et bien perdu. Il rejoint un autre Ben dans la liste des retours pour l’Eurostar. Santé champion !

⭐⭐/5

Richard Gasquet

Face à Mackenzie McDonald, Gasquet a été quick. En 2h30 seulement, Richard a fait parler son revers, et en a infligé un cinglant à la FFL. Une aisance sur le gazon londonien qui commence peu à peu à nous inquiéter. Tous nos espoirs reposent désormais sur les épaules de Botic Van de Zandschulp, son prochain adversaire. Espérons que ce dernier soit aussi compliqué à jouer que la prononciation de son patronyme.

Publicité

Alizé Cornet

En deux petits sets, conclus 6-3, 6-3, Alizé a écœuré Claire Liu et la FFL. Il a fallu moins d’1h30 à Cornet pour vaincre l’Américaine, au prénom si francophone. Tout s’explique. Au tour suivant, Alizé affrontera Iga Swiatek, et ajoutera une possible 38e ligne dans la folle série de victoires de la Polonaise.

⭐/5

Harmony Tan

Après avoir éliminé Serena Williams au premier tour, la Française devait affronter l’Espagnole Sara Sorribes Tormo. Un retour sur terre compliqué, qui plus est sur le gazon londonien. Malgré cette chute de standing, Harmony n’est pas tombée dans le piège. Et atteint le troisième tour d’un Grand Chelem pour la toute première fois de sa carrière. Une première dont on se serait passés volontiers.