Top 5 des Français qui nous font perdre de l’argent cette année


Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport
La bible de la Lose du sport français

Non, nous n’allons pas vous parler d’hommes politiques mais bien de sportifs. Le titre peut être trompeur et la tentation présente. Cantonnons-nous à notre domaine d’expertise préféré, les ressources sont quasi inépuisables en France. Nous devions donc répondre à la question que tout le monde se pose. Qui sont les français les plus talentueux pour vous faire les poches ? Revue d’effectif de notre Top 5 des sportifs sur lesquels vous ne devez jamais parier. Jamais.

5 – SU AGEN

Pourquoi mettre en avant une personne, lorsqu’on a la chance d’avoir toute une équipe à disposition? Solidement accrochée à sa place de lanterne rouge du Top 14, le SUA enchaîne les performances de grande classe à domicile comme à l’extérieur. Avec un total de 69 essais encaissés depuis le début de la saison, la principale interrogation est de savoir si l’équipe est en capacité d’aller chercher le record de 107 détenu par l’Aviron Bayonnais lors de la saison 2016-2017. La légende de la passoire agenaise est en marche et on y croit. Veillez à ne pas miser un centime, même sous la torture ou pendant une période de doublon trompeuse.

Publicité

4 – Clément Noël

Clément, c’est le Chavanel du ski alpin. Le bougre est toujours premier à mi-parcours, toujours. Seul et fier, laissant ses dernières forces dans la bataille avant que ses concurrents s’organisent pour la victoire. Oui, l’autre victoire, celle à la fin des deux manches. Apparemment celle-ci ne l’intéresse qu’à moitié. En tant que nouveau licencié, Clément Noël tente d’impressionner la FFL pour se faire une place de choix dans les prochains classements. A mi-saison il n’est que 4ème de celui-ci. Un constat inhabituel pour le jeune skieur de Val d’Isère, mais nul doute qu’il nous offrira encore beaucoup de frissons avant la fin de l’hiver. Avec Noël, c’est toujours la même histoire, si la cote pour la victoire est basse, fuyez.

3 – Corentin Moutet

L’élève n’a pas (encore) dépassé le maître. Si Moutet démontre des aptitudes certaines pour discuter avec les arbitres, exploser des raquettes ou défier verbalement ses adversaires, son “Paire spirituel” demeure tout de même un cran au-dessus. Le jeune français a pour le moment l’excuse de l’âge pour pardonner ses excès. Bien malin peut dire s’il sera capable de suivre les traces des craquages à répétition de son illustre aîné. Un joueur talentueux qui ne déçoit que très rarement la FFL. Pour les amateurs de sensations fortes, les meilleurs sites de paris sportifs proposent des combinés “Moutet / Paire” à des cotes imbattables. L’exonération de la mise sur vos impôts n’est pas encore disponible mais la FFL appréciera le geste.

Dans le même genre de Lose :   Paris - Dakar 1989 | Jean Todt, ce génie incompris !

2 – Benoit Paire

Le king n’est pas mort mais sa place de leader lui a été volée par la révélation du sport français, Fabio Quartararo. Benoît est pour le moment en deçà de ses standards habituels. On peut désormais l’affirmer, Paire sans les sifflets du public c’est un peu comme le rugby sans bagarre générale, ça manque de charme. Après une année 2020 marquée par la pandémie mondiale et l’obtention de son diplôme de Barman, le français pourrait nous offrir une saison de folie. Nous espérons que tous ces mois de visios conférences et d’hydratation intense permettront à notre champion de revenir en pleine forme. La majorité des médecins Marseillais le confirment, Benoit a sûrement trouvé le cocktail parfait pour stabiliser des nerfs qui n’en demandaient pas tant. Nous ne pouvons hélas pas vous conseiller de parier sur le président des sportifs alcooliques non anonymes car comme vous le savez, boire comporte des risques.

1 – Fabio Quartararo

Le jeune pilote français nous a beaucoup inquiété au début de la saison dernière avec ses 2 victoires en autant de courses. Le site Eurosport titrait “Quartararo, 80% de chances d’être sacré”. Ils sont taquins. Pour ajouter du charme à ce dénouement “made in FFL”, le prodige signait des pole positions à répétition sans jamais réussir à performer le jour j. Oui, on peut le dire, Fabio nous a ruiné. 80% c’était beaucoup. On s’était pourtant juré de ne pas y croire. Cela nous apprendra à écouter les statistiques. Le retour de Marc Marquez, corrélé avec la constance “Pairenne” du champion français nous promet une année 2021 fantastique. Miser sur Quartararo, c’est un peu comme s’arrêter dans un kebab à 4:00 du matin. La tentation est grande, le risque aussi.

Publicité

 

Crédit photo : Sport.fr

Louis