Profils de joueurs de tennis : Le Vicieux (#1)


profil tennis Vicieux FFL

Vous avez peut-être pu identifier l’un de vos amis dans les 10 profils de joueurs de foot à 5 de la FFL. Il est maintenant temps de quitter le monde du ballon rond pour celui de la petite balle jaune. Ces profils de joueurs de tennis, on en a tous croisé un au moins une fois, que ce soit sur un tournoi, un interclub ou même un match entre potes. 

On commence donc cette série des types de joueurs de tennis FFL avec un profil qui ravage tous les terrains de France depuis qu’il a l’âge de tenir une raquette : Le vicieux.

Publicité

Profil du vicieux

Le Vicieux devient une personne foncièrement fourbe dès que son esprit de compétition est sollicité. Le tennis ne fait pas exception. En primaire, le Vicieux était du genre à te convaincre que ta carte Dracaufeu trois étoiles était une fausse pour te l’échanger contre une vieille Énergie plante. Ce qu’il veut, c’est gagner, peu importe comment. Pour ce faire, il utilise un savant mélange de malice, de manipulation et de mythomanie.

La fourberie du Vicieux s’explique par des ambitions démesurément grandes par rapport à son niveau tennistique. S’il est obligé de faire appel au vice, c’est parce que ce que ce fléau des courts n’a en réalité pas les moyens d’atteindre le niveau qu’il ambitionne. Persuadé d’avoir le potentiel, il ne l’a pas. Il s’en rend d’ailleurs compte quand il regarde ses voisins 15/1 taper des diagonales de revers à plat, ce qui l’impressionne mais lui laisse tout de même un goût amer. C’est simple, le Vicieux n’a jamais connu la pratique du tennis sans frustration.

L’avant-match

S’il paraît très sympathique lors de la poignée de main initiale, à ce moment, sous ses airs souriants, le Vicieux est en réalité déjà en train de préparer les stratagèmes qu’il utilisera pour la mettre à l’envers à son adversaire. Adepte de la déstabilisation mentale, le Vicieux se débrouille généralement pour placer un petit « Je reviens de blessure » factice pendant l’étirement histoire de mettre d’emblée la pression sur son adversaire.

Ces stratégies se concrétisent ensuite à l’échauffement, durant lequel le Vicieux envoie généralement des prunes à raz du filet dès les premières balles pour empêcher toute mise en jambes de son adversaire. À la fin de ton échauffement à la volée qu’il aura passé à viser le filet, le Vicieux ne t’enverra probablement que des louches ratées impossibles à smasher après lesquelles il te lâchera un petit « Ahh scuse-moi » faussement coupable. Maintenant que tu le penses nul, le Vicieux est prêt pour les choses sérieuses.

Publicité

Dans le même genre de Lose :   Best of de Benoît Paire en 2019 - La grande rétrospective FFL

Le Vicieux en match

Sur un terrain de tennis, le coup fort du Vicieux n’est pas le coup entre les jambes ou le coup droit, mais le coup de p*te.

Profil tennis FFL vicieux
Si le Vicieux avait un hawk eye

En moyenne, le Vicieux ment une fois par jeu sur ses annonces. L’aisance naturelle avec laquelle il annonce « out » des balles pourtant bonnes de 10cm en font un manipulateur très dangereux. Lorsqu’il se prend un ace pleine ligne sur terre battue, il n’est pas rare de voir le Vicieux l’annoncer faute avec aplomb, puis faire mine d’entourer une trace inexistante avec sa raquette pour dissuader son adversaire de traverser le filet avant de retourner tranquillement s’installer derrière sa ligne. Cette marque, il n’oubliera bien sûr pas de l’effacer d’un coup de semelle furtif lors du changement de côté suivant. Le Vicieux est organisé.

Si son niveau est le problème, le Vicieux fera en sorte de faire baisser celui de son adversaire. Fausse blessure, boitillements, grimaces, excès de rages aux changements de côté, manipulation du score, tout est bon à utiliser.

Dans le même genre de Lose :   ATP Cup 2020 : la Grande Première française

Lorsqu’il gagne enfin son match, le Vicieux ressent un sentiment de satisfaction intense qui le pousse à trottiner fièrement vers le filet. Faisant mine d’être fair-play, le Vicieux donnera même un petit un clin d’oeil à son adversaire lors de la poignée de la main finale, poignée généralement accompagnée d’un « Bien joué, tu méritais« . C’est aussi ça, la force du Vicieux. Il ne lâche rien jusqu’au bout.

Tu connais un Vicieux? Fais-lui savoir, ça a assez duré.