Profil de Foot à 5 FFL : Le Vénère (#5)


Adepte du football rugueux et sans langue de bois, le vénère pourrit tous les foots auquel il participe depuis 10 ans. Toutefois, on continue de l’inviter, parce qu’en vrai il est assez bon au foot. Et puis le capitaine qui est en galère à cause du touriste qui ne vient pas au dernier moment, s’il a le choix entre le vénère et la chèvre pour faire le 10ème, il va prendre le vénère… et regrettera son choix au bout de 30 minutes de jeu. Description d’un joueur incompris :

Profil

Équipé d’un vieux maillot de coupe de France datant de son court passage en DH au CM Aubervilliers, le vénère vient au foot pour une seule et unique raison: évacuer toute la frustration qu’il a accumulé tout au long de la semaine. Après franchement, il y a de quoi. Entre sa copine ultra relou qu’il n’ose pas larguer, son patron Jean-Hubert qui fait des blagues de merde H24 et qui lui file des augmentations minables de 1% par an, son job inintéressant dans lequel il doit supporter des clients pénibles et un happiness manager qui ne sert à rien à part lui apporter des fruits, il est complétement au bord du burnout. Cerise sur le gâteau, son équipe de cœur (Nantes, Rennes, Toulouse ou Bordeaux) s’est encore mangée une raclée en coupe de la ligue mardi. Fan invétéré de Premier League (“la Liga c’est pour les meufs”), le vénère aime le jeu rugueux et pense qu’il n’y avait pas forcément faute de De Jong sur Xabi Alonso en finale de la CDM 2010.

Publicité

Style de jeu

Le vénère n’est pas facile à repérer à première vue. Plutôt sympathique et souvent barbu, tout laisse à penser que c’est un gentil camarade de jeu, fair play et bon esprit. Il passe même les premières minutes du match à encourager ses coéquipiers et s’applique pour donner de belles passes, même à la Chèvre ou au Daron. Malheureusement, cela ne dure jamais. Le vénère révèle assez rapidement sa véritable identité et ce surtout dès que son équipe commence à perdre… Exigeant avec ses coéquipiers:,il n’est pas rare de l’entendre critiquer dans sa barbe la frappe dévissée de son pote ou souffler de façon insistante quand son gardien se troue sur une frappe molle et sans danger. Il monte en tension tout au long du match: il commence avec un ou deux tacles Florent Balmontesques puis il envoie une bonne charge épaule contre épaule juste à côté de la barrière histoire de péter les dents de son adversaire…Il parachève généralement son oeuvre en allant gueuler sur l’arbitre qui a sifflé faute, sans esquisser le moindre geste de considération envers sa victime qui saigne sur le bas côté.

Content de passer son samedi matin à beugler, le vénère insulte la terre entière tout au long du match, ce qui exaspère le daron qui ne cesse de répéter qu’on “est là pour se détendre”. Le vénère rétorque généralement en hurlant “si vous êtes pas là pour gagner, c’est pas la peine de venir putain les gars”. Deux visions du foot en somme.

3e mi temps

Comme le vénère a pris un rouge au bout de 40 minutes de jeu, il a tout le temps de ruminer son exclusion seul dans les vestiaires. C’est donc avec un grand sourire qu’il accueille ses copains au bar, comme si de rien n’était. Quand ses coéquipiers lui font des reproches, le vénère promet de faire des efforts, une promesse qui sera brisée au bout de la 2ème minute du prochain match car, vous le savez bien, chassez le naturel et il revient au galop.

Et si tu es un vénère, tu es officiellement apte à porter ce maillot lors de ton prochain match de five :

t-shirt FFL
T-shirt FFL Officiel | 19.95 .- (cliquer pour voir le produit)

Pour retrouver l’ensemble des profils de Foot à 5 FFL, c’est par ici ! 

 

 

 

Profil de Foot à 5 FFL : Le Vénère (#5)