NFL | La célébration de l’échec d’Evan McPherson


Evan McPherson
La bible de la Lose du sport français

Pour les non-initiés, les matchs de NFL ressemblent bien souvent à une épreuve de Koh Lanta. On n’y comprend pas grand-chose, et des activités qui n’ont rien à voir sont dans le. Par exemple, avec Denis, tu peux commencer à faire du tir à la corde dans la boue en portant des sacs pour devoir conclure l’épreuve avec un puzzle sur des rondins de bois.

Evan McPherson, la célébration trop hâtive

En NFL, les matchs serrés sont bien souvent un jeu du chat et à la souris au score, avec sur le terrain des gros malabars qui se mettent des taquets de l’espace. Mais quand il s’agit de conclure, c’est un frêle botteur qui s’en va mettre le coup de pied de la gagne. Quand tout se passe bien.

Publicité

Hier soir, ou plutôt hier après-midi heure de Cincinnati, c’est tout d’abord un festival de loupés auquel on a assisté. 22-22 dans le match Cincinnati Bengals — Green Bay Packers : c’est à partir du dernier quart temps (vous savez, celui qui compte) que les pupilles des botteurs se sont désaxées.

Raté de Mason Crosby, kicker des Packers, suivi d’un loupé de Evan McPherson, celui des Bengals. Pour finir sur un nouveau manqué de Crosby au buzzer. Oui, on peut le dire : le Crosby Show. Rendez-vous en Prolongations pour continuer le travail.

Dans le même genre de Lose :   Les meilleures blessures des licenciés de la FFL - Top 10

Et tout commence bien — ou mal  selon votre choix — pour Cincinnati. Première action, interception pour leur quarterback Joe Burrow. L’occasion pour Mason Crosby de conclure la partie ? Voyons non. Encore un coup de pied raté. 3 à la suite. Après avoir un peu remonté le terrain, l’attaque des Bengals offre à Evan McPherson l’occasion de clore l’histoire. Il botte, regarde ses coéquipiers et célébrer la victoire !

Publicité

Problème, il a oublié une règle de base : il faut faire passer le ballon entre les poteaux. Satané règlement. Sur le drive suivant, Mason Crosby ne réussira pas le 4 à la suite. Son coup de pied fera gagner le match à Green Bay, et il pourra célébrer. Pour de vrai cette fois.