Ligue des Champions – PSG | Bons baisers de Bruges.


La bible de la Lose du sport français

Nous avions quitté le PSG en Ligue des Champions la saison passée sur une sublime sortie en demi-finales face à Manchester City. Nous les avons retrouvés ce soir, et ils ont tout simplement pris un nouveau bouillon.

Tandis que les Parisiens n’avaient pas encore débuté leur nouvelle campagne de Ligue des Champions, Mauricio Pochettino a décidé, en conférence de presse, de sortir The langue de bois.

Publicité

« Avec les noms alignés, on peut avoir le sentiment qu’on est l’équipe à battre, mais c’est Chelsea, le tenant du titre, qui est l’équipe à battre » M. Pochettino

Et ce n’est pas fini. Mission « Se délester de toute pression », épisode 2.

Nous avons un respect total de notre adversaire, il n’y a que de grandes équipes en Ligue des champions » M. Pochettino

Bien tenté, Mauricio. En face, les Belges ont déjà tout prévu. Et leur entraîneur, Philippe Clement, sait pertinemment quel plan adopter pour contrecarrer ceux du PSG. Sans enfoncer aucune porte ouverte. Mais alors vraiment aucune.

« Nous n’allons pas rester dans nos 16 mètres pendant 90 minutes. Le but, c’est quand même de marquer des buts » P. Clement

Oui.

Le résumé du match Bruges – PSG

Publicité

Le match débute par une intervention de Kimpembe. Et sans vouloir faire de pléonasme, on a une nouvelle fois assisté à une boucherie par derrière. Indémodable Presnel. Mais à ce petit jeu, c’est Paredes qui se fait le plus remarquer. Aligné sur ses défenseurs centraux, l’Argentin nous fait une Steven Gerrard. Le ballon roule sous sa semelle et se dirige vers l’attaquant brugeois. Ce dernier part seul au but, mais c’était sans compter le tacle assassin de Paredes. Carton jaune.

Sur l’action suivante, Mbappé provoque sur le couloir gauche, mouche son adversaire et délivre un caviar pour Herrera. 1-0 Paris. Tout un été à parler de mercato pour ça.

La première connexion entre Messi et Mbappé a lieu vers la demi-heure de jeu. Trouvé seul dans la surface par la Pulga, Mbappé nous ressort sa finition de l’Euro et bute sur Mignolet. Si proche du break, et pourtant quelques minutes plus tard Vanaken profite de l’absence totale de repli des Parisiens pour égaliser d’une superbe frappe en lucarne. Navas trop court. On dit ça on dit rien.

Icardi, le supersub 100% hors-jeu

La seconde période est synonyme de longue sieste pour les attaquants du PSG. Icardi – Messi – Neymar, on dirait nous affalés sur notre canapé devant le Grand-Prix de Monaco.

On notera également les 6 positions de hors-jeu d’Icardi en une seule mi-temps. Très clairement le cinquième défenseur du 4-3-3 de Bruges.

Le PSG se réveille dans les cinq dernières minutes, assiège les Belges sans aucune réussite. Score final 1-1.

Dans le même genre de Lose :   Quiz Football | Les buteurs de l’Equipe de France dans les années 2000.

Vivement le mercato hivernal pour renforcer l’effectif.