Ligue 1 | Les points FFL de la 35e journée.


Burak Yilmaz
Burak Yilmaz

Si cette 35e journée de Ligue 1 a vu le champion en titre se faire rouster et l’OM giflé à domicile, cela n’a pas pour autant perturbé la routine des Girondins de Bordeaux, se rapprochant toujours un peu plus de la barre des 100 buts encaissés.

Strasbourg PSG : 3 – 3

Strasbourg : -2

Inadmissible d’égaliser face au champion de France dans le temps additionnel. Cela a beau être le Paris Saint-Germain en face, cette faute reste (im)pardonnable.

Publicité

PSG : +2

Mener de 2 buts à un quart d’heure du terme ne suffisait visiblement pas aux Parisiens pour conserver leur victoire. Le concept de fêter le titre seulement avec des matchs nuls tient encore pour l’instant.

Lens Nantes : 2 – 2

Lens : -2

Depuis quand il est possible de remonter à 0-2 en étant en infériorité numérique durant plus d’une heure ? Ce RC Lens se trouve depuis de trop nombreuses semaines dans notre collimateur.

Nantes : +2

Coupable d’un début de match virevoltant, Moses Simon a vite été rattrapé par la patrouille de Jean-Louis Leca. Une sortie qui rend nostalgique Harald Schumacher.

Publicité

Rennes ASSE : 2 – 0

Rennes : -1

Aucune gloire à signer la 18e défaite des Verts en championnat cette saison. Même Bergerac l’a fait en Coupe de France.

ASSE : +1

Vous pensez que Pascal Dupraz commence à analyser le style de jeu de Sochaux et Auxerre pour préparer les barrages ? On pose seulement la question.

Troyes Lille : 3 – 0

Troyes : -3

Nous ne pouvions pas laisser un promu marcher de la sorte sur le champion en titre sans impunité. Tout acte a des conséquences, y compris pour le classement FFL de la Ligue 1.

Lille : +4

Avant ce match, nous nous demandions par quel moyen le LOSC pourrait se racheter après une telle trahison le mois dernier.

Et il faut dire que les Dogues ont réussi à trouver le chemin du pardon ; trois pénaltys, deux cartons rouges et une humiliation. Le compte est bon.

Monaco Angers : 2 – 0

Monaco : -1

Septième victoire consécutive pour les hommes de Philippe Clement. La prochaine rencontre est face au LOSC, on peut déjà dire que la série s’étend à huit succès.

Angers : +1

À l’inverse, le SCO surfe lui sur une dynamique phénoménale ; zéro victoire sur les six dernières journées, et seulement deux sur les dix-huit précédentes. La patte Baticle.

Brest Clermont : 2 – 0

Brest : -2

Deux buts inscrits en l’espace de 2 minutes et troisième victoire de rang. Les Brestois ne sont plus qu’à trois petits points de la tête du ventre mou.

Clermont : +1

Les Auvergnats ont réussi le tour de force de se retrouver à 11 contre 10 durant plus d’une heure, et de se manger deux buts en 120 secondes chrono. Du grand art.

Montpellier Metz : 2 – 2

Montpellier : +1

Si le premier but inscrit fait suite à deux tirs foirés, le second a pour passe décisive un dégagement montpelliérain dans la tête d’un Messin qui remet parfaitement en jeu son attaquant. Vous pouvez prévoir toutes les tactiques du monde, affronter le FC Metz relève parfois du paranormal.

Metz : +2

Les Messins menaient 2-0 à dix minutes du terme, avant que Boubacar Kouyaté ne glisse au pire des moments dans sa surface, et permette au MHSC d’arracher le nul à la 92e minute. 14e match d’affilée sans victoire pour les hommes d’Antonetti. Les intentions de relégation ne sont même plus cachées.

À lire aussi :   Si une écurie de F1 était un club de foot ? Partie 1

Lorient Reims : 1 – 2

Lorient : +1

Malgré la défaite à domicile, le match a été éclaboussé par le but fulgurant de Terem Moffi, parti du milieu de terrain pour effacer un joueur, passer entre deux autres puis dribbler le gardien. Une seule question subsiste : pourquoi est-il encore au FC Lorient ?

Reims : -1

Les Rémois ont subi 17 occasions et 20 tirs dont 8 cadrés, pour un seul but encaissé. La raison ? Predrag Rajkovic. En face, Matthieu Dreyer a fait honneur à notre fédé en prenant soin de ne pas effectuer le moindre arrêt de toute la partie.

Bordeaux Nice : 0 – 1

Bordeaux : +2

Niveau comptable, cette nouvelle défaite rapproche un peu plus les Girondins d’un covoit’ avec les Messins en direction de la Ligue 2.


Toutefois en ce qui concerne la barre des 100 buts encaissés, ce faux pas risque fort de peser lourd dans la balance en fin de saison.

Nice : -1

On a longtemps cru que le LOSC ne serait pas le seul traître de la saison à ne pas arriver à marquer un but face aux Girondins. Durant exactement 74 minutes, avant que Tom Lacoux ne refuse de vivre pareil scénario, et adresse un centre millimétré devant ses propres cages pour Andy Delort.

OM Lyon : 0 – 3

OM : +4

Cette rencontre a vu l’OM tutoyer les sommets de la giga lose ; trois duels croqués par Milik et Bakambu, et un tacle du biceps de Dembélé dans sa surface pour couronner le tout. Rien de mieux pour débuter la semaine chers supporters marseillais.

Lyon : -3

En pleine crise cette saison, après une élimination humiliante en Ligue Europa et une végétation dans le ventre mou, les Lyonnais parviennent à claquer 3 buts au Vélodrome. Définitivement un club incompréhensible cet OL.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Bordeaux 39
2. Metz 36
3. Lille 23
4. Angers 20
5. Lorient 19
6. Reims 17
6. Saint-Étienne 17
8. Clermont 16
9. Lyon 14
9. Troyes 14
11. Montpellier 10
12. Brest 9
13. Nantes
14. Monaco -3
15. Lens -5
16. Strasbourg -7
17. Nice -8
18. Marseille -10
19. Rennes -11
20. PSG -16