Ligue 1 | Les points FFL de la 2e journée


Qui a séduit ? Qui a déplu ? On fait le récap de tous les points FFL gagnés ou perdus lors de cette 2e journée de Ligue 1. Une chose est sûre, Lyon est parti fort, très fort. Sur ce rythme, on voit mal qui pourrait les mettre en difficulté. Mais attention au Losc et à l’effet Gourvennec. Le technicien lillois pourrait bien redresser la barre après une saison 2020/2021 catastrophique.

Lorient – Monaco : 1-0

Monaco : + 1 pt

S’inspirer des meilleurs et s’approprier le geste. Ismail Jakobs a trouvé en Teddy Riner un formidable mentor puisqu’il s’est distingué vendredi par un kumi-kata parfaitement maîtrisé sur Moffi. D’une manche bien tenue, il a provoqué le penalty et l’unique but de la rencontre. L’action du match.

Publicité

Lorient : – 1 pt

Un match pas dingue du tout. Clairement, on ne s’est jamais levé du canap’. Mais voir l’ancien entraîneur d’Amiens (Pélissier) battre l’ancien coach du Bayern Munich (Kovacs), ce n’est pas l’esprit FFL. Un point en moins mérité.

Lille – Nice : 0-4

Lille : + 3 pts

Un but encaissé après 55 secondes, histoire de bien refroidir les supporters venus fêter le titre. Mais surtout un stade entier qui remercie le coach s’apprêtant à lui mettre un 4-0 dans les dents. Le fair-play qu’on aime.

Nice : -1  pt

Bon, par contre, 4-0, c’est un peu trop pour qu’on ne sanctionne pas. Patrick, tu nous manques.

Paris – Strasbourg : 4-2

Paris : + 1 pt

Encaisser un but de la tête de Kévin Gameiro (1m72 et également ex-joueur parisien) alors que Kimpembe (1m83) et Kehrer (1m86) défendent sur lui, ça ne paie pas de mine mais on a l’impression qu’il n’y a que le PSG pour nous offrir tel plaisir.

Publicité

Strasbourg : + 2 pts

Le chiffre fétiche d’Alexander Djiku ? Le 2. Deux minutes pour mettre deux semelles à Sarabia, deux cartons jaunes et donc rouge. Ça fait +2 points. Logique.

Angers – Lyon : 3-0

Angers : – 3 pts

Comme Galtier, Gérard Baticle a pris un malin plaisir à humilier son ancien club. Bon là, l’OL lui a quelque peu mâché le travail mais quand même. Malgré tout, c’est insuffisant pour prendre des points sur cette 2e journée. Un score fleuve face à un supposé cador du foot français, une équipe plutôt sympa à voir jouer (on parle du SCO on vous rappelle hein) et des jeunots de 17 et 21 ans (Cho et Ouhani) qui se mettent dans la poche Paqueta & Cie. Certes, c’est drôle que tout cela soit infligé à Lyon mais on ne veut pas que cela devienne une habitude. Manceau, Ninga et Mangani, c’était très bien. Pourquoi changer ?

Lyon : + 4 pts

On tient la première masterclass de la saison ! Et qui d’autre que l’Olympique Lyonnais pour la réaliser ? Pour ça, pas besoin de Rudi Garcia, c’est dans l’ADN du club. Et dans celui de Marcelo aussi. Le défenseur a rendu l’une de ses meilleures copies sous le maillot des Gones. En témoigne son face-à-face parfaitement géré contre Anthony Lopes, son propre gardien. Un amour de pichenette qui finit dans le petit filet. À montrer dans toutes les écoles de football. Et on n’oublie pas tous les points bonus glanés par la suite : le comportement dans le vestiaire et la mise à l’écart du groupe alors qu’il vient de prolonger son contrat. En tennis, on appellerait ça un Grand Chelem.

Mais ne réduisons pas tout au Brésilien. La performance collective est à mettre à l’honneur. Pour une formation qui espérait jouer la Ligue des champions cette saison et qui a longtemps été dans la course au titre la saison passée, l’OL s’en sort très bien. La route est encore longue mais les automatismes sont déjà là pour aller chercher le trophée FFL en fin de saison.

Dans le même genre de Lose :   Ligue des Champions | Les notes de Manchester City - PSG

Reims – Montpellier : 3-3

Reims : + 3 pts

Trois buts encaissés sur des boulettes de Chavalerin, Rajkovic qui manque sa sortie puis Faes dans leur surface. La FFL souhaite se montrer aussi généreuse qu’eux : +3 pts.

Montpellier : + 2 pts

Mamadou Sakho déjà décisif avec une splendide combinaison (sûrement travaillée à l’entraînement) : amorti poitrine trop long, perte de balle, découpage de l’adversaire et but encaissé. On en redemande.

Clermont – Troyes : 2-0

Clermont : – 3 pts

Un promu inattendu qui entame la Ligue 1 par le bon bout, on a déjà vu et donc on ne s’inquiète pas. Mais par principe, on se doit de sanctionner (- 3 pts). Après, le fait de voir Clermont devant le PSG au classement, ça nous fait quand même bien rire. Surtout que Paris n’a (encore) rien fait de mal .

Troyes : + 1 pt

Le projet troyen est toujours aussi bien reçu par les joueurs. L’objectif traditionnel de faire l’ascenseur entre L1 et L2 tient la route encore cette saison. Et ça se sent sur le terrain. C’est beau un club qui avance, puis qui recule, ensemble.

Brest – Rennes : 1-1

Rennes : +1 pt

Il y a eu du bon et du moins bon chez les Rennais. Jérémy Doku avait idéalement lancé la rencontre avec un loupé Sterlingesque, digne d’un quart de finale de LDC 2020 (0’28). Mais le coaching gagnant de Pep Genesio avec la rentrée d’un Guirassy buteur, vient gâcher tous les efforts du Belge. Rennes s’apprêtait à rentrer chez lui sans aucun point FFL dans la besace mais l’égalisation encaissée à la 90+1′ lui permet tout de même de revenir de Brest avec le minimum syndical.

Nantes – Metz : 2-0

Nantes : – 1 pt

C’est triste mais il semble que le FC Nantes de la saison passée n’est plus. Enfin, les joueurs sont toujours là mais ils jouent bien. On ne comprend pas trop et on est obligés de retirer un point aux Canaris. Rendez-nous Raymond, c’est maintenant que le club a besoin d’être sauvé !

Lens – Saint-Etienne : 2-2

D’entrée, nous retirons un point à chaque équipe. On n’a pas idée de produire un match aussi intense et passionnant dès la 2journée ! Ou alors, prévenez-nous, qu’on se mouille un peu la nuque.

Lens : + 1 pt

Décidément, les Nordistes aiment offrir la clim’ à leur public. Après Lille, c’est Lens qui met moins d’une minute (19 secondes) pour encaisser un but. Avec le bonus « ça part d’une touche » qui plus est.

Saint-Etienne : – 1 pt

Marseille – Bordeaux : 2-2

Marseille : + 2 pts

Des recrues efficaces et décisives, ce n’est pas dans les habitudes de l’OM, la FFL doit sévir (-1 point). Mais gâcher un avantage de 2-0 à domicile, ça vaut autant de points FFL que de points perdus en championnat (+2 points). Bilan plutôt correct auquel on ajoute un bonus pour avoir jouer sans attaquant de profession un soir où tout le stade rend hommage à Jean-Pierre Papin (+1 point).

Bordeaux : -1 pt

Quel dommage, tout était pourtant si bien parti. Une première mi-temps qui annonçait un fiasco total, pour finir par climatiser le Vélodrome qui retrouve son public. Dans l’idée, on aime, sur le papier, on sanctionne.

Classement FFL

  1. Lyon : 4 pts
  2. Lille : 3 pts
  3. Reims : 3 pts
  4. Strasbourg : 2 pts
  5. Montpellier : 2 pts
  6. Marseille : 2 pts
  7. Monaco : 1 pt
  8. Paris : 1 pt
  9. Troyes: 1 pt
  10. Rennes : 1 pt
  11. Lens : 1 pt
  12. Brest : 0 pt
  13. Metz : 0 pt
  14. Bordeaux : -1 pt
  15. Lorient : -1 pt
  16. Nice : – 1 pt
  17. Nantes : -1 pt
  18. Saint-Etienne : -1 pt
  19. Clermont : -3 pts
  20. Angers : -3 pts