Ligue 1 | Les notes de OM – Lyon


Anthony Lopes

LE MATCH A BIEN EU LIEU. Voici le spoil de la soirée. Car sur le terrain, il n’y a clairement pas eu de suspense. Ni même de match d’ailleurs. 

Publicité

OM

Pau Lopez – 5

Absolument rien à faire durant les 45 premières minutes, ni lors des 45 suivantes. Pau a eu autant d’arrêts à faire que Veretout durant cette partie.

Murillo – 2

Servi sur un plateau par Aubameyang, Murillo a eu tout le loisir pour catapulter Anthony Lopes avec son coup de tête. Tous, sur notre canapé, on a imité le coup de boule. Soyez honnêtes.

Gigot – 3

Dès qu’il renifle du sang, Samuel devient un autre homme. Le capitaine marseillais n’est pas la meilleure personne à inviter pour Halloween.

Balerdi – 3

Et bien vous savez quoi ? Balerdi nous a impressionnés ce soir. Zéro tacle de boucher, zéro erreur de marquage, zéro but contre son camp. Son cousin joue drôlement bien dis donc.

Publicité

Lodi – 4

Sans aucune raison aucune, le Brésilien a été plutôt inspiré ce soir. Montées incessantes dans son couloir, passements de jambes, centres inspirés. Bref, une performance à ne surtout pas reproduire.

Ounahi – 2

Ounahi a retrouvé son niveau de Coupe du monde avec le Maroc. L’arrivée de Mehdi Benatia dans l’organigramme marseillais est d’ores et déjà une réussite.

Veretout – 3

L’homme aux 18 poumons a encore fait sa loi dans l’entrejeu. Gattuso devrait l’utiliser comme Deschamps en équipe de France ; sur le banc.

Harit – 2

Quand Amine joue de la sorte, on commence à regretter le temps où il évoluait du côté de Schalke 04.

Aubameyang – 0

Quelques jours après son triplé face à l’Ajax Amsterdam, on espérait que Pierre-Emerick se calme un peu. C’était bien tenté. Un but et deux passes décisives plus tard, le Gabonais se rit de nous.

À lire aussi :   OM - Ajax | Avec Diant Ramaj, Marseille jouait à 12

Vitinha – 2

Si on avait dû deviner quel joueur allait ouvrir le score, on aurait eu du mal sortir le nom du Portugais. Et pourtant il joue 9, c’est vous dire la crainte qu’il inspire à ses adversaires.

Lyon

Maillot – 10

Sans aucun doute l’arme la plus efficace des Lyonnais ce soir. Tenter une de provoquer une crise épileptique aux joueurs marseillais… l’OL aura tout tenté ce soir. En vain.

Lopes – 7

Une pensée pour l’auriculaire d’Anthony Lopes, toujours coincé sous les crampons de Vitinha à l’heure où on parle.

Lovren – 9

Le match de Dejan n’a pas été facile, et c’est une litote de dire ça. Mais le Croate a tout de même cadré le premier tir de la rencontre côté OL. A la 79e minute.

O’brien – 7

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’Irlandais a marqué les 3 derniers buts de l’Olympique Lyonnais. On ne sait même plus si on doit en rire ou en rire.

Caleta-Car – nn

Mené 3-0, on se dit que Pierre Sage fait sortir Lovren pour faire entrer un attaquant à la place. Mais visiblement le technicien lyonnais s’est offert un petit kiff ; écouter la bronca réservée à Caleta-Car.

Henrique – 4

Tout simplement le Lyonnais le plus dangereux ce soir. La raison ? Une frappe dévissée à la 6e minute. Cela suffit pour décrocher ce titre.

Caqueret – 6

On ne sait pas ce qui est le plus léché chez Caqueret ; son jeu ou ses mèches en arrière ?

Akouokou – 4

C’est simple, l’Ivoirien a surnagé dans le milieu lyonnais. Visiblement trop bon ce soir, Pierre Sage a sagement décidé de le sortir dès la 54e minute. Coaching gagnant.

Cherki – 6

Quand on y pense, Cherki passe de son club où tout fout l’camp, à la sélection avec les Espoirs où tout lui réussit. Ah, on me dit que les planètes sont désormais alignées avec celles de l’OL. Ca lui évitera d’être déphasé entre les deux équipes.

Lacazette – 8

Les Lyonnais attendaient beaucoup de leur Général ce soir. Ils n’ont pas pu profiter de la joie d’un but, mais ont dû se satisfaire d’une seule passe réussie dans les 30 derniers mètres en première mi-temps. Solide.

Nuamah – 5

On sent que le gamin a du potentiel, il ne lui manque plus que des joueurs de foot autour de lui pour l’exprimer.

Tom