Ligue 1 | Le classement FFL de la 1ère journée


(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

La saison passée, nous nous étions quittés sur une dernière journée de fou furieux. Trois mois plus tard, nous retrouvons notre Liguain avec des buts sur (presque) tous les terrains. Faisant de cette journée d’ouverture la plus prolifique depuis 45 ans. Rien que ça.

Publicité

Pour cette nouvelle saison, nous avons décidé d’établir un barème semi-objectif afin que chaque club soit logé à la même enseigne. Tout en se laissant le droit d’ajouter ou soustraire des points de temps en temps pour des faits de jeu. Et ce, à la tête du client bien sûr !

Bonus

. Défaite : +1 pt
. But contre son camp : +1 pt
. But encaissé dans le temps additionnel : +1 pt
. Pénalty raté : +1 pt
. Défaite par 3 buts d’écart ou plus : +1 pt
. 5 buts encaissés ou plus : +1 pt à partir du 5e but
. Série de 5 défaites : +2 pts
. Défaite inattendue : +2 pts

Malus

. Victoire : -1 pt
. But inscrit dans le temps additionnel : -1 pt
. Victoire par 3 buts ou + : -1 pt
. 5 buts marqués ou plus : -1pt à partir du 5e but
. Série de 5 victoires : -2 pts
. Victoire inattendue : -2 pts

Lyon Ajaccio : 2 – 1

Lyon : – 1

Les Lyonnais avaient le privilège de lancer cette nouvelle saison de Ligue 1. Et les Gones n’ont pas manqué de remettre au menu du jour tous les faits de jeu qui ont fait leur légende. L’enchaînement pénalty pour Lyon marqué par Lacazette – sortie kamikaze de Lopes ne peut que déclencher une vague de frissons pour chaque amoureux de football.

Publicité

Quelque chose nous dit que cette saison va être dantesque.

Ajaccio : +1

Il ne pouvait pas y avoir un meilleur retour en Liguain en disputant son premier match au Groupama Stadium. Les hommes de Pantaloni ont cru qu’ils pourraient revenir durant exactement 14 minutes. Temps qu’il a fallu à Romain Hamouma pour rejoindre Anthony Lopes sous la douche. On n’efface pas aussi facilement dix années passées chez les Verts.

Strasbourg Monaco : 1 – 2

Strasbourg : +3

Les Alsaciens nous ont offert la première clim à domicile de la saison. Menés jusqu’à la 90+2e minute, Strasbourg et Habib Diallo ont cru arracher le match nul dans les derniers instants. Avant que le but ne soit refusé pour une pointure un peu trop grande. Il aura rarement fait aussi froid en Alsace un 7 août. Un fait de jeu suffisant pour que nous leur rajoutions deux points supplémentaires. De rien.

Monaco : -1

L’ASM poursuit sa folle série de dix matchs consécutifs sans perdre en championnat si on prend en compte la fin de la saison dernière (9 victoires, 1 nul). La dernière équipe à avoir battu les Monégasques en Ligue 1 le 13 mars dernier ? Strasbourg. Lol.

Clermont PSG : 0 – 5

Clermont : +3

Dans le jargon, on appelle cela une manita. En Auvergne, on pourrait tout simplement l’intituler « match contre le PSG ». L’année dernière déjà, les Clermontois avaient pris la sauce au Parc des Princes (4-0) avant de leur réserver un accueil hostile au retour (6-1). Cinq nouveaux buts encaissés cette fois-ci, la moyenne est maintenue.

PSG : -3

Après le soporifique 4-0 infligé à Nantes lors du Trophée des Champions, le PSG continue à malmener la FFL dans l’Hexagone. Nous ne sommes qu’en août, et Neymar et Messi ont déjà atteint un meilleur niveau que la saison passée. Mais pas de panique, le cycle parisien suit son cours.

Toulouse Nice : 1 – 1

Toulouse : 0

Passe décisive de Branco van den Boomen, but de Thijs Dallinga. On risque d’assister de nombreuses fois à cette connexion néerlandaise cette saison. Pour son retour en Ligue 1, on ne peut pas dire que les Violets nous rassurent.

Nice : 0

Menés au Téfécé, les Aiglons étaient prêts à tout pour ne pas perdre à Toulouse. Quitte à laisser Aaron Ramsey inscrire un but. C’est dire l’ampleur du sacrifice quand on connaît la légende de cet énergumène.

Au niveau sportif, nous ne pouvons que valider le match nul chez un promu pour entamer sa saison.

Angers Nantes : 0 – 0

Angers : 0

Rien de mieux qu’un Derby de l’Ouest pour débuter la saison. Si l’affiche est ronronnante, le contenu l’est un poil moins. Le SCO a fait ce qu’il maîtrisait le mieux en Ligue 1 : obtenir le point du match nul.

Nantes : 0

Après la valise subie lors du Trophée des Champions, les Canaris avaient une seule angoisse : devoir chercher à nouveau un ballon au fond de leurs filets. Un pas de fait pour oublier ce traumatisme.

Lens Brest : 3 – 2

Lens : -1

On ne va pas vous mentir, Florian Sotoca commence la saison avec de nombreux points de pénalité. Un triplé pour le match d’ouverture, rarement notre fédé aura autant été prise de haut.

Brest : +1

Les Bretons ont cru à la remontada, mais à la place ils nous ont offert un amour de presqu’exploit. Mené 3-0 au bout de 65 minutes, Brest est revenu à 3-2 puis a décidé de stopper sa remontée. On connaissait la célèbre générosité des gens du Nord, celle de la Bretagne n’est pas mal non plus.

LOSC Auxerre : 4 – 1

LOSC : -2

Pour la première de Paulo Fonseca sur le banc du LOSC, on ne peut pas dire qu’elle soit très rassurante. Quatre buts passés à l’AJA, et autant de doutes qui s’installent du côté de la FFL.

Auxerre : +2

On ne pouvait pas espérer un meilleur début de saison de la part de l’AJA. Les Bourguignons ont encaissé deux buts au bout de deux minutes seulement. Après avoir quitté Bordeaux pour Auxerre, Benoît Costil reprend ses bonnes vieilles habitudes. Road to 100.

Montpellier Troyes : 3 – 2

Montpellier : -1

Qui aurait cru que nous assisterions à quatre buts en 17 minutes entre Montpellier et Troyes ? Si la Liguain n’est pas le plus beau championnat du monde, nous passons notre tour. En ce qui concerne le MHSC, la patte folle de Téji Savanier a intérêt à vite se calmer. Sous peine de faire perdre de gros points à son équipe au classement FFL.

Troyes : +1

Revenir au score à deux reprises, pour finalement s’incliner à dix minutes du terme. Vous en rêviez ? L’Estac l’a fait. Ce n’est que le début de saison, et nous avons déjà hâte de savoir ce que la bande à Rami va nous réserver chaque week-end.

Rennes Lorient : 0 – 1

Rennes : +4

Un autre derby avait lieu lors de cette première journée ; celui de Bretagne. Et comme on s’y attendait, la logique n’a pas été respectée. Les Rennais s’inclinent pour le premier match de la saison, et Pep Génésio essaye déjà de désamorcer la situation. Ambiance.

« Il reste 37 journées, si on est déjà alarmistes et défaitistes, la saison va être longue… » B. Génésio

Lorient : -3

La saison commence plutôt mal pour les Merlus. À la lutte pour le maintien l’an passé, les hommes de Régis Le Bris commettent déjà un premier faux pas. Le tout, sans qu’aucun des Lorientais ne marque. Un tour de force époustouflant.

OM Reims : 4 – 1

OM : -3

Tous les éléments étaient réunis pour vivre une première légendaire au Vélodrome. Un coach recruté en panic buy, un vestiaire déjà remonté après ce dernier, et un public réservant sa plus belle bronca. Bienvenue à Marseille, chers amis.

Mais comme Neymar au PSG, quand certains supporters souhaitent qu’il se manque pour mieux le huer par la suite, le bougre nous sort une masterclass. Igor Tudor est de cette trempe. Le mistral s’est considérablement levé sur la Canebière depuis le coup de sifflet final.

Reims : +4

Le Stade de Reims a été un parfait sparring-partner pour les Marseillais. En même temps, il est difficile de résister à Luis Suarez, auteur d’un doublé. Soyez patients, il ne s’agit que de la première vanne de la saison sur lui.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Reims 4
1. Rennes 4
3. Clermont 3
3. Strasbourg 3
5. Auxerre 2
6. Ajaccio 1
6. Brest 1
6. Troyes 1
9. Toulouse 0
9. Nice 0
9. Angers 0
9. Nantes 0
13. Lyon -1
13. Monaco -1
13. Lens -1
13. Montpellier -1
17. Lille -2
18. Marseille -3
18. Lorient -3
18. PSG -3
À lire aussi :   Ligue 1 | Les pronos FFL pour la saison 2022-2023 - Partie 1