Ligue 1 | 8e journée | Le classement (de la FFL)


Alexandre Lacazette

Nous sommes le 9 octobre 2023, et au moment de l’écriture de ces mots, l’Olympique Lyonnais n’a toujours pas gagné en championnat. Ceci n’est pas un exercice.

À lire aussi :   Ligue 1 | Le classement FFL après la 7e journée

Strasbourg – Nantes : 1 – 2

Strasbourg : 2

Les trois dernières réceptions des Strasbourgeois se sont traduites pas deux défaites et un match nul. Courage à eux, la prochaine rencontre sera à l’extérieur.

Publicité

Nantes : -2

Et dire qu’il y a 5 mois, le FC Nantes luttait pour sa survie en Ligue 1. Ils pointent aujourd’hui à 4 points de la Ligue des Champions. Le plus beau championnat du monde on vous dit.

Metz – Nice : 0 – 1

Metz : 1

Malgré sa troisième défaite consécutive en championnat, le FC Metz compte pourtant 5 points d’avance sur l’OL au classement. Une balle totalement perdue certes, mais diablement vraie.

Nice : -1

Cette fois, Bulka n’a pas eu à arrêter 2 pénaltys pour que l’OGC Nice s’impose. Le gardien polonais a sûrement dû se tourner les pouces au Stade Saint-Symphorien.

Reims – Monaco : 1 – 3

Reims : 1

Pour ce Balogunico, les supporters rémois avaient une seule exigence ; que Folarin Balogun ne marque pas sous leurs propres yeux. Cette espérance aura tenu exactement 1 minute au retour des vestiaires.

Publicité

Monaco : -2

Avec cette 5e victoire de la saison, l’ASM conforte sa place de leader. Trois buts inscrits en l’espace de 7 minutes, et la meilleure attaque du championnat. Bref, tous les ingrédients réunis pour se manger une note salée.

OM – Le Havre : 3 – 0

OM : -2

Après six matchs consécutifs sans victoire toutes compétitions confondues, les Marseillais ont tout foiré face aux Havrais. Et surtout Aubameyang, auteur d’un but et d’une passe décisive en talonnade. Son dernier but en Ligue 1 datait de 2013, et on s’était bien portés depuis.

Le Havre : 2

En une mi-temps, le HAC est parvenu à ouvrir le score en commettant un CSC, et à se prendre un carton rouge. Cela valait le coup de taffer durant toute la semaine pour livrer cette prestation XXL.

Montpellier – Clermont : 4 – 2 (match arrêté)

Montpellier : nn

On est sans aucun doute sur LE geste incompréhensible de ce week-end. Alors que les joueurs montpelliérains avaient fait le taff sur le terrain, les tribunes en ont décidé autrement. Le match est arrêté pour cause de jet de pétard sur le goal clermontois, alors même qu’il restait une poignée de secondes à jouer. Lunaire.

Clermont : nn

Lyon – Lorient : 3 – 3

Lyon : 3

Après la victoire du XV de France contre l’Italie au Groupama Stadium, les hommes de Galthié avaient remporté plus de matchs que l’OL dans son propre stade. Mais très honnêtement, nous pensions que cette série allait se stopper contre Lorient quand nous avons vu les Gones mener 3-1 à la 54e minute. Mais impossible n’est pas lyonnais.

Lorient : -2

Si les Merlus pensaient qu’ils n’allaient pas souffrir défensivement, au vu de la faiblesse de l’attaque lyonnaise, c’est tout l’inverse qui s’est produit. Pas un mince exploit tout de même.

Brest – Toulouse : 1 – 1

Brest : -1

On ne peut pas parler de ce match sans évoquer la sublime entente entre Kenny Lala et Marco Bizot. Les deux Brestois nous ont fait la classique “à toi, non à toi”. Le latéral protège le ballon dans sa surface, quand le gardien ne comprend pas qu’il doit venir le chercher. La patte Eric Roy que nous préférons.

Toulouse : 1

Mais pas d’inquiétude pour les supporters brestois. Du haut de ses 18 ans, Guillaume Restes leur rend la pareille à la 90+3e minute. Un amour de ballon presque capté, et repoussé qui plus est dans les pieds de Satriano. La jeunesse au pouvoir.

Lens – Lille : 1 – 1

Lens : -1

Dans ce derby du Nord, les Lensois ont frappé fort, mais surtout dans les tribunes. Pas moins de 14 tirs, pour seulement 5 cadrés. Le rouge de Bordeaux n’a qu’à bien se tenir.

Lille : -1

Fidèle à sa tactique, le LOSC a une nouvelle fois monopolisé le ballon face aux Sang et Or. 56% de possession à l’extérieur face à une équipe de Ligue des Champions, cela a de la gueule. 1-1 au coup de sifflet final, mais ça c’est secondaire.

Rennes – PSG : 1 – 3

Rennes : 2

Pour ce Dembéléico, tous les regards bretons étaient tournés vers leur ancienne pépite. Problème ; il fallait plutôt qu’ils se concentrent sur les 10 autres parisiens. Vitinha, Hakimi et Kolo Muani buteurs. La diversion a bien marché pour le PSG.

PSG : -2

Quatre jours après la leçon de football subie contre Newcastle, le Paris Saint-Germain affrontait un autre club de Bretagne, française cette fois-ci. Pas de relance foireuse de Marquinhos, ni de but marqué par un défenseur en glissant à 20 mètres des cages. Il fallait au moins ça pour voir le PSG s’imposer.

Le classement FFL de la Ligue 1

Classement Equipe Points FFL
1 Lyon 17
2 Lens 8
3 Marseille 5
3 Clermont 5
5 Montpellier 3
6 Lille 1
6 Metz 1
8 Reims 0
8 Toulouse 0
8 Strasbourg 0
8 Rennes 0
12 Nice -1
13 Nantes -3
13 Lorient -3
13 Monaco -3
13 Le Havre -3
17 Paris-SG -7
18 Brest -8
Tom