Les étoiles de Roland-Garros du Mercredi 2 Juin 2021


Les jours passent et la taille des articles des étoiles de Roland-Garros fond comme neige au soleil. De 29 représentants de l’hexagone au premier Tour, on est passé à 7 au second. Donc 2 suite à des rencontres franco-françaises. Et ce mercredi est dans la continuité de ce Roland-Garros d’exception. Un magnifique 0 sur 3, entre 2 wild-cards et Caroline Garcia. Demain soir, il est possible que le Nadal-Gasquet en Night Session à huis clos (encore une programmation de génie) soit le dernier d’un Français cette année. Un jeudi soir. De première semaine.

/5

Caroline Garcia

On a déjà fait toutes les vannes possibles sur l’arrosage de Caroline, mais ce deuxième tour face à Hercog a été une litanie de fautes directes. 37 en 2 sets. Autant vous dire qu’à ce niveau, il n’existe que peu de chances d’esquiver les voluptueux et lumineux chemins de la FFL. Et pourtant, elle a lutté Caroline, tentant un come-back quand le public du Lenglen lui envoyait l’énergie du désespoir. Mais sur un coup droit dévastateur, le public a dû se résigner à voir une des plus grosses chances de trahison de la FFL respecter son engagement patriotique.

Publicité

/5

Harmony Tan

Nous ne l’avions pas noté lors de son premier match. En effet, une victoire franco-française, c’est comme gagner à Age of Empires en envoyant des Bigdaddy dans tous les sens. Mais malgré un peu de show dans cette matinée parisienne, dont un tweener des familles, Marketa Vondrousova ne va pas se laisser malmener par la wild-card française. Bien au contraire, elle va aisément prendre la main sur la partie. Aucun break marqué par la Française. Défaite 6-1 6-3.

Mais ne croyez pas que la journée d’Harmony se terminait là. Associée en doubles avec Amandine Hesse, elle a aussi perdu 6-3 6-2 au premier tour. Grosse journée, quoi.

Dans le même genre de Lose :   Tennis | Les Français en jambes avant Wimbledon

/5

Enzo Couacaud

Ah.. Couacaud. Nous ne parlons pas d’une évolution de Psykokwak ici, mais bien d’un tennisman qui n’existait pas dans nos radars jusqu’ici. Alors après un premier tour surprenant, nous étions plutôt confiants face à Carenno Busta, un terrien confirmé. Mais il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers. Alors, nous avions beau cligner le plus possible nos paupières ébahies, Couacaud a bien remporté le premier set 6-2. Stupeur et tremblements. Et si l’Espagnol va se reprendre au 2nd set, le 3e nous enverra quelques gouttes de sueur dans le dos. Heureusement, aucune de ses 5 balles de breaks ne sera convertie.

Publicité

La suite sera soulagement. L’Espagnol prend le dessus et conclu en 4 sets. En parlant de conclusion, c’est à notre tour de nous tourner vers demain pour tenter l’exploit. Le Roland-Garros quasi parfait. Celui qui s’arrête le jeudi.