Les étoiles de Roland-Garros 2022: Le deuxième tour


Photo: GEPA pictures/ Patrick Steiner - Photo by Icon sport

Ce Roland-Garros est plus compliqué que nous l’espérions. Alors que l’année dernière, à la même période, nous étions déjà en vacances, il reste encore 5 mercenaires de la win au 3e tour cette année. Revue des effectifs.

/5

Caroline Garcia

Parfois, les astres s’alignent et tout le monde se trouve sur la même longueur d’onde. Alors, quand Caroline Garcia revient après 2 mois sans jouer à Roland et perd au deuxième tour. Jusqu’ici, vous me direz, rien de bien surprenant pour personne, des bonnes aux mauvaises langues. En finissant par la classique défaite encourageante avec un  “match globalement positif”, nous avons fini notre travail ici.

Publicité

Grégoire Barrère

Ce qui est bien quand on joue contre Isner, c’est qu’on sait exactement ce qui va nous arriver. Souffrir sur les parpaings au service d’Isner, principalement. Et c’est exactement ce qui est arrivé à Barrère. Seulement 2 balles de breaks en 4 sets, et seulement 5 concédées par ailleurs. Du vrai tennis Champagne.

Richard Gasquet

Richard n’avait pas assez de Korda son arc pour battre Sebastian. Voilà, il fallait que l’on fasse cette vanne. La défaite en 3 sets va permettre à Gasquet de poursuivre le tournoi avec une meilleure vue : celle de la légendaire terrasse France TV sur le Chatrier. C’est quand même plus sympa que d’être sur ce même court face à Alcaraz. Il faut savoir se préserver.

/5

Corentin Moutet

Les 4 étoiles, c’est gratos, on avoue. Se prendre Nadal au second tour, c’est déjà un cadeau de merde. Mais en plus en Night Session, c’est vraiment une vie de sparring-partner. Un petit frisson quand même pour le break du début de 3e set. Rapidement débreaké derrière.

Publicité

Elsa Jacquemot

La petite classique pour une jeune qui découvre un premier grand court. Le premier set crispé qui permet à Kerber de se mettre bien. 6-1. Le second où le stress disparaît un peu pour finir au Tie-Break. Elsa mènera 2-1, avant de prendre 6 points de rang. On gardera un œil inquiet sur la tenniswoman de 19 ans.

/5

Alizé Cornet

Jouer contre Ostapenko, c’est finalement lier son destin avec la précision de la Lettonne. Vous voyez Gilles Simon et son art de renvoyer la balle jusqu’à ce que mort s’ensuive ? On est ici dans le plus exact opposé. Du parpaing, du parpaing et encore du parpaing. Quand ça rentre, c’est bieng. Quand ça sort, c’est pas bieng.

À lire aussi :   Coupe Davis 2014 | La France perd par KO face à la Suisse

Bref, le type de match où le succès d’Alizé Cornet est plus que directement lié à la précision d’Ostapenko. Mais aussi aux décibels envoyés par le Chatrier. Un premier set gagné 6-0 puis un second perdu 6-1. Dans le dernier, le central va jouer un rôle prépondérant, forçant même Ostapenko à… se boucher les oreilles pour ne pas l’entendre. Ou alors peut-être voulait-elle ne pas entendu Alizé Cornet s’auto-insulter après des fautes directes ? Quoi qu’il en soit, ça n’a pas fonctionné. Encore un tour à gagner pour rencontrer Swiatek et souffrir.

Diane Parry

Encore une défaillance de Diane Parry qui confirme son exploit face à Krejcikova. Mais bon, nous ne sommes pas inquiets. On sait très bien que Parry, c’est à partir des 8e que ça se gâte.

Hugo Gaston

Le Toulousain continue son Roland-Garros en mode interclub. Cachin n’a pas réussi à contrer ni le tennismen, ni l’ambiance du public. Au prochain tour, Holger Rune, 19 ans et tombeur de Shapovalov, sur la night session du Chatrier. Autant dire qu’il y a un gros risque de vrillage mental.

/5

Leolia Jeanjean

La grosse histoire de ce début de Roland-Garros. Comparée à Martina Hingis dans sa jeunesse, elle aura fait l’exact opposé en commençant sa carrière professionnelle à 26 ans, quand la Suissesse avait pris sa (première) retraite à 22. Et pour fêter ça, elle a plié Pliskova, 8e mondiale, en 2 sets. 6-2 6-2. On dit souvent que l’inconnu fait peur. Et bien à la FFL, c’est l’inconnue Jeanjean qui nous stresse un peu là.

Gilles Simon

Ah Gillou. Alors qu’il aurait pu s’offrir un départ de Roland dans le plus grand anonymat à minuit sur le Simonne-Mathieu, il veut continuer la mauvaise blague. Victoire presque simple face au sosie de Freddy Mercury Steve Johnson. Notre relanceur de balle favori va s’offrir un 3e tour face à l’une de ses victimes favorites : Marin Cilic.