La bourde onctueuse de Thiago Silva


Thiago Silva

Alors qu’il approche gentiment de la quarantaine, Thiago Silva devrait récolter tous les fruits de sa très longue carrière, et recevoir un hommage sans précédent. Mais c’est mal connaître le Brésilien, qui préfère encore se faire remarquer pour de bien meilleures raisons. C’est parfois très dur de tourner la page.

Les Blues se rendaient à Newcastle dans le cadre de la 13e journée de Premier League. Une opportunité en or pour Chelsea de consolider sa place dans le Top 10 du championnat, et de revenir à un petit point de leurs adversaires du soir. A cette occasion, les Blues célébraient un nouveau record avec Thiago Silva ; celui du joueur de champ le plus âgé dans l’histoire de leur club.

Publicité

Une célébration qui va tourner au cauchemar.

À lire aussi :   La formidable boulette sur le tifo du FC Zurich

Thiago Silva – Joelinton, la connexion brésilienne rétablie

Les Londoniens sont tout d’abord cueillis à froid en encaissant l’ouverture du score dès la 13e minute de jeu. Mais le pire est à venir ; Raheem Sterling égalise d’un sublime coup franc, et injecte de l’espoir en intraveineuse aux supporters des Blues. Le score de parité tient jusqu’à l’heure de jeu, le moment choisi par Lascelles pour redonner l’avantage aux locaux. Et moins d’une minute après, c’est le pompon pour Chelsea.

Le ballon arrive dans les pieds de Thiago Silva, et ce dernier use de son expérience afin de calmer l’élan de Newcastle. Le Brésilien décide alors de jouer sur son gardien, mais manque de pot pour lui, c’est une mini passe qui sort de sa chaussure. Le ballon arrive pile-poil dans la course de son compatriote Joelinton. Comme par hasaaard. Deux buts en une minute, la patte Pochettino est déjà visible.

Publicité

Chelsea est mené 3-1, puis 4-1. Et son capitaine Reece James se fait exclure par la même occasion. Bref, une journée comme une autre pour tout supporter de Chelsea qui se respecte depuis plus d’un an.

À lire aussi :   Équipe de France | Le Top 5 des plus belles boulettes d'Hugo Lloris
Tom