Formule 1 | Les notes FFL du Grand Prix d’Abu Dhabi


Max Verstappen

Pour la dernière course de la saison, la lutte entre Mercedes et Ferrari a fait rage. Bon, pour le reste, on repassera. 

À lire aussi :   Formule 1 | Les notes FFL du Grand Prix de Las Vegas

Formule 1 — GP d’Abu Dhabi — Les Notes

Alfa Roméo

Valtteri Bottas : 7

Comme à son habitude cette saison, Valtteri a mené une course paisible, sans remous, ni tension, et encore moins de dépassement. Enfin, pas ceux qui vont dans son sens.

Publicité

Guanyu Zhou : 8

Fidèle à son coéquipier, Guanyu a décidé de la jouer corporate pour la dernière de la saison. Le Chinois termine à une confortable 17e place, et qui plus est devant une Ferrari.

Alpine

Esteban Ocon : 7

Esteban devait marquer 4 points de plus que Pierre pour terminer devant lui au classement des pilotes. Eh bien devinez quoi ? Le Normand a terminé 12e, pour inscrire exactement la bagatelle de zéro point. Superbe opération.

Pierre Gasly : 7

Alors qu’il est à la lutte avec son coéquipier pour terminer devant au classement des pilotes, Pierre Gasly se fait accrocher à deux reprises, perd son diffuseur et se fait undercutter par Ocon en personne. Bref, le dimanche de rêve quoi.

AlphaTauri

Daniel Ricciardo : 6

Quoi de mieux qu’une 11e place à la porte des points pour terminer sa saison ? Il n’existe rien de plus frustrant sur Terre.

Publicité

Yuki Tsunoda : 3

Avec sa 8e place et le titre de Driver of the Day, Yuki nous confirme que la fin de la saison arrive au meilleur des moments. On n’en peut plus de voir le Japonais enchaîner les bonnes courses. On préfère, et de loin, le voir insulter toute son équipe à la radio.

Aston Martin

Fernando Alonso : 4

Comme tout fan de Formule 1, on a tous pensé à la même chose quand Alonso s’est plaint de la vitesse de pointe de sa voiture.

Lance Stroll : 5

Pour la troisième course consécutive, Lance Stroll termine dans les points. C’est seulement la 2e fois de la saison que cela lui arrive. C’est dire à quel point il partait de loin.

Ferrari

Charles Leclerc : 2

Deuxième en qualifications, et deuxième en course. A première vue, on pourrait croire que le week-end de Charles Leclerc a été de tout repos. Au seul détail près qu’il a laissé passer Perez en fin de course pour ensuite ralentir Russell, et espérer lui faire perdre assez de temps pour que les 5 secondes de pénalités attribuées au Mexicain ne l’empêchent pas de terminer devant le pilote Mercedes. Qui a dit que la Formule 1 manquait de drama ?

Mais cela n’empêche pas Ferrari de terminer derrière Mercedes au classement des constructeurs. On imagine que la déception prime chez la Scuderia. En fait non, une seule personne s’en félicite, et comme par hasard, elle est Française. Ca alors.

Carlos Sainz : 9

Une semaine après le début de week-end idyllique à Las Vegas, Carlos Sainz a récidivé. Cette fois, l’Espagnol s’est illustré lors de la 2e session des essais. Un aller sans retour dans les TechPro, tout seul comme un grand cette fois-ci.

Mais ce n’est pas fini. Après 83 week-end de course consécutifs, c’est la première fois que Carlos Sainz se fait éliminer en Q1. Au meilleur des moments avec la lutte contre Mercedes au classement des constructeurs.

En course, les stratèges de Ferrari misent tout sur une chose ; non pas le talent de leur pilote, mais la sortie de la voiture de sécurité. Sauf que cette dernière ne fait jamais son entrée. Résultat : Sainz se retrouve à devoir changer de train de pneus au dernier tour pour respecter le règlement, et termine 18e. Un (énième) week-end rondement mené par la Scuderia.

À lire aussi :   Formule 1 | Le début de week-end de rêve à Las Vegas

Haas

Kevin Magnussen : 8

Premier pilote à s’être arrêté aujourd’hui, Kevin Magnussen a dès lors disparu des radars. On ne sait toujours pas s’il a terminé la course ou non.

Nico Hulkenberg : 7

On en connaît un qui doit être heureux que cette saison se termine. Après 13 courses consécutives hors des points, on imagine que Nico ne va pas jouer à F1 23 tout de suite.

McLaren

Oscar Piastri : 4

Sa course a été marquée par la quadruple défense consécutive et (surtout) identique dans la parabole face à George Russell. Comme l’impression que la diffusion renvoyait des replays.

Lando Norris : 3

Lando pensait que la pénalité de 5 secondes de Perez allait lui permettre de récupérer sa 4e place, et ainsi terminer 4e au classement des pilotes. Mais il lui a manqué 2,8 secondes. Beaucoup et rien à la fois.

Mercedes

Lewis Hamilton : 6

Quand Hamilton a accusé Alonso de l’avoir testé sur les freins, le monde de la Formule 1 a été étonné. S’il y a bien un pilote qui ne fait jamais de coups vicieux, c’est bien Fernando (absolument pas).

George Russell : 3

Grâce à Mister George, Mercedes termine finalement devant Ferrari au classement des constructeurs. Pourtant, ce sera Lewis Hamilton qui recevra toutes les louanges. Vis ma vie de coéquipier d’un septuple champion du monde.

Red Bull

Max Verstappen : 0

La saison parfaite n’existe p.. oh wait :

  • 1000 tours menés.
  • 95% de victoires sur la saison.
  • 19 victoires.
  • 1 coéquipier martyrisé.

Max Verstappen vient de terminer le jeu.

Sergio Perez : 3

Sergio Perez pensait terminer la saison en beauté avec un podium, mais pour les supporters de Checo, les rêves n’existent plus, et depuis quelque temps maintenant.

Williams

Logan Sargeant : 5

Si en début de saison, on avait dit à Logan qu’il terminerait la dernière course devant Carlos Sainz, il aurait eu deux surprises. La première, c’est de finir devant l’Espagnol, et l’autre, de ne pas être viré avant la dernière course.

Alexander Albon : 5

Encore une fois, Alex Albon a eu la vitesse de pointe la plus rapide du plateau, avec 333 km/h. Mais la Formule 1 n’est pas une longue ligne droite tranquille.

Tom