Joyeux anniversaire !!!


C’était il y a un an jour pour jour! Pas besoin d’avoir une mémoire pour savoir ce que tu faisais à la même date en 2022. Tu te bouffais les ongles de rage en haïssant la FFL. Messi enfilait sa robe de chambre qatarie : la France venait de perdre sa deuxième finale de Coupe du monde. Si à la fédé nous jubilions de ce moment de grâce, chez toi, c’était probablement la soupe à la grimace. 

Retour sur ton année traumatique.

18 décembre 2022 : l’étape 1

18h57, tu es là, devant ton écran, avec un bruit sourd dans tes oreilles, tes potes qui hurlent, mais tu n’entends plus rien. Tu es inerte, tel un Hugo Lloris sur penalty. 2006 all over again. Et comme si cela ne suffisait pas, le scénario a été taquin avec ton petit cœur de loser. Tout aurait pu être simple, une petite raclée 2-0 avec la France qui ne voit pas le jour. Mais Mbappé a pris le rôle de l’espoir fatal : doublé en deux minutes. 2-2. Tachycardie. Alors peut-être

On ne va pas te refaire l’histoire, Kolo Muani tout ça, tu as perdu 5 ans d’espérance de vie en une demi-heure. Surtout, tu as découvert l’existence de ton nouveau meilleur ami : Emiliano Martinez. Merci au revoir.

Depuis, tu as vécu ce parcours en 10 étapes, un demi Tour de France pour te consoler. Il fallait au moins ça. Et tu ne finiras pas en jaune à la fin.

Étape 2 : Pourquoi ?

À l’instar de toute interrogation philosophique, tu t’es sans doute posé cette question existentielle : pourquoi ? Pourquoi un tel retournement de situation pour une telle conclusion ? Pourquoi prendre tant à cœur le football ? Pourquoi je ne suis pas né dans un pays où ton équipe nationale ne t’offre aucun espoir. Ça doit être cool d’être letton non?

Le seul moment que tu vas apprécier, c’est les 5 à 10 secondes juste après ton réveil. Celles où tu as oublié qu’il y avait un match la veille.

Étape 3 : La colère

Après le choc vient celui des émotions. Et parmi elles, l’une double facilement les autres ; la colère. En bon Français, tu vas user de toutes tes armes pour trouver une issue: pétition, grève, scandale international. Tu as même tenté d’envoyer un message Insta à l’ONU. Qui sait, sur un malentendu. Martinez, lui, n’en a rien à carrer de ta colère. Il se balade sur des chars avec une poupée de Mbappé.

Étape 4 : La vengeance

En bon Français, tu cherches obligatoirement un coupable. Ta pétition contre Emiliano Martinez n’ayant pas abouti, tu dois donc te rabattre sur autre chose. En tête de la liste, tu as le choix entre Hugo Lloris, le gardien parfait si les penaltys n’existaient pas, Tchouaméni pour son tir au but manqué. Mais finalement, c’est sur le pauvre Randall Kolo Muani que ton temps précieux va se dépenser. Car oui, s’il avait fait cette passe à Mbappé, tu serais un homme heureux là. Tu ne serais pas en train de bouffer des nouilles chinoises saveur Teriyaki en slip dans ton canapé à 4h du matin. La vie, ça tient à peu de choses.

Étape 5 : La mélancolie

Vient alors le moment très douloureux du blues. Cet état où tu te remémores ce souvenir douloureux, avec un mélange à la fois de tristesse et de lucidité. La seconde partie de tes questions existentielles voit alors le jour ; pourquoi avoir cédé à l’espoir ? Tu veux revivre cette sensation à la 118e minute. Mais elle est partie, et tu ne peux rien y faire.

Étape 6 : Éviter tout contact avec un Argentin

Il est temps de ressortir de chez toi. Les oiseaux chantent à nouveau, tu tentes de renouer le contact avec le monde extérieur. Cependant, tu remarques vite une nouvelle allergie. Rien à voir avec le pollen ici: c’est le moindre accent latin qui devient insupportable pour tes oreilles. Ton objectif est simple ; éviter toute rencontre fortuite avec un touriste argentin. Tu décides même de prendre le RER A plutôt que la Ligne 1 pour aller à la Défense. En aucun cas tu ne veux passer par la station Argentine.

Étape 7 : Le déni

Ça y est, le cap des 6 mois vient d’être atteint. Comme en amour, il s’agit du premier virage à négocier. Tu décides d’aller de l’avant, et de cacher le passé sous le tapis. Tu sais pertinemment que cette stratégie ne va tenir qu’un temps, mais là encore, le déni l’emporte sur la raison. En plus tu as vu ton ex se vautrer contre le Bayern Munich. Le malheur des uns fait ton bonheur.

Étape 8 : La rechute

Mais alors que tu vois peu à peu le bout du chemin, voilà que Lionel Messi et Emiliano Martinez remportent tous deux des distinctions au Ballon d’or. Tu fais genre tu t’en fous, mais ça fait remonter à la surface des images terribles. L’effet est similaire à celui d’un Milanais qui foulerait la pelouse du Stade Atatürk d’Istanbul.

Étape 9 : Le devoir de mémoire insupportable

Les fêtes de Noël approchent, tu as enfin tiré un trait sur cet épisode de ta vie… Bah non. A la FFL, on est là pour te ressort du placard le couteau qui revient se planter dans ton cœur. Cette obsession pour la défaite française te dépasse. C’est ton Séville 82 à toi. Une date qui sonnera comme une défaite chaque année. Mais comme une victoire pour nous.

Mais, dans un univers parallèle, tu es heureux. Alors voici notre cadeau d’anniversaire.

Tom