Finale de C1 : Les 4 affiches possibles et leurs conséquences pour la FFL


FFL ligue des champions

Le mois d’août est généralement plutôt paisible pour la FFL. En abordant 2020, on pensait passer le 8ème mois de l’année à vibrer au rythme des désillusions et exploits tricolores propres aux Jeux Olympiques. Au lieu de ça, un pangolin mal cuit est passé par là et nous voilà avec deux clubs français en demi-finales de Champions League. 

4 scénarios possibles

Paris Saint-Germain et RB Leipzig d’un côté, Olympique Lyonnais et Bayern Munich de l’autre. Pour le moment, tout ce que l’on sait, c’est que le vainqueur de la Corona Champions League se trouve parmi ces quatre clubs. Avec deux demi-finales franco-allemandes, 4 finales possibles s’offrent à nous : la 100% allemande, les franco-allemandes (Paris-Munich ou Leipzig-Lyon), et une… 100% française. Revue des scénarios possibles.

Publicité

Munich – RB Leipzig: Danke Deutschland!

Si Lyon ne part pas favori contre le Bayern, Paris n’a pratiquement pas le droit à l’erreur contre Leipzig. Le club de la Saxe a beau transpirer le football, on ne se cachera pas du fait que n’importe quel prétendant sérieux signerait en début de saison pour affronter le RBL à ce stade de la compétition (les Allemands se disent probablement la même chose du PSG d’ailleurs). Une finale 100% allemande annoncerait donc la fin des folles épopées françaises en C1, et surtout un craquage des grands soirs pour le PSG en demi-finale. La FFL reprendrait enfin le contrôle.

Côté Lyonnais, cela signifierait que Lyon, après avoir éliminé le champion italien et le vice-champion anglais, déciderait enfin de respecter son rang de 7ème de Ligue 1. Ça ne serait pas trop tôt.

Ce scénario serait également cocasse puisqu’il verrait Lyon et Paris rentrer en France avec le même parcours, mais pas la même satisfaction. Lyon fêterait son retour en France en petit poucet tombé héroïquement face au champion Allemand qui venait d’en enfiler 8 au Barça. Pendant ce temps, Paris brasserait une montagne de regrets et de frustration d’avoir manqué une si belle opportunité d’arriver en finale.

Publicité

Et on attendrait bien évidemment un tweet Aulassien de type:

Merci à l’OL d’avoir montré au football français qu’il est possible de réussir en Europe même sans des centaines de millions d’Euros. Ahou

Conséquence pour la FFL : Une bonne soirée devant la finale de C1 à siroter des Schneider Weisse avant de rentrer chez soi dans un Uber Volkswagen.

Dans le même genre de Lose :   Manchester City - Olympique Lyonnais | 2020, annus horribilis

Bayern Munich – PSG: Un dernier effort pour Paris

Cette finale est la plus probable. Les deux effectifs les plus expérimentés sur le papier se retrouveraient pour en découdre. La force de frappe du Bayern, son collectif, son plan tactique et son attaque qui tourne à plus de 3 buts de moyenne cette saison, contre le PSG et sa force de… et Neymar.

Si le plus gros coup dur pour la FFL serait une qualification de Lyon que personne n’attend, voir Paris à 90 minutes du titre européen suprême ne serait pas de tout repos pour autant. Même sans public et remaniée, une Ligue des Champions resterait une Ligue des Champions. Pour se consoler, on se dit qu’une victoire du PSG contre le Bayern occasionnerait un nouveau défilé sur les Champs, et les moments de gloire qui viennent avec.

Trêve de mauvaises plaisanteries, ne parlons pas de titre avant l’heure et restons-en aux demi-finales.

Conséquence pour la FFL : Un petit coup dur certes attendu avec tout de même la possibilité de compter sur la capacité historiquement éprouvée des Allemands à percer les lignes de défenses françaises.

Leizpig-OL: Europa League, sors de ce corps

Ils se sont déjà donné rendez-vous mais pas sûr que le football en décide ainsi. Lyon-Leipzig serait néanmoins la parfaite conclusion à cette année footballistique placée sous le signe du n’importe nawak.

En cas de victoire de Leipzig, cette finale représenterait pour la FFL une source inépuisable d’inspiration. Voir le 3ème de Bundesliga doucher tour à tour les deux meilleures chances tricolores depuis des lustres représenterait la meilleure des publicités pour notre Farmers League. Mais attention, cette affiche signifie également que Lyon, bourreau de l’insubmersible Bayern, pourrait devenir le prochain Olympique européen.

Conséquence pour la FFL : Une finale qui serait vécue la peur au ventre avec tout de même un amusement assumé de voir Paris se faire narguer par les supporters Lyonnais pour les trois prochaines décennies.

PSG-OL: le dépôt de bilan

Le cauchemar. La trahison suprême. Le point de non retour. Une finale de Champions League 100% française serait tout simplement catastrophique pour la FFL, qui se verrait obligée de faire le ménage en interne. Deux ans après avoir dominé le monde du football dans une compétition entre nations, voir le football français dominer une nouvelle fois par l’intermédiaire de nos clubs serait un affront impardonnable à l’encontre des valeurs de la défaite que nous tentons de véhiculer chaque jour.

Exploit de l’OL contre le Bayern, non-craquage mental du PSG en demies, autant de scénarios fous qui nous laisseraient en bien fâcheuse posture pour cette affiche. La seule issue qui limiterait la casse de cette finale serait bien entendu un titre de l’OL, qui à défaut de faire rayonner la Lose française, ferait au moins rayonner la lose parisienne, trois semaines après la victoire du PSG contre ce même Lyon en Coupe de la Ligue. Une Lose qui serait sans doute la plus épique du club parisien et qui ravirait la France entière, surtout dans le Sud pour ne citer personne (Olympique de Marseille).

Conséquence pour la FFL : Une soirée placée sous le signe de la douleur et de la remise en question ainsi qu’une probable fermeture temporaire pour cas de force majeure.

Dans le même genre de Lose :   PSG-Atalanta | Choupo m'a tué