FFL d’Or 2020 | #5 Loïc Perrin, la fin de carrière parfaite


Les grands joueurs se doivent de réussir leur sortie. C’est aussi important que dans une session de barres parallèles, ça envoie un message à l’opinion publique. Les meilleurs d’entre nous l’ont réussie. Zidane, Kastendeuch aussi, tout comme Ronan le Crom.
Un nouveau nom s’ajoute à cette liste d’élite : Loïc Perrin.

Le jour de gloire tant attendu

La dernière saison de Loïc ne fut probablement pas celle dont il rêvait. Lui, le capitaine, l’emblème du Forez voyait progressivement avec plaisir une nouvelle garde prendre sa relève de l’arrière-garde stéphanoise avec Fofana et Saliba. Sa 17e saison était celle des adieux, peut-être le savait-il avant même le début de celle-ci. Mais quand il voit ses coéquipiers s’imposer à Rennes, il se dit qu’une sortie avec un trophée de la Coupe de France serait une belle fin, lui qui n’a finalement connu que la Coupe de la Ligue en palmarès.

Publicité

La Covid passant, la finale est reportée au 24 Juillet. Si elle est le match d’une vie pour beaucoup de joueurs stéphanois, elle n’est sincèrement qu’un match d’entraînement pour le fameux final 8 du PSG. Loïc Perrin, lui, est prolongé de quelques mois par son club pour vivre cet ultime et dernier match. Un geste classe, pour un joueur classe.

Un petit tour et puis s’en va

Alors, son 469e et dernier match professionnel aura évidemment une saveur particulière pour Loïc. Titulaire et capitaine, il va pouvoir sortir la tête haute, dans un stade de France qui sonne tristement creux. Face à lui, des Parisiens qui montent en intensité en vue de la Ligue des Champions. Parmi eux, un certain Kylian Mbappé.

Dans le même genre de Lose :   France - Irlande | Henry, la main sur le coeur

Le match part très fort pour les Verts, et Bouenga est à quelques millimètres d’ouvrir le score dès la 4e minute. Ces millimètres qui transforment un poteau sortant en un poteau rentrant. Saint-Étienne est clairement bien rentré dans son match, mais la différence technique va les forcer à durcir un peu/beaucoup/passionnément/à la folie le jeu. Surtout après l’ouverture du score de Neymar sur la première occasion parisienne, ce qui complique évidemment la donne.

Et quant à la 26e, Loïc sent qu’il n’a plus le coup de reins pour suivre celui de Mbappé, il s’en va tacler le ballon à l’expérience. Sauf qu’il arrachera tout au passage, et en particulier la cheville du prodige de Bondy. Embrouille générale, Jessy Moulin qui vient balayer Marquinhos qui tente de balayer son capitaine qui vient de prendre un jaune.

Publicité

La VAR transformera le jaune en rouge logique. Avec une grande classe qu’il conservera jusqu’à sa dernière seconde en professionnel, Loïc Perrin viendra s’excuser auprès de Mbappé, qui ne lui en tiendra pas rigueur. Mais ce dernier vivra un final 8 décevant, avec surtout un loupé énorme en final contre le Bayern. L’effet papillon, un tacle mal maîtrisé de Perrin peut frustrer des millions de Parisiens.

Pour la suite de sa vie, Loïc Perrin va prendre un rôle de consultant à Téléfoot. Une carrière qui sera un tout petit peu plus courte que celle qu’il a pu avoir à Saint-Étienne.