F1 | Les notes FFL du Grand Prix d’Espagne


Esteban Ocon

L’enchaînement Grand Prix de Monaco – Catalogne est vraiment terrible pour nos cernes. Encore pire qu’un match du ventre mou de Liguain.

Formule 1 — GP d’Espagne — Les Notes

Alfa Roméo

Valtteri Bottas : 8

Après avoir été le numéro 2 de Lewis Hamilton, Valtteri est désormais le bras droit de Guanyu Zhou. Une certaine vision de la trajectoire en carrière.

Publicité

Guanyu Zhou : 5

Zhou vient de glaner 2 points, soit une augmentation de 50% de son total de points au classement.

Alpine

Esteban Ocon : 5

Alors qu’on avait peur que le Normand vise le podium comme à Monaco, il s’est finalement battu avec Tsunoda et Zhou. Bien plus rassurant. Toujours bon de rappeler la vision d’Alan Permane avant la course.

“Je m’attends à être devant Mercedes et avec Ferrari” A. Permane

Pierre Gasly : 8

Alors qu’il avait signé le 4e temps des qualifs, Pierre a pris soin de gêner par deux fois ses concurrents. Il n’en fallait pas plus pour partir 10e, et vivre une course soporifique.

Publicité

AlphaTauri

Nyck De Vries : 6

On aura souvent vu De Vries durant cette course à la manœuvre dans de grandes batailles dans le ventre mou. On se contente de ce qu’on a.

Yuki Tsunoda : 7

Tsunoda pouvait remporter des points précieux pour son écurie, mais c’était sans compter sa pénalité obtenue dans les derniers tours de la course. Sacré Yuki.

Aston Martin

Fernando Alonso : 7

On pouvait penser que le Toro de Asturias allait tout donner pour sa course à domicile, mais c’était sans compter un obstacle de taille : Lance Stroll. Interdiction de doubler le fils à papa.

Lance Stroll : 5

Sixième place pour Lance Stroll aujourd’hui. Tellement frustrant de ne pas avoir assisté à une nouvelle passe d’armes avec Alonso, comme celle du GP d’Austin la saison passée où l’Espagnol avait décollé tel un avion de chasse.

Ferrari

Charles Leclerc : 9

On ne pouvait pas espérer de plus belles qualifications du côté de la Scuderia : laisser Leclerc dans les stands malgré la pluie, connaître un problème à l’arrière droit et ne même pas passer la Q1.

Une course morne plus tard, la Scuderia n’a pas manqué de chausser des pneus usés à Charles pour son dernier arrêt. Suffisant pour échouer à la porte des points pour moins d’1 seconde.

Carlos Sainz : 4

Tous les espoirs étaient placés en Carlos pour prendre les rênes de la course après le premier virage. A la place, ce fut une dégringolada dans les règles. 5e place au final, mais zéro regret vu le rythme des Rouges.

À lire aussi :   GP Singapour 2017 | Ferrari et Vettel font des étincelles

Haas

Kevin Magnussen : 8

Magnussen espérait entrer dans les points, mais c’était sans compter la défense d’une vie de Bottas.

Nico Hulkenberg : 6

Comme très souvent cette saison, Hulkenberg performe en qualifs, puis atterrit dans un no man’s land le dimanche.

McLaren

Oscar Piastri : 6

Toutes ces batailles menées en piste pour finalement inscrire la bagatelle de 0 point. Well done Oscar.

Lando Norris : 10

Parti en 3e position, Lando a terminé le premier tour à la 20e. Il est difficile d’espérer mieux comme départ de course.

Mercedes

Lewis Hamilton : 2

Qu’il paraît loin le temps où Hamilton pensait qu’il n’allait pas atteindre la Q3. Et bien c’était il y a 48 heures.

George Russell : 3

Russell qui ne sait pas s’il pleut, ou bien s’il s’agit de gouttes de transpiration sur son casque. Si on nous l’avait dit avant la course, on aurait parié un PEL que cette remarque viendrait de Ferrari.

Red Bull

Max Verstappen : 0

On a qu’à lui décerner son 3e titre de champion du monde dès aujourd’hui non ?

Sergio Perez : 6

Comme à Monaco, Perez ne parvient pas à atteindre la Q3. Alors même qu’il est censé jouer le titre contre Verstappen. Admirez ce timing tout simplement parfait.

Williams

Logan Sargeant : 9

Pas de sortie de route de Logan en course aujourd’hui, mais une dernière place tout de même. Comme quoi tout n’est pas à jeter.

Alexander Albon : 7

Avec sa 16e place, Albon a dû autant s’ennuyer que nous dans notre canap’. C’est dire.