Athlétisme 1984 | Vigneron, l’homme des records éclairs


Thierry Vigneron. Ces cinq syllabes vont marquer à tout jamais votre esprit. En ce soir du 31 août 1984, dans la chaleur romaine, le perchiste français va nous réserver une scène d’anthologie. Un de ces moments où on ne regrette pas d’être né à l’intérieur des frontières de la Gaule. Alert spoiler : ce qui va suivre dépasse tout entendement. Même le plus FFL d’entre eux.

À lire aussi :   Mondiaux Athlétisme | Le finish fort en chocolat de Wilfried Happio

Le début de carrière tonitruant de Vigneron

Si toutes les bonnes choses ont une fin, c’est plutôt l’inverse concernant le perchiste tricolore Thierry Vigneron. En effet son début de carrière le projette directement dans la lumière. Tout commence le 20 juin 1980, où lors d’un soir de fin de printemps, Thierry Vigneron devient le premier homme de l’Histoire à franchir la barre symbolique des 5,80 mètres avec une perche. À tout juste 20 ans. Le début de la célébrité. Avant de se faire une place au chaud dans la postérité.

Publicité

À peine trois ans plus tard, le natif des Hauts-de-Seine récidive. Lors d’un meeting à Rome, le voici qui décolle de sa perche à 5,83m du sol. Un record du monde qu’il va détenir quasiment un an. Avant qu’un certain Ukrainien, du doux nom de Sergei Bubka, ne vienne lui arracher des mains cette marque inédite.

À lire aussi :   Mondiaux Athlétisme | Un cameraman s'incruste en finale du 3000m steeple

Mais il en faut plus pour décourager notre franchouillard. Dès le début d’année 1984, le voici sacré champion d’Europe à Göteborg. Puis médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Los Angeles le 8 août. Alors que Vigneron traverse incontestablement la meilleure période de sa carrière, un phénomène inédit va lui ouvrir les portes de notre fédé.

Vigneron – Bubka, un duel d’hommes à Rome

Invité lors de ce même meeting de Rome, qui l’a vu la saison passée décrocher le record du monde, Thierry Vigneron est dans une forme olympique. Trois semaines après les JO. Niveau timing on touche le Graal. Lors de ce concours romain, la bataille fait rage avec l’Ukrainien Sergei Bubka. Les deux athlètes se rendent coup pour coup. Et rehaussent tour à tour la hauteur de la barre. Sky is the limit.

« On ne regardait plus la hauteur de la barre, c’était à celui qui allait exploser le premier » T. Vigneron (L’Écho Républicain)

Inutile de préciser qui des deux va « exploser » le premier. Tandis que les deux perchistes côtoient les nuages romains, c’est pourtant Vigneron qui balaye Bubka : 5,91m. Le natif des Hauts-de-Seine devient quintuple recordman du monde de la discipline au milieu d’une foule en délire. Mais pas le temps de prendre la photo devant cette marque inédite que dès le saut suivant, soit moins de quinze minutes plus tard, Sergei Bubka réussit 5,94m. La clim est violente. Mais le clan français n’a pas à se plaindre avec cette lourde chaleur du mois d’août.

Publicité

À lire aussi :   Athlétisme | Meeting de Zagreb | Le départ en fanfare de Jimmy Vicaut

Quinze minutes pour l’éternité

Thierry Vigneron fracasse la porte d’entrée de la postérité avec ce record du monde le plus court de l’histoire. Qui aura tenu moins d’un quart d’heure. Que ce soit sur terre, dans l’eau, ou même dans les airs, la lose tricolore n’a pas de frontière.

« Le plus grand moment de ma carrière ? Mes records du monde qui ont tenu très peu de temps, certains quelques minutes, et mes podiums continentaux » T. Vigneron

Comme s’il y avait besoin de boucler la boucle, l’année suivante Bubka devient le premier homme à passer la fameuse barre des 6m. On vous laisse deviner le lieu. Non pas à Rome. Mais au meeting de Paris. Histoire d’évacuer les derniers relents de rivalité entre les deux perchistes. Crucifié dans son propre jardin.

Mais le mot de la fin revient inéluctablement à notre héros qui, tel un homme sage, nous affuble d’une vérité qui n’est plus à prouver.

« La perche fait partie de la culture française » T. Vigneron

Qui de mieux que Thierry Vigneron en personne pour nous tendre une perche.

À lire aussi :   Athlétisme 2021 | Craig Engels, la presqu'victoire avec style
@fededelalose Un record, c’est un record 🇫🇷 #athletisme #perche ♬ Scarface – Push It To The Limit – Main Theme – Geek Music