Alexander Bublik | Le service à ramasser à la petite cuillère


Bublik

Ces dernières années, le service à la cuillère reprend des galons dans le tennis mondial. Autrefois utilisé uniquement par Michael Chang (Luigi, pour les intimes), nous n’avions revu le geste que lors de serveurs en complète détresse. Coucou Sara Errani. Mais personne ne le maitrise comme Alexander Bublik.

Mais, ces dernières années, depuis que Nick Kyrgios a “manqué de respect” à Nadal, le service cuillère devient chaque semaine une arme de plus en plus utilisée, surtout contre les squatteurs de bâches en fond de fond de fond de court. D’ailleurs, le tournant du match de Gaël Monfils contre Medvedev, c’était un service à la cuillère. Cela nous pique les yeux rien que d’en reparler.

Alexander Bublik, un serveur hors pair.

Le tennisman kazakh a deux grandes passions : les services foireux et les handshakes de fin de matchs.

En effet, il nous offre souvent de bons contenus et de bonnes punchlines bien senties une fois la balle de match passée. Mais vous l’avez bien compris, c’est plutôt pour ses services qu’on a rédigé cet article.

En effet, déjà l’année passée, Bublik nous a offert ce qui peut probablement s’apparenter au pire service de l’histoire du tennis. Un lob à la cuillère absolument immonde. Mais bon, c’était dans un match d’exhibition, donc on pouvait imaginer que c’était pour faire rire l’assistance.

 

Mais aujourd’hui, nous parlons d’une merveille réalisée en Masters 1000, à Indian Wells. Mené 1 set zéro et 3-5, le Kazakh mène 40-0 dans son jeu de service. L’occasion parfaite pour assurer et se préparer avant un jeu de retour bien évidemment crucial. Ça n’est absolument pas l’option que va choisir Bublik. Il s’offre un petit plaisir avec un de ces fameux services cuillères. Mais comme vous allez pouvoir l’observer, ça ne va absolument pas se passer comme prévu.

Le pire service cuillère de l’histoire du tennis? Probablement.

Bublik gagnera toutefois son jeu de service. Mais pas le match.

Antoine