Top 14 – Agen | UN BONHEUR ÉTERNEL !


boutique FFL

Si le record de l’USAP de 15 défaites consécutives en Top 14 a été balayé par Agen, le SUA a franchi une nouvelle étape dans son Hall of Fame de la lose aujourd’hui : un sublime 20/20. Et pour l’occasion, l’intello du championnat n’a pas fait les choses à moitié, mais plutôt en double : un récital 57-3 face à Brive. Un après-midi hors du temps.

 

Publicité

Record de l’USAP battu, et une bonne dose de lauriers pour s’y reposer

20 février 2021. Une date qui restera à tout jamais dans les annales de l’Ovalie hexagonale. Après s’être vautré seize fois d’affilée, les Agenais sont entrés dans la postérité. Pire série de l’histoire du Top 14. Ou comment placer l’Armandie sur la carte de France. Pour se relancer, les Néo-Aquitains ne pouvaient rêver mieux que la réception de l’ASM. Si les locaux inscrivent le premier essai de la partie au bout de 2 minutes de jeu, ils n’auront pas le loisir de faire les malins bien longtemps. Un raid de huit essais s’abat sur eux. Score : 16-52. Meilleure manière de lancer un mois de mars qui va être des plus remuants.

Si certains rugbyx remettent en question le professionnalisme du SUA, le 6 mars au soir tous les doutes sont chassés. Fort de leur sans-faute dans la défaite, les Lot-et-Garonnais ont remis ça dès le samedi suivant. Tandis que les Parisiens évoluent à 14 contre 15 dès la seizième minute à la suite d’un carton rouge, les Agenais ne vont pas s’affoler pour autant. Déterminé à respecter ses valeurs, le SUA s’incline 40-21 en ayant joué en supériorité numérique durant plus d’une heure. On fonce tout droit vers le perfect all-season.

Le déplacement à Bayonne s’annonce comme la dernière répétition générale avant d’aller décrocher la défaite en double dizaine. Mais les Agenais ne sont pas dans leur assiette, et subissent une demi-dérouillée 48-20. Digne d’un score étriqué au vu de leurs précédentes sorties. Seulement six essais encaissés. Les Bleus et Blancs n’y étaient pas, leurs esprits déjà certainement tournés vers le choc de cet après-midi…

Le résumé du match Brive – Agen

Si ce week-end de rugby était marqué par la finale du Tournoi des VI Nations entre la France et l’Écosse, sublimée par notre nouvel adhérent Brice Dulin, pour le peuple d’Armandie le main event se trouvait ailleurs. À 500 kilomètres exactement. En atteste l’engouement lors du départ des joueurs.

Publicité

 

Avec une telle ferveur, le SUA ne peut que réécrire l’histoire de son sport ! Le Stade Amédée-Domenech s’apprête à être le théâtre d’une performance majuscule. Triple XL. Et les Corréziens vont l’apprendre à leurs dépens dès leur première attaque. Premier écartement sur les extérieurs. Premier essai. Première clim délicieuse. Mais à trop jouer avec le feu, les Brivistes se brûlent. Un enchaînement délirant de fautes de la part du CAB offre une pénalité à Agen. Le vent cesse de souffler, Abadie tape… et réussit ! À lire le CM, on penserait que le maintien vient d’être obtenu.

Dans le même genre de Lose :   VI Nations | Les notes FFL d'Angleterre - XV de France

 

Le SUA ne le sait pas encore, mais il s’agit de leurs premiers… et derniers points de la rencontre. Alors qu’il reste 55 minutes à jouer. Esseptionnel. La mi-temps est sifflée, et les locaux ne mènent que 15-3. En ce jour de potentiel 20/20, il manque un petit quelque chose. Que l’on appelle panache dans la Gaule. Revigorés à la sortie des vestiaires, les joueurs d’Agen sont méconnaissables. Ils ne laissent pas les Brivistes perdre le moindre duel. Les Corréziens se heurtent à des impacts flasques. Injouables.

20 minutes qui font la légende d’Agen

Puis arrive l’heure de jeu. Certainement l’apothéose de la saison du SUA. Ce moment où, dans le sport de haut niveau, on ne se l’explique pas tout simplement. Les quinze joueurs évoluent soudainement à leur meilleur niveau, les enchaînements s’imbriquent à merveille. Une fluidité que l’on ne peut reproduire qu’une fois dans sa carrière. Le quatrième essai Briviste va agir comme un déclic sur les Agenais. Pour preuve, la rafale distillée par le CM à ses propres fans. En intraveineuse ces tweets.

 

On est clairement sur le plus bel enchaînement de l’Histoire : 5 essais encaissés, 1 carton jaune et 1 carton rouge en l’espace de 20 minutes. Un craquage dans les règles de l’art. Score final 57-3. Huit essais à un. 42-0 sur la seconde mi-temps. Les standards ont été respectés. Leur dernière victoire en Top 14 remonte au 22 février 2020. 13 mois sans le moindre goût de la victoire. Pour ceux qui se plaignent du confinement, vous ne savez pas ce qu’est être supporter Agenais.

On oubliait le principal. Le record des 6 points sur une saison de Bourgoin-Jallieu lors de la saison 2010-2011 tient toujours. Hehe.