Premier League 2014 | La glissade de ce bon vieux Gerrard


Steven Gerrard

En ce 27 avril, nous nous devons de célébrer l’anniversaire d’une légende anglaise : Steven Gerrard. Non pas pour une de ses demi-volées dont lui seul a le secret, mais pour une glissade qui hante encore tous les supporters de Liverpool.

Deux semaines auparavant, Liverpool bat Manchester City à Anfield sur le score de 3-2, et augmente son avance à six unités. Pour les Scousers, le titre est déjà dans la poche. Le même qui échappe aux Reds depuis 1990. A l’issue de la rencontre, Steven Gerrard réunit ses coéquipiers en cercle sur la pelouse, se place au centre et leur balance cette phrase si prémonitoire.

“This does not fucking slip guys !”

S. Gerrard

Comprenez : “On ne laisse pas passer cette chance les gars !“. Sauf que dans la langue de Shakespeare, le terme slip signifie également… glisser. Ironie de l’histoire.

Mourinho fait du Mourinho

Liverpool reçoit Chelsea lors de la 36e journée de Premier League. Les joueurs de Brendan Rodgers sont en tête de la Premier League, surfent sur une série de 16 matches consécutifs sans défaite, et possèdent six points d’avance sur Manchester City. Bref, tout porte à croire que Liverpool a un parcours de champion. Alors quand il faut recevoir les Blues de Chelsea, les Reds n’hésitent pas à prendre la grosse confiance en tribunes.

“We’re gonna win the League !”

Supporters de Liverpool, avant la rencontre

Petit bémol, le coach de Chelsea à l’époque n’est autre que José Mourinho. Et il faut dire qu’entre le Portugais et le club du nord-ouest de l’Angleterre, c’est une relation très toxique. Le Mou n’a jamais avalé l’élimination de Chelsea face à Liverpool en demi-finales de la Ligue des champions 2005, sur le but inexistant de Luis Garcia, qu’il qualifiera plus tard de “ghost goal“. Alors quand il voit que Liverpool est en passe de briser sa malédiction en Premier League, vous pouvez compter sur le Special One pour placer le bus de Chelsea devant les cages. Et demander à ses joueurs de gagner du temps dès le début du match. La base.

Pourtant, Mourinho épargne bon nombre de ses cadres pour ce match, et ce pour les préserver trois jours plus tard pour la demi-finale retour contre l’Atlético Madrid en Ligue des Champions (perdue 3-1). Du coup, les Blues débutent avec Tomas Kalas, John Obi Mikel, le jeune Mohamed Salah et Demba Ba. En face, Liverpool domine le match sans partage. Avec 73% de possession de balle, et 26 tirs à 11, autant vous dire qu’on ne voit pas souvent les Blues autour des cages de Simon Mignolet. Puis arrive cette fameuse 45+3e minute…

À lire aussi :   Euro U17 | L'humiliation historique de la France face aux Espagnoles

La glissade la plus célèbre d’Angleterre

Concentré à contrer le trio Sterling – Coutinho – Suarez, Chelsea a toutes les peines du monde pour dépasser la ligne médiane. Mais dans le temps additionnel de la première période, une action estampillée FAL va sauver les Blues. Mamadou Sakho adresse une passe plein axe pour Steven Gerrard, et le capitaine de Liverpool nous envoie une glissade qui aurait toute sa place dans Danse avec les stars. Alors même qu’aucun défenseur ne couvre derrière. L’intelligence de jeu de Stevie G n’est plus à prouver. Il n’en faut pas plus à Demba Ba pour filer vers le but, tromper Simon Mignolet et glacer le Kop. Une légende est née.

Après cette glissade, on est obligé de repenser au discours de Gerrard après la victoire contre Manchester City. Un délire.

Au retour des vestiaires, les Reds se mettent à pousser deux fois plus fort. A tel point que Mourinho décide de sortir Schürrle pour faire entrer Gary Cahill. Le Mou est alors au sommet de son art. Puis dans les dernières minutes, Willian clôt le score et offre une victoire de prestige à Chelsea (2-0). Mais vous l’aurez compris, ce n’est pas le Brésilien l’homme de ce match.

Une fin de championnat à montrer partout en France

Manchester City remporte ses matchs en retard contre Crystal Palace et Aston Villa, et récupère la place de leader au goal average. Mais ça ne suffit visiblement pas aux Reds, et ces derniers vont vivre une nouvelle soirée cauchemardesque face à… Crystal Palace. Alors qu’ils mènent 3-0 à la 79e minute, Liverpool subit une LOSC contre Sochaux un an plus tôt. Ils se font remonter à 3-3. Luis Suarez finit en pleurs le match, car il vient de comprendre une chose qu’il essayait pourtant de ne pas voir : Manchester City va être champion d’Angleterre.

Pour rendre hommage à sa glissade décisive dans la course au titre, les supporters de Chelsea et de Manchester United n’ont pas hésité à dédier un chant à la gloire de Steven Gerrard. Parodiant le célèbre chant des Reds pour leur capitaine emblématique.

« C’était un moment brutal et cruel dans ma vie. Je l’ai rangé dans un coin de ma tête, mais ça revient tout le temps »

S. Gerrard

Tom