Moto – GP des Pays-Bas | Un dimanche de célébration


La bible de la Lose du sport français

Pour le commun des mortels, les célébrations ne sont peut-être qu’une boîte de chocolats. Pour la FFL, c’est avant tout un potentiel de lose à ne pas négliger. Car quand un champion s’éloigne du droit chemin, la célébration est presque le seul moyen de se satisfaire d’une performance. Ce week-end, le GP moto des Pays-Bas en a été la preuve. Celebrate good times, come on !

Quartararo, l’œil du Tiger

Comme il en a pris la mauvaise habitude cette saison, le petit Fabio s’amuse sur les circuits et se moque de la FFL. Des podiums par ci, des victoires par là. Il était temps que la roue tourne un petit peu et nous rappelle à son bon souvenir. Pour cela, oubliez sa victoire de dimanche sur le circuit d’Assen (ce n’est qu’un détail, sans mauvaise foi). La véritable performance, c’est club en main que Quartararo l’a réalisée.

Publicité

Dans le même genre de Lose :   Mahiedine Mekhissi | La célébration de la gloire

Avant de remporter sa 4e course de la saison, le Français avait préparé son coup. Dans le tour d’honneur, Fabio a mis pied à terre pour prendre le club de golf que Tom Maubant son helper (ou son caddy, on ne sait plus trop), lui tendait. L’idée était d’imiter Tiger Woods sauf qu’on s’est plutôt retrouvé avec un swing dévissé à la Jean Van de Velde. Mais voyez plutôt.

Il est là le prochain Français en Ryder Cup.

Appelez-le Cristiano Granado

Dans un style légèrement plus discret, le vainqueur du E Moto GP (la catégorie électrique), Eric Granado s’est aussi distingué par une célébration à Assen. Certains se blessent en célébrant, le Brésilien a failli faire plus fort en manquant de blesser un membre de son staff lors de sa célébration. Vainqueur pour la seconde fois de la saison, le pilote de One Energy Racing a voulu fêter son succès dans un geste à la CR7 (Suuuuuuuuu !).

Publicité

Rassurez-vous, grâce à son masque, le malheureux a facilement pu récupérer ses dents.