Euro 2020 | Belgique – Portugal | Les notes FFL de la rencontre


Belgique Portugal Hazard Pepe Euro 2020

D’un côté, le maître de la possession qu’on ne présente plus. De l’autre le tenant du titre de la compétition. À tous les coups une vague de seum qui submerge le perdant. Les notes FFL de la rencontre.

Belgique

Courtois – 5

Une agréable promenade de santé pour Courtois. Un match où il ne servait pas à grand chose de mesurer 2 mètres.

Publicité

Meunier – 9

On a tous vibrer sur l’extérieur modricien de Meunier. Mais finalement sa tentative aura eu le même succès que celle de Njie en finale de la Ligue Europa.

Alderweireld – Vertonghen – Vermaelen – 8

Si Mbappé a été flashé à 37 km/h en début de compétition, les trois défenseurs Belges l’ont été aussi. Mais en additionnant leurs trois pointes de vitesse.

T. Hazard – 7

Une frappe sortie tout droit des épisodes Olive et Tom. Une espèce de feuille morte fouettée par le petit doigt de pied. La suite appartient à Rui Patricio.

Publicité

De Bruyne – 8

Ligue des Champions. Euro. La malédiction continue pour KDB. La guigne sur toute la ligne.

Lukaku – 8

S’il a des maux de tête demain en se réveillant, ce ne sera pas uniquement dû à ses duels ratés face à Pepe. Les marques de crampons de Palhinha sur son crâne n’y seront peut-être pas pour rien.

E. Hazard – 7

Florentino Perez doit clairement se sentir flouté au moment où nous écrivons ces mots. Transparent au Real, Hazard a sans doute fait son meilleur match depuis 2 ans ce soir. Même trajectoire que le golfeur Gallois.

Dans le même genre de Lose :   Ligue 1 | Les notes FFL de Lens – Lille

 

Portugal

Rui Patricio – 8

Magnifique intervention sur l’ouverture du score. Si en France nous avons Lloris qui reste de marbre sur chaque péno, au Portugal ils ont Rui Patricio. Capable d’encaisser un but de 20 mètres au milieu des cages.

Pepe – 9

Même avec 13 kilos de moins et 10 ans de plus, ça n’a pas empêché l’ancien défenseur du Real Madrid a envoyé valdinguer Lukaku sur 1 mètre. Le divin chauve.

Dias – 6

Comme Thorgan Hazard, Ruben Dias a essayé de viser le milieu des cages sur sa tête surpuissante pour trouver le chemin des filets. Mais Rui Patricio n’est pas Belge malheureusement.

Guerreiro – 9

C’est ce qu’on appelle commettre une Gignac dans le jargon. Un syndrome qui ne touche que des anciens Lorientais.

Palhinha – 7

Le briseur de contre-attaques belges par excellence. On dirait ce poids lourds sur l’autoroute qui tente de te doubler mais qui reste à la même hauteur que toi.

R. Sanches – 3

Qu’ont en commun Witsel, Tielemans et De Bruyne ? C’est simple, ils ont tous trois été fumés par l’accélération supersonique de Renato Sanches. Ne joue pas en Ligue 1 qui veut.

C. Ronaldo – 5

Match correct. Il ne lui manquait que les mèches blondes pour qualifier le Portugal.

Jota – 9

Comme Dembélé, l’attaquant de Liverpool ne sait plus s’il est gaucher ou droitier. Et ça se ressent face aux buts. D’ailleurs c’est simple, il ne l’a jamais trouvé.