Ligue des Champions | Les notes de Chelsea FC – Manchester City


Le karma fait incroyablement les choses. Mais au-delà de Tuchel, il y a eu une finale et ses acteurs. Les notes FFL de la finale de Ligue des Champions, c’est par ici !

Ederson Moraes – 6

Schumacher aurait défoncé Havertz genou en avant et récupéré le 6 mètres. On est un grand gardien ou on ne l’est pas.

Publicité

Ruben Dias – John Stones – 7

Ils ont magnifiquement ouvert la porte à Havertz sur le but. Un hommage à Aymeric, surement.

Ilkay Gündogan – Faux 6

Alors oui, la défense Mancunienne s’est ouverte comme la Mer Rouge face à Havertz. Mais franchement, ce retour de daron fatigué à la 30e, c’est pas sérieux en finale de C1.

Riyad Mahrez – 7

C’est sur, c’est une autre histoire quand ça n’est pas Bakker face à soi.

Raheem Sterling – 8

A fait acte de présence.

Publicité

Edouard Mendy – 35

Pour être champion d’Europe, la recette c’est de recruter un gardien du Stade Rennais. Ne soyez pas étonnés si demain le PSG recrute koubek.

César Azpilicueta – 13

UN MARSEILLAIS CHAMPION D’EUROPE. Demain, à la une de la Provence.

Antonio Rüdiger – 2

Vous vous souvenez quand Tuchel voulait le ramener au PSG et que tout le monde s’est foutu de lui? Sombre histoire. Un match de gladiateur.

À lire aussi :   Euro 1960 | France Yougoslavie - les 4 minutes de gloire
Thiago Silva – 5

Thiago Silva qui pleure dans un match couperet, standard.

Kai Havertz – 3

Quand Havertz climatise City, ça Kai derrière. Un match de patron.

N’Golo Kanté – 2

Il est petit, il est gentil. Il a stoppé Manchester City.

Timo Werner – 8 saisons.

Un joueur ultra complet, technique, des appels et des scénarios qui donnent le tournis aux défenses. Mais une finition complètement immonde.
Game of Thrones, quoi.

Mason Mount – 7

Travailliste infatigable, et conservateur quand il s’agit de protéger le cuir. Il aura du mal à trouver un siège à la chambre des communes.