Ligue 2 | L’improbable annonce du speaker des Chamois Niortais


Le football fait partie de ces sports où le niveau professionnel est souvent hors-sol par rapport au niveau amateur. Des valeurs bafouées. Un esprit populaire abandonné. Et pourtant, dans certaines villes de la Ligue 2 BKT, on retrouve un peu cet esprit Régional 2. Ce football au fumet de merguez, où l’on envoie des mines à côté des vaches pour gagner du temps. C’est chez les Chamois Niortais que nous allons, pour une interruption comme on les aime.

Laurent Battles n’en croit pas ses oreilles

On est à la 55e minute du choc FFL de Ligue 2 entre Niort, 18e et Saint-Étienne, 20e. Autant vous dire, on est là dans du football de qualité exceptionnelle suivi par des millions de spectateurs et de téléspectateurs. Face au strass et aux paillettes de ce match de gala, il est compliqué de choisir entre l’hypothermie et la sieste. Mais un évènement inattendu et exceptionnel va réchauffer le stade, malgré les 3 degrés.

Publicité

L’arbitre, Monsieur Valnet, interrompt le jeu et se dirige vers le banc de touche. On se demande bien ce qu’il se passe. Des insultes d’un entraîneur au corps arbitral? Une embrouille sur le banc? Rien de tout cela, il se dirige vers le speaker.

À lire aussi :   Football | Le but du siècle lors de Cesena-Fermana

On se pose donc la question, quel message important a-t-il à passer au public pour arrêter le jeu? Une demande pour arrêter les fumigènes? Un jet de bouteille d’eau inacceptable? Un envahissement de terrain redouté? C’est Saint-Étienne après tout, ils sont spécialistes et pourraient montrer leurs qualités à l’extérieur. La tension est à son paroxysme quand le speaker use donc de ses cordes vocales, pour un message mémorable au stade et au monde du Football. Écoutez par vous-même.

Oui, on a arrêté un match de football en Ligue 2 car une Renault Kadjar et une BMW étaient mal garées à l’entrée du Stade René Gaillard de Niort. La France qu’on aime, bordel de bordel. Mais le plus incroyable dans tout ça n’est pas cette interruption de match rocambolesque, non. Le plus incroyable, c’est qu’hier soir, Saint-Étienne a gagné un match de football.

Publicité