Ligue 1 | Les points FFL de la 3e journée


Corner Nice-OM

La Ligue 1 nous a offert un nouveau week-end de qualité avec des gardiens en forme, voire un peu trop parfois, et des équipes qui conservent notre confiance pour nous faire pioncer (Giron-pich de Bordeaux et Sieste-Etienne). Au classement, Lyon assume son rôle de leader et prend le large sur Lille, tandis que Clermont et Angers sont englués dans les dernières positions. Dommage parce qu’on comptait sur eux cette saison. 

Brest – Paris : 2-4

Brest : + 1 pt

Les Bretons étaient proches d’empocher 2 points FFL grâce aux mains de Bizot, aussi fermes que celles de One Punch Man (non) sur les buts de Herrera et Gueye. Mais après la prestation de Romain « Maugrey Fol Œil » Faivre, nous devons tempérer les ardeurs armoricaines (- 1 pt). Ceci dit, si la pépite brestoise venait à partir pour l’Allemagne dans les prochains jours, c’est à la Ligue 1 que l’on devrait attribuer 3 points.

Publicité

Paris : – 2 pts

On a vu trop de choses incroyables pour que le PSG finisse dans le positif sur cette journée : un but de la tête pour Mbappé, Gueye sniper à 30 m, Kehrer meilleur que Kimpembe et puis juste Achraf Hakimi. Comme dirait Singuila, c’est trop.

Dans le même genre de Lose :   Ligue 1 | Les notes FFL de Brest - PSG

Monaco – Lens : 0-2

Monaco : + 3 pts

Y a pas à dire, quand Ben Yedder est aussi efficace à Monaco qu’en équipe de France, c’est tout de suite mieux. Mais si les Monégasques méritent 3 points ce week-end, c’est en partie grâce à leur gardien Nubel. Une faute de pied quasi-décisive et une faute de main sur le but de Ganago : un match complet. Et puis il y a cette 7e compagnie qui n’en finit plus d’inspirer les joueurs. Cette fois, c’est Caio Henrique qui a glissé. Comme un chef.

Lens : – 2 pts

Toujours aucune défaite pour Lens (ou Sassuolo, on ne sait pas) cette saison et du football plaisir. Notre patience a des limites (- 1 pt). Mais surtout, Frankowski et Banza savent gérer les deux contre un, eux. Eh oui, tout le monde n’est pas Lyonnais (- 1 pt).

Saint-Etienne – Lille : 1-1

Saint-Etienne : – 1 pt

Etienne Green sort un gros match qui ne nous laisse pas le choix (- 1 pt). On aimerait bien voir Sainté remonter un peu au classement mais force est de constater qu’on n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Pas d’inquiétude cependant, on sait très bien que Claude Puel a de la ressource.

Publicité

Lille : + 2 pts

Le champion de France en titre qui ne gagne toujours pas après 3 journées : c’est + 1 point d’emblée ! Et on en ajoute un pour le petit but de raccroc de Yilmaz (combo passe décisive du Stéphanois + presqu’arrêt de Green) combiné à l’égalisation concédée en fin de match malgré une domination certaine.

Lyon – Clermont : 3-3

Lyon : + 3 pts

Les Gones ont l’étoffe d’un leader. Déjà flamboyants lors des deux premières journées, les voilà encore auteurs d’un récital ce dimanche. On pensait que la mise à l’écart de Marcelo perturberait la faiblesse défensive lyonnaise mais que nenni. Diomandé n’a rien à envier au Brésilien quand il s’agit de marquer face à Anthony Lopes (+ 1 pt). Et puis un ‘‘syndrome des 45 minutes’’ doublé d’un hommage à l’équipe de France de l’Euro (3-1 à la 80e minute), ça vaut bien 2 points de plus. Sans oublier ce modèle de 2 contre 1 géré à la perfection par Aouar et Toko Ekambi (+ 1 pt). Un récital qu’on vous dit !

Seul ombre au tableau : le très joli but collectif de Paqueta (- 1 pt).

Clermont : – 1 pt

On se disait « Enfin une contre-perf’ de notre co-lanterne rouge » et puis on s’est rappelé que c’était l’OL en face. Les Auvergnats étaient proches de se voir décerner leurs premiers points positifs cette saison mais les Lyonnais en ont décidé autrement. Pas facile de se déplacer chez le leader, n’est-ce pas ? Nous sanctionnons cette prestation d’un point pour avoir continué à y croire. Messieurs les Clermontois, il va falloir se mettre au niveau de notre Ligue 1. Et vite !

Strasbourg – Troyes : 1-1

Un match très FFL sur le papier, entre deux équipes qui n’ont connu que la défaite cette saison. Une partie avec très peu de spectacle de la part des deux équipes (+ 1 pt) mais avec ce résultat nul, la FFL se désole de n’avoir aucune équipe à 100% de défaite dès la 3e journée (- 1 pt). Mais bon, l’ESTAC reste sur les standards de ses glorieux ancêtres de 1961. 0 point FFL pour Strasbourg et Troyes ce week-end, les deux équipes font du surplace.

Metz – Reims : 1-1

Encore une affiche qui fait rêver, encore un match nul et pas de grand moment de lose si ce n’est la double expulsion des coaches Garcia et Antonetti, pour s’être expliqué beaucoup trop calmement sur le bord du terrain. Depuis quand deux coaches sont capables de discuter sans s’écharper ?! Les cartons rouges sortis par M. Batta sont on ne peut plus logiques. Mais les arbitres ne sont pas inclus dans notre classement FFL. Alors nous adressons aux deux équipes un point chacun pour cette belle histoire.

Metz : 0 pt

Maïga a cependant tout gâché côté messin en envoyant une pilule que Rajkovic a eu du mal à avaler. Sa lucarne en revanche… (- 1 pt)

Reims : + 1 pt

Montpellier – Lorient : 3-1

Montpellier : – 1 pt

Après la 7e compagnie de Caio Henrique, c’est au tour de Pierre Richard de recevoir un hommage, mais cette fois du côté de la Paillade. Dimitry Bertaud n’est pas blond, il n’a pas de chaussures noires mais il a les mêmes mains (+ 1 pt). La comédie français n’a pas de souci à se faire, le patrimoine perdure.

Mais bon, un coup-franc de l’espace de Savanier et une passe décisive en retourné de Delort, c’est beaucoup trop pour laisser Montpellier prendre des points (- 2 pts).

Lorient : + 2 pts

Il faut savoir apprécier (et récompenser) les expulsions rapides. Jérôme Hergault a mis 5 minutes pour se prendre deux jaunes (87′ + 90+2′). Mais Houboulang Mendes avait déjà fait très fort juste avant avec une exclusion construite en moins de deux minutes (+ 2 pts). La fougue de la jeunesse.

Bordeaux – Angers : 1-1

Bordeaux : + 1 pt

Les Girondins restent les Girondins donc c’est normal que ce match n’ait pas revêtu de grande saveur. Mais on récompense tout de même Sékou Mara pour son but qui a eu le mérite de faire ployer les deux genoux à Paul Bernardoni. Daenerys Targaryen approuve.

Angers : – 1 pt

Véritable surprise de ce début de saison (avec Clermont), le SCO qu’on espérait bien plus haut dans notre classement FFL a repris du poil de la bête mais trop timidement. En égalisant rapidement puis en cadenassant le match, les Angevins ont appliqué un dicton qu’on n’apprécie guère : « si on ne peut pas gagner un match, faisons en sorte de ne pas le perdre ». La FFL désapprouve.

Rennes – Nantes : 1-0

+ 1 point attribué à chaque formation pour avoir fait en sorte que ce derby ressemble à une petite boucherie pendant très longtemps.

Pour le reste, c’est simple : + 1 pour Nantes parce qu’un derby, ça se perd ; et – 1 pour Rennes parce qu’un derby, ça se perd.

Rennes : 0 pt
Nantes : + 2 pts

Nice – Marseille : 1-0

On l’oublie peut-être, mais il y a eu un match de football avant le Super Smash Bros Melee de dimanche soir. Alors, on se contentera de noter les prestations footballistiques.

Nice : + 1 pt

Une grosse défense du public sur corner et puis c’est tout. On accorde très généreusement un point pour ce but du téton de Dolberg, pour le principe, mais la FFL ne se montrera pas aussi clémente à tous les matches.

Marseille : 0 pt

Des jolies occasions ratées (+ 1 pt) mais un Mandanda clairement trop en forme pour qu’on ne retienne que les manqués des attaquants (- 1 pt). Depuis le temps qu’on lui parle de la retraite, on aimerait bien que le portier y songe maintenant.

Classement FFL

  1. Lyon : 7 pts
  2. Lille : 5 pts
  3. Monaco : 4 pts
  4. Reims : 4 pts
  5. Strasbourg : 2 pts
  6. Marseille : 2 pts
  7. Brest : 1 pt
  8. Lorient : 1 pt
  9. Troyes : 1 pt
  10. Rennes : 1 pt
  11. Nantes : 1 pt
  12. Montpellier : 1 pt
  13. Bordeaux : 0 pt
  14. Nice : 0 pt
  15. Metz : 0 pt
  16. Lens : – 1 pt
  17. Paris : – 1 pt
  18. Saint-Etienne : – 2 pts
  19. Clermont : – 4 pts
  20. Angers : – 4 pts