Ligue 1 | Les points FFL de la 24e journée


Au risque de nous montrer peut-être répétitif, mais le PSG s’est imposé à l’arrache, Lyon a obtenu un pénalty et Bordeaux a une nouvelle fois organisé des portes ouvertes. La série “Ligue 1” ne se renouvelle plus.

Journée 24

PSG Rennes : 1 – 0

PSG : 0 pt

On ne va pas vous mentir, la performance fantomatique des Parisiens les mettait sur la bonne voie pour décrocher 2 points décisifs dans la course au classement FFL de la Ligue 1.

Publicité

Le but salvateur de Mbappé à la 93e minute leur a peut-être fait gagner les trois points de la victoire, il leur a surtout fait perdre nos deux unités. Zéro à l’arrivée.

Rennes : 3 pts

En termes d’espoir, on était quand même sur des standards plutôt élevés vendredi soir côté breton. Résister au leader du championnat pendant 92 minutes, pour finalement se prendre un but dans le petit filet. Et se manger la célébration à la Titi en prime. Arfh.

Publicité

 

Montpellier Lille : 0 – 1

Montpellier : 2 pts

S’effondrer face aux Verts la semaine dernière ne leur suffisait visiblement pas. Les Montpelliérains avaient besoin de plus de sensation. Alors Mamadou Sakho s’est porté volontaire bien malgré lui pour être passeur décisif sur le but lillois. 4 défaites sur les 5 derniers matchs. Constance.

Lille : – 2 pts

Avoir besoin d’un but très “chanceux” pour pouvoir s’imposer et accrocher le top 10. Alors même qu’on est champion en titre. Il n’y a que notre Liguain pour nous livrer un tel spectacle. The show must go on.

Lyon Nice : 2 – 0

Lyon : — 2 pts

Joueur cadre écarté du groupe.

Pénalty pour Lyon.

Certaines choses ne changeront décidément jamais à l’OL. Quoique, en 2022, on apprend à diversifier les pénaltys à Lyon. Désormais on les fait retirer pour une double dose de bonheur.

Nice : 2 pts

Encaisser un pénalty au bout de 2 minutes de jeu, c’est plutôt cocasse. Vu leur non-match, les Niçois ont sans doute déjà les yeux rivés vers la Coupe de France. Sauf que c’était pas Versailles ici, mais le Groupama Stadium.

Monaco — Lorient : 0 – 0

Monaco : 2 pts

Comme chaque semaine, on a droit à notre petit 0-0 des familles. Histoire de nous rappeler à quel point nous sommes des privilégiés d’assister à ce championnat parfait. Mais ce week-end on a sans doute atteint le Graal du moribond. Imaginez un match sans but au Louis II. Imaginez.

Lorient : 2 pts

Les Merlus nous ont plongé dans un style de match qu’on ne connaît que trop bien dans l’Hexagone ; 65% de possession monégasque contre 35 lorientaise, 11 occasions à 4, 15 tirs à 5, 12 corners à 2, 37 centres à 5. Mais un bon vieux à 0 à 0.

 

Angers Strasbourg : 0 – 1

Angers : 2 pts

Troisième revers consécutif pour porter le bilan à 7 victoires, 8 nuls et 9 défaites. La tendance se confirme. Le SCO d’Angers se dirige vers le ventre mou de la Ligue 1 pour la 7e saison consécutive. Métronome.

Strasbourg : — 2 pts

On cause on cause, mais personne ne parle des Alsaciens alors qu’ils possèdent la seconde attaque du championnat. À un petit point du podium. Il y aurait moyen de faire intégrer Strasbourg en Bundesliga ? Ils commencent sérieusement à déranger là.

À lire aussi :   L'Atlético se fait doucher par un gardien à la 94e minute

Nantes Reims : 1 – 0

Nantes : – 1 pt

Dixième match de la saison des Nantais qui se terminent par un seul but d’écart. La patte, Kombouaré, toussa toussa.

Reims : 3 pts

Réaliser le doublé carton rouge direct et but encaissé sur le coup franc qui suit, c’est la masterclass réalisée par les Rémois en seulement un quart d’heure de jeu à la Beaujoire. Football champomy.

Brest Troyes : 5 – 1

Brest : – 3 pts

On vous avoue que cette presqu’manita on ne l’avait pas vu venir. Tout comme les Brestois n’ont pas forcément senti arriver les trois points FFL de pénalité. La loi du Talion sera désormais nôtre.

Troyes : 3 pts

Quand on se prend une valise, il est primordial se s’accrocher aux rares points positifs de la rencontre. Et celui-ci est tout trouvé. Pas mal tout de même pour un candidat de Fort Boyard.

Clermont ASSE : 1 – 2

Clermont : 2 pts

Avec ce douzième revers de la saison, les Auvergnats se rapprochent doucement, mais sûrement, de leur retour en Ligue 2. À trois points des Verts, une très belle opération donc. Mais chaque place de relégable sera fortement disputée.

ASSE : – 3 pts

Saint-Étienne c’est ce pote lunatique avec qui c’est tout ou rien. Signer 7 défaites de rang en championnat avant d’enchaîner trois victoires d’affilée. Où est la logique dans tout ça Pascal ? Où est le projet de jeu ?

Lens Bordeaux : 3 – 2

Lens : – 3 pts

S’attaquer à une personne vulnérable, c’est vraiment moyen. Trois buts inscrits avant même la demi-heure de jeu. L’esprit de convivialité du Pas-de-Calais se perd.

Bordeaux : 3 pts

Que dire. Hormis qu’ils viennent de signer un 24e match sans clean sheet en autant de rencontres, encaisser leur 61e but et surtout, ils occupent désormais la dernière place de Ligue 1. Ils ? Ce sont les Girondins bien évidemment. Fierté de notre championnat (et de notre fédé).

Metz OM : 1 – 2

Metz : 2 pts

Seule équipe de France et de Navarre à réussir à suivre la cadence effrénée des Bordelais, à égalité de points à la dernière place. Beaucoup trop sous-estimés ces Messins.

OM : – 1 pt

On hésite entre la retournée de Milik et la chatte de Xeka pour le titre de plus beau but de cette journée. Le pire dans tout ça, c’est que les supporters marseillais vont être convaincus durant toute la semaine qu’ils possèdent enfin leur grantakan. Avant de le mettre en pièces dès le week-end prochain s’il ne plante pas. Vis ma vie de numéro neuf à l’OM.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Bordeaux 26
2. Metz 20
2. Troyes 20
4. Reims 18
5. Lorient 16
6. Lyon 15
7. Saint-Étienne 12
7. Angers 12
7. Clermont 12
10. Lille 10
11. Brest 6
12. Monaco 5
13. Lens 1
14. Rennes 0
14. Montpellier 0
16. Nantes -1
17. Strasbourg -6
17. Nice -6
19. Paris -12
20. Marseille -13