Ligue 1 | Les points FFL de la 17e journée


Bordeaux Lyon Ligue 1

Il y a des week-ends comme ça où chacun tire vers le bas pour montrer qu’il est digne d’être le premier de notre classement. En effet, 6 superbes défaites parmi les 7 derniers — et encore, Bordeaux jouait contre l’OL, ça ne compte pas. Retour sur une journée dantesque.

Marseille  Brest : 1 – 2

Marseille : 2

La lanterne rouge de notre classement se rebiffe. Et avec la manière. Dans la pub Petit Bateau, un bambin criait « A quoi ça sert d’avoir des vêtements si on peut rien faire dedans ? ». Au Vélodrome, c’est plutôt « A quoi ça sert d’avoir le ballon si tu peux rien en faire devant »?. 75 % de possession pour une belle défaite.

Publicité

Brest : — 3

1 penalty, un contre. Inoffensifs pendant 50 minutes, ils ont fait juste ce qu’il fallait pour enrayer une machine olympienne qui persistait dans son inefficacité. 6 à la suite.

Lille — Troyes : 2 – 1

Lille : — 1

Après la contre-performance rennaise, le LOSC a malheureusement confirmé sa désembellie FFL avec une victoire contre Troyes. Et pourtant, tout avait bien commencé, mais cette fois-ci c’est eux qui ont inscrit le dagger dans les dernières minutes. On mise tout sur Wolfsburg maintenant.

Troyes : 2

Perdre dans les dernières minutes, c’est bien. Le faire sur un CSC, c’est mieux. GG

Lens Paris : 1 – 1

Lens : 0

Dur constat et dure notation à effectuer pour ce match. Les Sang & Or ont roulé sur l’équipe du Ballon d’Or pendant 90 minutes. Problème, il y a les arrêts de jeu. En tout cas, merci à Fofana pour les travaux.

Publicité

Paris : 1

Pochettino est en train de vivre une de ces parties de Football Manager où tu zappes à peu près tous les matchs, mais tu ne perds pas quand même. Chaque semaine, les équipes qui affrontent le PSG ont la recette pour les battre. Chaque semaine, un exploit individuel sauve les Parisiens.

Saint-Étienne — Rennes : 0 – 5

Saint-Étienne : 5

La manita à la maison, c’est évidemment les 4 points automatiques. Avec le point bonus pour le coach qui saute juste derrière. Une performance d’exception.

Rennes : — 3

A-t-on vraiment besoin de se justifier ?

Monaco Metz : 4 – 0

Monaco : — 3

Le dimanche parfait, sans stress, c’est d’accueillir Metz à domicile. 2 minutes de jeu, déjà un premier pion. On se la coule douce sur le Rocher.

Metz : 3

Après le gros faux pas niçois, les Messins sont vite revenus dans le droit chemin. Celui qui mène droit vers l’ascenseur.

Reims Angers : 1 – 2

Reims : 2

Perdre à domicile à 10 contre 11, c’est une chose qui arrive. Mais là où Reims ajoute un peu de piment, c’est de prendre son rouge, son pion et revenir au score. Pour en reprendre un dans la besace derrière. Il n’y a rien de pire que l’espoir.

À lire aussi :   Le Récap FFL | Le Ghana rend la monnaie de sa pièce à l'Uruguay
Angers : 0

Gagner en se faisant un peu peur. Pour avoir ce qu’il faut de frissons.

Montpellier Clermont : 1 – 0

Chaque semaine, il y un match qu’on a oublié et qu’on doit analyser un peu après à l’arrache. Bienvenu dans cette catégorie. A notre gauche, Montpellier, à notre droite, Clermont. Pas grand-chose à dire sur la victoire des premiers, et nos félicitations pour la pugnacité dans la lose des seconds. 6 défaites lors des 7 derniers matchs, le conte de fées de l’été semble bien loin.

Montpellier : 0
Clermont : 1

Lorient Nantes : 0 – 1

Lorient : 2

Exceptionnelle défaite frustrante des Merlus. Dans ce duel animalier face aux Canaris, Lorient a tout simplement dominé outrageusement le match. Seul petit problème, ils ont oublié de marquer. C’est ballot.

Nantes : — 1

Le plus beau type de victoire. 1 tir cadré 1 but. 1-0. Merci a+

Nice Strasbourg : 0 – 3

Nice : 3

Hors cancres de Ligue 1, la grosse perf de la semaine est là ! Une excellente défaite 0 – 3 à domicile qui va bien. À peine une semaine après un échec de fort beau gabarit à la maison face à Metz, les azuréens récidivent face à Strasbourg. L’Alsace-Lorraine roule sur les aiglons, c’est un fait. Même Nancy serait capable de gagner là-bas.

Strasbourg : — 3

Telle une cigogne, petit à petit de RCSA fait son nid. Personne ne les calcule, personne n’y prête attention et ils sont sur 6 matchs sans défaite avec une 6e place. Fayots.

Bordeaux — Lyon : 2 – 2

Bordeaux  : 2

Parfois, le monde du football nous offre des moments de grâce. Ces 90 minutes de Bordeaux Lyon en font partie. Et pour Bordeaux, c’est tout dans le finish. Ce double loupé des dernières secondes, c’est un instant de volupté dans un monde empli de violence.

Lyon : 3

Lyon, c’est un peu comme une série à l’américaine. Quand tout va bien, y’a obligatoirement un truc qui va arriver et mettre un boxon pas possible. Depuis que Juninho a dit qu’il allait se barrer à la fin de saison, les évènements FFL s’enchaînent sur le Rhône. Et franchement, ce deuxième but bordelais, c’est un truc qu’on ne pensait jamais voir au-delà du district.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Metz 21
2. Lyon 15
3 Clermont 13
4. Bordeaux 12
5. Reims 11
5. Troyes 11
5. Saint-Etienne 11
8. Lorient 9
9. Lille 8
10. Angers 5
11. Monaco 4
12. Montpellier 2
13. Lens
14. Brest -1
14. Nantes -1
16. Paris -2
16. Nice -2
18. Strasbourg -5
18. Rennes -5
28. Marseille -5