Ligue 1 | Les points FFL de la 14e journée


boutique FFL

Il n’y a pas que les lancers de bouteilles sur les joueurs et les guerres de clochers en Ligue 1, il y a aussi du football. Après une trêve internationale assez infructueuse pour la FFL, le meilleur Championnat du monde a repris ses droits. Bilan de la journée, par la FFL.

Monaco — Lille : 2-2

Monaco : 1 pt

On connaît tous la fable du lièvre et de la tortue, mais à Monaco, on est dans l’exagération. Probablement bourrés dans l’après-midi pour célébrer la fête nationale de la principauté, les joueurs Rouge et Blanc sont rentrés avec la niac. 0-2 en 10 minutes, et ils auraient pu en prendre un 3e. Malgré tout, à 10 contre 11, ils ont choisi de tout gâcher.

Publicité

Lille : 2 pts

Le LOSC nous fait vraiment plaisir cette saison, surtout quand il s’agit de conclure les matchs. Huit points perdus dans les 15 dernières minutes cette saison, et cette fois-ci, à 10 contre 11. On valide.

Brest — Lens : 4-0

Brest : – 3 pts

Les radars sont au rouge sur la rade de Brest. Alors qu’on était bien dans une saison confortablement moisie, 3e victoire d’affilée, qui plus est en humiliant la surprise du début de saison. Il faut se reprendre.

Lens : + 3 pts

Tout semblait aller bien dans le meilleur des mondes pour le RC Lens. Mais ils ont été comme nous, surpris un dimanche 13 h par un match dont ils avaient tout à fait oublié l’existence. Footballeurs, certes, mais humains avant tout.

Publicité

Troyes — Saint-Étienne : 0 – 1

Troyes : 2 pts

Vous connaissez la sanction : perdre contre Saint-Étienne cette saison, c’est 2 points dans la besace minimum.

Saint-Étienne : – 2 pts

Sainté est en train de filer du mauvais coton. En tout cas, niveau golazo, ils ont décidé de miser non pas sur la quantité cette saison, mais sur la qualité. Une praline de 25 mètres de Trauco, c’est trop.

Metz — Bordeaux : 3 – 3

S’il y avait un duel de la déprime de supporters, le Metz — Bordeaux serait placé très haut dans la liste des prétendants. A ma gauche, un club sponsorisé par Otis, à ma droite, les Girondins de Bordeaux, en déprime chronique depuis presque 10 ans.

Et le match tiendra toutes ses promesses. Un spectacle hors du temps. Un doublé de Oudin contre un de Nguette, un but de De Preville contre son ancien club (évidemment), une sortie Anthony Lopesesque de Oukidja et surtout une égalisation messine à 10 contre 11.

3 – 3 au tableau d’affichage, mais 3 – 2 aux points FFL pour Bordeaux. Merci pour ce moment.

Metz : 2 pts
Bordeaux : 3 pts

Angers — Lorient : 1 – 0

Comme on dit dans le milieu, un match de gardien. Plusieurs parades qui ont laissé le score à 0-0. Mais c’est sur un superbe penalty pour une faute absolument inutile et évitable que la différence sera faite. On restera dans l’indifférence pour Angers, mais un petit point pour Lorient avec cette belle 3e défaite consécutive. Un concurrent à la descente est en train de se dessiner.

Angers : 0 pt
Lorient : – 1 pt

Strasbourg — Reims : 1-1

Strasbourg : 2 pts

On vous voit venir : comment peut-on mettre 2 points à un club qui égalise à la 97e minute ? Parce qu’ils ont salement croqué les 96 autres minutes pardi. 68 % de possession, 27 tirs, 3 cadrés. Un match à briser ta manette contre le placo de ta chambre. Faites le ratio, il est infâme.

Dans le même genre de Lose :   Quiz Football | Les 23 de France 2014

Une pensée donc aux supporters logés derrière les buts qui ont risqué leur vie pour ce match.

Reims : 1 pt

Le hold-up n’était pas loin, mais il faut vraiment revoir ce coup franc de la dernière minute. Superbe placement de Rajkovic qui laisse les 7/8 de son but ouvert. Un cadeau vraiment sympa.

Rennes — Montpellier : 2-0

Rennes : – 2 pts

L’État d’urgence est proclamé à Rennes. La greffe Génésio a pris, le meilleur des Pep est en train de survoler la compétition, avec en plus du beau jeu. Sommes-nous dans une dimension parallèle ? Probablement. Mais force est de constater que le SRFC doit retrouver son ADN pour être à nouveau désirable.

Montpellier : 2 pt

Notre seul rayon de soleil samedi soir venait évidemment de l’Occitanie. Nos héros de l’Hérault ont réalisé un match plein. Étouffés par le système rennais, avec en prime Savanier qui se fait « tej. Merci les gars.

Clermont — Nice : 1 – 2

Clermont : 2 pts

Après un début de championnat lamentable, le Clermont Foot est en train de prendre un rythme de croisière assez formidable. Une 4e défaite de rang, et après Sainté, ils prennent goût dans la lose de dernière minute.

On ne peut qu’apporter nos encouragements.

Nice : -1 pt

Après des défaites contre Lorient ou Troyes, on pensait les Niçois régulier face aux petites écuries. Mais, ils ont craqué dans les dernières minutes avec une splendide reprise de Gouiri. Il va vite falloir se reprendre.

Ça tombe bien, ils jouent Metz dans une semaine.

Paris — Nantes 3 – 1

Paris : 1 pt

Ce Paris Saint-Germain a vraiment la tête de l’élève de Terminale fainéant, mais doté de capacités. Ça ne fout rien de l’année, et quand il s’agit de s’activer ça s’y met sur les dernières semaines. Exemple encore samedi. Face à l’ogre nantais, Paris mettait tout en œuvre pour se saboter.

Un but un peu chanceux pour mal commencer, mais rattrapé par la pire sortie de l’année en Ligue 1 par Navas, qui fait absolument n’importe quoi pour prendre son rouge. Rico tente bien de sauver la mise, mais Kolo Muani nous sort une Carew des familles.

Mais quand il s’agit de finir, on arrive sur le combo grosse grosse chatte sur le CSC de Appiah et talent brut sur le but de Messi. Ouais, clairement, le premier de la classe branleur qui t’a énervé dans ta scolarité.

Nantes : 1 pt

L’élève laborieux qui tente tout pour faire bien et qui se plante sur la fin. Le FC Frustration est donc à Nantes ce week-end. Un match gère tant bien que mal pour finir par se manger un CSC de l’espace.

Une seule envie : lui envoyer une petite tape dans le dos.

Le classement des points FFL

1. Metz 18 pts
2. Reims 13 pts
3. Clermont 11 pts
4. Lille 10 pts
5. Lyon 9 pts
6. Troyes 8 pts
7. Monaco 7 pts
8. Lorient 6 pts
9. Angers 5 pts
9. Bordeaux 5 pts
9. Saint-Etienne 5 pts
12. Brest 3 pts
12. Montpellier 3 pts
14. Nantes 0 pt
15. Strasbourg – 1 pt
16. Rennes – 2 pts
17. Paris – 3 pts
17. Lens – 3 pts
19. Nice – 8 pts
20. Marseille – 8 pts