Ligue 1 | Les notes FFL de Lyon – PSG


Quelques heures après la défaite du LOSC face au presque plus nul de Ligue 1, l’OL recevait le PSG. Vous pensiez que le Paris Saint-Germain allait reprendre les commandes du championnat ? C’est pourtant le Stade Français qui en hérite. Les notes FFL de la rencontre.

Kean – 7

L’Italien se démarque tout de suite en début de match en convertissant un caviar de Mbappé en tapenade. Difficile de ne pas marquer, mais Kean parvient à viser Lopes. Chirurgical.

Publicité

Danilo Pereira – 1

Défenseur central du PSG il y a encore trois mois, le Portugais se montre désormais décisif dans les matchs au sommet. Jusqu’où va-t-il s’arrêter ? On attend avec impatience son triplé face à Neuer.

Denayer – 8

Le Belge a subi, ce qu’on appelle dans le jargon, une Varane face à Hummels. Sur le deuxième but parisien, Marquinhos est monté au-dessus de lui pour lui manger sur la tête. Une remise fatale vers Danilo Pereira. La suite vous la connaissez…

Kadewere – 7

Invisible en attaque, sa présence était surtout défensive. À défaut de pouvoir frapper dans le ballon, qu’il n’avait jamais, Kadewere a préféré shooter dans les chevilles de Mbappé. Bien plus réjouissant à vrai dire.

Verratti – 8

Marco a fait du Verratti. Mais ça on le savait déjà. Marco c’est ce gars à la machine à café qui ne te lâche pas. Jamais. Une pensée pour la soirée de merde vécue par Turpin. À noter le tir de Verratti en début de match, le premier depuis 2014.

Publicité

Dans le même genre de Lose :   L'entame de tournoi parfaite de l'Equipe de France de Beach Soccer

Kimpembe – 3

Pendant toute la semaine les Parisiens ont fait les yeux doux à Depay, libre en fin de saison. Mais Kimpembe a jugé bon de lui marcher dessus durant tout le match. Presnel avait à cœur de ruiner des semaines de travail de Leonardo.

Lopes – 8

S’en prendre quatre en moins d’une heure. Se faire surprendre par un rebond sur un coup-franc et tenter un saut de cabri pour les photos. Le tout à domicile. On se rapproche dangereusement d’une soirée parfaite.

PS : a réussi une relance au pied à la 59e minute.

Mbappé – 2

Le bougre. Il y a Dupont au rugby. On a Mbappé au foot. Ces deux doucheurs d’espoir ne méritent pas d’être français. Alors quand on lui met un maillot rose sur les épaules, on a l’impression d’un Ouigo qui traverse le terrain à toute vitesse.

Slimani – 3

L’Algérien a réussi en 6 minutes ce que Depay a échoué à faire en 56. Dans la famille Slimani on préfère largement son frère, Rabat.

Navas – 4

Sûrement le seul gardien au monde à avoir un meilleur pourcentage d’arrêt sur pénalty que dans le jeu. Le Timo Krul du PSG.