Ligue 1 – Les notes de Lyon Lille


Anthony Lopes – 5

1 minasse et 2 cadeaux de ses défenseurs aux Lillois. Capitaine abandonné.

Mattia De Sciglio – 9

Le joueur frisson côté Lyonnais. Oui, celui qui te donne des frissons de peur quand le ballon arrive vers lui.

Publicité

Marcelo – 8

Sauvé par la VAR, qui n’est pas revenu sur ce qui aurait pu être la main la plus ridicule de la saison.

Maxence Caqueret – 2

I francesi Verratti. Sauf que son homologue italien lui, il a des coéquipiers un peu plus cliniques face au but. Oui, à sa place, on en veut à Toko Ekambi pour des dizaines d’années. Le double contact qu’il envoie juste avant son centre raté été d’un délice absolu.

Lucas Paqueta – 10

La vista parfaite du Brésilien, qui lance parfaitement Burak pour l’égalisation Lilloise. Game Changer. 

Memphis Depay – 7

A fait acte de présence.

Publicité

Karl Toko Ekambi – 9

Même si sa prestation est complète en termes de justesse technique inexistante, son centre foiré alors qu’il y avait un but tout fait restera le top. Karl Topé Ekambi.

Islam Slimani – 3

Le Burak du Rhone, un peu de hargne en moins. Un peu de

Mike Maignan – 7

Le théorème de l’interview en ego-trip suivi d’une boulette dans le match qui suit se confirme. Prestation ternie par une main opposée que n’aurait pas décliné Richard.

Dans le même genre de Lose :   Copa Libertadores - River Plate | Enzo Pérez, profession : gardien par intérim

Sven Botman – 8

Physique de Pivot NBA. Tête de Pivot NBA. Ecran de Pivot NBA pour permettre le but de Fonte. Inscris-toi vite à la Draft Sven.

Domagoj Bradaric – 10

Il y avait des très bonnes affaires à faire dans le dos du Croate: 1 but acheté, 1 but offert. La Grande Bradaric de Lille.

Jonathan David – 5

Comme quoi, il n’a pas forcement besoin d’avoir une cheville brisée pour détruire les supporters adverses.

Jonathan Ikoné – 6

Mettre le feu dans les défenses, Il connait. Faire le mauvais geste après avoir fait le plus dur. Il connait aussi Ikoné.

Burak Yilmaz – 2

Il a tout fait aux Lyonnais. Minasse, Finesse, Pressing et 24 personnalités différentes pour rendre fou l’adversaire.

Djamel Benlamri – 8

Rentré pour l’impact physique, il s’est fait battre au duel aérien par Yazici. Coaching gagnant.

Rudi Garcia – 9

La vraie bonne technique de Ligue 1. Mener, Bétonner, craquer. Ca commence à sentir mauvais pour la prolongation.

Christophe Galtier – Note Artistique 10

La technique de la roulade arrière est parfaite, même si c’est un bond en avant que vient de faire Lille vers le titre.