Ligue 1 | Le classement FFL après la 6e journée


(Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)

Il aura fallu attendre la 6e journée de Ligue 1 pour voir un club enfin se détacher du classement. Après une performance dantesque contre Lyon, Angers s’affirme comme un challenger un peu inattendu à notre tant désirée première place. Il va cependant falloir rester concentrés pour ne pas craquer lors des prochaines journées.

Pour rappel, pour cette saison, nous avons décidé d’établir un barème semi-objectif afin que chaque club soit logé à la même enseigne. Bon évidemment, tout ça peut aussi être assaisonné de notes arbitraires à la tête du client. Et pas de VAR ici.

Publicité

Bonus

. Défaite : +1 pt
. But contre son camp : +1 pt
. But encaissé dans le temps additionnel : +1 pt
. Pénalty raté : +1 pt
. Défaite par 3 buts d’écart ou plus : +1 pt
. 5 buts encaissés ou plus : +1 pt à partir du 5e but
. Série de 5 défaites : +2 pts
. Défaite inattendue : +2 pts

Malus

. Victoire : -1 pt
. But inscrit dans le temps additionnel : -1 pt
. Victoire par 3 buts ou + : -1 pt
. 5 buts marqués ou plus : -1 pt à partir du 5e but
. Série de 5 victoires : -2 pts
. Victoire inattendue : -2 pts

 

AJ Auxerre – Olympique de Marseille : 0-2

Auxerre: +2

On le sait bien, dans le football, il est toujours important de bien débuter un match et de ne pas craquer dans le final. Résultat, un but encaissé à la 8e et un autre à la 84e. Efficacité à son maximum, point bonus.

Publicité

Marseille: -1

Un but toutes les 100 minutes pour Alexis Sanchez alors que Milik en marque un toutes les 54 avec la Juventus de Turin. Les chiffres ne mentent pas.

Olympique Lyonnais – SCO Angers : 5 – 0

Lyon : -3

Ahou. Ahou. Ahou. On ne va pas se mentir, l’OL donne toujours ce sentiment qu’il peut dérailler à n’importe quel moment de la saison. Alors, que les supporters de Lyon profitent du bonheur. Eux plus que les autres savent à quel point cela peut être fugace.

Angers : +4

Gerald Baticle aime Lyon. Il devait le prouver en offrant une victoire facile et large aux Gones. Bonus : il s’empare par la même occasion de la pire défense de la Ligue 1 après cette 4e défaite de rang. Pour Gerald, ça commence à sentir le foin par contre : son président l’a confirmé sur le banc jusqu’à la fin de la saison. On le sait tous, la traduction dans le langage du football c’est prochaine défaite tu vires.

FC Nantes – Paris Saint-Germain : 0 – 3

Nantes: +2

Déjà, cette année, affronter le Paris Saint-Germain c’est un défi compliqué pour n’importe quelle équipe. Mais quand en plus tu choisis d’envoyer ta meilleure semelle sur le genou de Vitinha, c’est vraiment choisir de jouer à un Dark Souls avec le mode de difficulté maximum. La suite ne surprendra personne: 3 pions dans la musette et même pas sur que les Parisiens se soient douchés à la fin.

Paris : -3

C’était le dernier match d’entraînement pour le PSG avant le début de la saison cette semaine face à la Juventus de Turin.

Montpellier – Lille : 1-3

Montpellier : +1

25% de possession, 216 passes à 681, 4 tirs contre 26 pour Lille. Tout ça à domicile. Ici c’est la paillade.

Lille: 0

Lille a surdominé ce petit match de 13h mais a quand même réussi à se faire peur en encaissant le premier but n’importe comment. Un certain sens du show et du suspens chez Jardim. +1 pour la forme.

Stade Brestois – RC Strasbourg : 1-1

Brest : 0

Et pourtant, les Alsaciens en ont offert des cadeaux aux Bretons. Une relance pas jojo pour le premier but, puis une bonne grosse semelle pour offrir 1 heure de supériorité numérique. Pire encore, ils perdent leur trophée de pire défense de la Ligue 1. Mais ce déplacement à Paris dimanche devrait remettre les choses dans l’ordre.

À lire aussi :   La Recette FFL : comment perdre face au Danemark ?
Strasbourg : -1

6 matchs, 4 nuls, 2 défaites. Le football Gewurztraminer dans toute sa splendeur. Il était cependant à 2 doigts de craquer en fin de match. L’index et le majeur de Bizot qui sort une parade pas piquée des hannetons pour empêcher le hold-up.

Stade de Reims – RC Lens : 1-1

Reims : +1

Mener 1-0, à 11 contre 10 et se faire rattraper, dans nos livres c’est un point obligatoire.

Lens : 0

Semaine à 2 points pour les Lensois qui calent un peu dans la vaine poursuite des Parisiens. Mais franchement Brice Samba, tu aurais pu laisser le but en double retourné consécutif des Rémois. Pas fair-play.

AC Ajaccio – Lorient : 0-1

Ajaccio : +1

Petit à petit, les Corses consolident ce qui semble être le trône qui leur est promis. Celui de la 20e et dernière place. Car oui, malheureusement, si la solide défense de Ligue 2 tient la route dans l’élite, l’attaque c’est une autre histoire. 3 buts en 6 matchs, c’est encore plus sec que leur pelouse. 16 tirs hier, 3 cadrés, 0 but.

Lorient : -1

Le strict minimum pour les merlus. Le genre de gars qui révisent 1 jour avant le bac pour avoir son 10 de moyenne. Prochain match contre Lyon, l’occasion de ressortir ce tweet de légende.

Clermont Foot – Toulouse : 2-0

Clermont : -1

Pour Clermont, c’est tout ou rien cette année. 3 victoires, 3 défaites, pas le temps de niaiser. Ponctuez tout cela d’un but de Gonalons en plus.

Toulouse : +2

Après un petit début de saison en trombe, les Toulousains viennent d’enchaîner 3 petites défaites d’affilée en 1 semaine. Conjuguez cela avec une belle barre dès la première minute à 2 mètres du but, et vous obtenez un petit point bonus. On ne peut pas s’empêcher d’être généreux que voulez-vous.

Troyes – Stade Rennais : 1 – 1

Troyes : + 1

Oubliez tout le barème de points. C’est la colère qui règne ici et dans toutes les rédactions sportives de France. Le titre « La passe de Troyes » était prêt à envoyer et ils ont tout gâché en se faisant égaliser. Regrets éternels.

Rennes : +1

From Recrutement XXL pour aller retrouver la Ligue des Champions To Nul contre Troyes en supériorité numérique. Les Rennais vont devoir passer la seconde pour s’échapper des griffes de la FFL.

Nice Monaco : 0-1

Nice : +2

Perdre le déceptionico de la Côte d’Azur n’a pas été chose aisée pour les Aiglons. Avec 4 buts marqués (dont 3 penaltys), l’arrivée de Laborde pour reformer la paire sacrée est le dernier espoir. Échec. Les 2 grosses occasions sont pour Dante, le défenseur central, et la saison 100% morose continue pour Nice. Et s’ils réussissent à foirer contre Ajaccio la semaine prochaine, des sièges vont commencer à être brûlants.

Monaco : -1

La saison de Monaco n’avait jusqu’ici aucun sens, mais cette première victoire leur donne un petit bol d’air avant un déplacement à Belgrade. On espère une remise en question pour rester l’équipe foutraque de l’année.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Angers 11
2. Brest 7
2. Reims 7
2. Ajaccio 7
5. Nice 6
6. Auxerre 5
7. Monaco 4
7. Lille 4
7. Rennes 4
10. Strasbourg 3
10. Nantes 3
10. Toulouse 3
13. Troyes 2
14. Lorient
15. Clermont -2
16. Montpellier -3
17. Lyon -6
17. Marseille -6
19. Lens -7
20. PSG -14