Ligue 1 | 27e journée | Les notes de la FFL


Mbappé Paris Marseille

Les supporters du Paris Saint-Germain comptent les jours jusqu’à la fin de saison. Non pas pour célébrer le titre ni la Ligue des Champions (restons sérieux), mais pour enfin que le cirque autour de Kylian Mbappé se termine. Les histoires d’amour finissent mal, en général.

Marseille – Paris : 0 – 2

Marseille : 3

Un Classique ça ne se joue pas, ça se perd. Et pourtant ils ont su braver les imprévus. Malgré l’intensité du début de match et la supériorité numérique, ils font la spéciale Marseille. La défaite à 11 contre 10.

Après bon, on savait tous qu’après ça, ça serait compliqué.

Paris : -2

Victoire en infériorité numérique à Marseille, check. Mais c’est déjà oublié pour le club, qui va devoir gérer la 214e crise de communication de l’ère qatarie suite à ce post Insta de Mbappé qui boude.

Ah non, on me souffle dans l’oreillette que tout le monde s’en fout à présent.

Lille – Lens : 2 – 1

Lille : -2

Un derby post trêve internationale, c’est piégeux. Mais les Lillois ont bien bossé en observant Brice Samba lors de France – Allemagne. Le portier Lensois ne se réveille qu’à partir de la 10e minute. Les Lillois en profitent donc pour allumer le feu d’entrée via le meilleur footballeur kosovar de Ligue 1, Edon Zhegrova. Bon, le seul aussi.

Lens : +2

2 semaines après avoir encaissé 3 buts (!) contre l’OGC Nice (seule équipe à avoir réussi ça avec les petits poucets du Paris Saint-Germain), Lens s’est fait manger physiquement et tactiquement par son voisin. Heureusement pour les supporters, c’est le week-end Pascal. Ils auront donc un jour de rab avant de se faire vanner par les collègues. Merci Jésus.

Metz – Monaco : 2 – 5

Metz : +4

Imagine, tu as 2 semaines pour préparer un match importantissime pour ton maintien. Dans une Ligue 1 où tous les points comptent en bas de tableau, le droit à l’erreur est inexistant pour les Messins. Résultat des courses : 3 buts encaissés dans le premier quart d’heure. Il n’existe plus qu’un seul espoir de jouer les barrages pour les grenats, il s’appelle le FC Nantes.

Monaco : -3

15 minutes d’efforts pour 75 minutes de décrassage. L’inverse d’une sortie longue de ta prépa marathon.

Lyon – Reims : 1 – 1

Lyon : 0

Le début de saison cataclysmique des Lyonnais est oublié. Fini les purges où les Gones ne touchaient pas une bille et ne gagnaient pas. Maintenant ils dominent, mais ne gagnent pas. Toutefois, l’idée du Lyon Saint-Etienne en barrages d’accession à la Ligue 1 est morte, et ça, ça nous fait beaucoup de peine.

Reims : – 1

À deux doigts du hold-up, Reims revient de Décines pas mécontents avec leur point du match nul. Si le ventre mou avait un nom de ville cette année, Reims serait probablement un choix de qualité.

À lire aussi :   Liga | Le triplé inacceptable d'Antoine Griezmann

Lorient – Brest: 0 – 1

Lorient : 1

La vie est moche pour les merlus. Alors qu’ils surdominent le match, ils réussissent à se tirer une balle dans le pied solo. Un coup franc rapidement joué et rapidement foiré. Contre-attaque, but. Merci.

Brest : – 2

La surprise de la saison ne s’arrête toujours pas. Et ce dimanche aprèm, ils ont fourni le match type d’une équipe qui va droit en Ligue des Champions. Dominés tout le long du match pour finir avec un hold-up. Ou plutôt un abordage comme on dit chez eux.

Le Havre – Montpellier : 0 – 2

Le Havre : 1

Quelques années après la non-arrivée d’Adriano au Havre, le club normand a remis ça. Bon pas de fausse arrivée, mais une guest star qui a conçu leur maillot third : Pete Doherty

Au moins, ils perdent avec classe.

Montpellier : – 2

Le début du mois d’avril va être important pour les joueurs montpelliérains. Après cette victoire, ils jouent Lorient et Clermont lors des 2 prochaines journées. 2 victoires et ils pourront profiter du soleil sans remords.

Nice – Nantes : 1 – 2

Nice : 3

Désolé, mais perdre contre Nantes à domicile, c’est 3 points dans la besace grand minimum. 8 points en 2024 pour Nice en 10 matchs. On vous laisse faire le calcul, mais ce n’est pas glorieux.

Nantes : – 2

En 1 match, Kombouaré a déjà encaissé 30% des points de Gourvennec. Les hommes mentent. Les femmes mentent. Les chiffres ne mentent pas.

Clermont – Toulouse : 0 – 3

Clermont : 3

Ne vous laissez pas berner par les “Mathématiquement ça n’est pas encore fait” et tout autre bluff du genre. La première place dans l’ascenseur est pour Clermont.

Toulouse : -2

Dans une affiche qui ressemble plus à du rugby qu’à du foot, les Violets s’imposent sur une pénalité. Le maintien est quasiment fait, on peut squatter Chez Tonton tranquille maintenant.

Strasbourg – Rennes : 2 – 0

Strasbourg : -2

Dans ce JulianStephanico, les Strasbourgeois de Patrick Vieira n’auront eu besoin que de 2 minutes pour taper leur ex-coach. Le maintien se profile dangereusement pour les Alsaciens.

Rennes : 3

Pour être certain de ne pas gagner, rien de tel que de ne pas frapper. Avec 0 frappe cadrée en 90 minutes, c’est une défaite quasi assurée que s’offrent les Bretons. Une préparation optimale pour se faire charcler en Coupe de France contre le PSG.

 

Classement Equipe Points FFL
1 Clermont 16
2 Lyon 14
2 Rennes 14
4 Marseille 13
4 Metz 13
6 Montpellier 10
6 Nantes 10
8 Nice 7
9 Lens 6
10 Lorient 4
10 Le Havre 4
12 Reims 1
13 Toulouse -1
14 Strasbourg -3
15 Monaco -11
16 Lille -13
17 Paris-SG -30
17 Brest -30
Antoine