Ligue 1 2001 | Franck Queudrue, le plus beau CSC de l’histoire de l’humanité.


Franck Queudrue

Auteurs d’une saison 2000-2001 compliquée, les Lensois ont tout de même marqué les esprits. Non pas au classement, mais sur le terrain. Ou plutôt un homme en particulier : Franck Queudrue.

En ce 7 avril 2001, le RC Lens se déplace à Bastia pour le compte de la 30e journée de Ligue 1. Les Lensois ont réalisé une saison anonyme et se rendent au Stade de Furiani sans aucun enjeu. Mais un événement totalement inattendu va reléguer au second plan la victoire lensoise en Corse.

Publicité

À lire aussi :   Ligue Jupiler Belgique 1995 | Van den Buys, le CSC dans la peau.

Queudrue, un CSC-lob de 30 mètres

Le RC Lens est magnifiquement bien rentré dans sa partie. Les Sang et Or mènent 2-0 à la mi-temps, à la suite des buts de Fuertes et Diouf. Ce dernier va même récidiver peu après le retour des vestiaires, portant la marque à 3-0. Il a rarement fait aussi frais du côté de Bastia lors d’un mois d’avril.

À lire aussi :   Football - Le classement FFL des plus beaux CSC

Mais les Corses ne sont pas au bout de leurs peines. En effet un quatrième joueur lensois va faire trembler les filets. Tandis que les Bastiais tentent de créer un mouvement, Franck Queudrue se rue sur le ballon et envoie un immense dégagement pour ruiner l’action des Corses. Manque de pot, il prend le ballon de l’intérieur du tibia et lui donne un effet enroulé dans le ciel de Bastia. Impossible pour le gardien Guillaume Warmuz d’apprécier convenablement la trajectoire. Le ballon s’approche dangereusement de ses cages et rebondit juste avant la ligne de but pour terminer sa course dans les filets.

Ni les Lensois, ni les Bastiais, ni même les quelques milliers de spectateurs dans les tribunes ne comprennent ce qu’il vient de se passer.

Publicité

“Je prends un coup et je me tords la cheville. J’ai à peine le temps de me relever et je vois le ballon revenir vers moi. Je suis un peu énervé, je suis tourné de trois quarts et je veux dégager le ballon très fort de l’extérieur pour qu’il parte à l’opposé” F. Queudrue

La suite, on la connaît. Le mot de la fin ne pouvait être trouvé que par Franck en personne bien sûr.

“Quand tu tapes mon nom sur internet, c’est tout de suite le CSC qui sort” F. Queudrue