Les 5 membres du staff que nous proposons à Zidane au PSG.


Thomas Tuchel coach of PSG and Real Madrid coach Zinedine Zidane during the Champions League match between Real Madrid and Paris at Estadio Santiago Bernabeu on November 26, 2019 in Madrid, Spain. (Photo by Pressinphoto/Icon Sport) - Zinedine ZIDANE - Thomas TUCHEL - Stade Santiago-Bernabeu - Madrid (Espagne)

Cap ou pas cap ? C’est sans doute la question que se pose à l’heure actuelle Zinédine Zidane. Partagé entre l’envie de rejoindre le PSG et le souhait de voir ses Z5 continuer à attirer des clients marseillais. Dans le cas où il choisirait la première option, nous lui avons mâché le travail pour constituer son staff. Un casting qui partage les mêmes valeurs que lui.

Dans le cas où Zizou viendrait à prendre les rênes du Paris Saint-Germain, cela provoquerait deux tremblements de terre dans l’Hexagone. Un dans la capitale a fortiori, puis un autre à Marseille, sa ville de naissance. Car comprenez-le bien, cette signature au PSG serait un aller simple en Enfer pour Zidane selon les Marseillais. La possible venue de Zizou à Paris réveille ainsi un sujet très sensible du côté de l’OM. Pour ne pas dire tabou. Nul être humain né à Marseille, ou ayant été adulé par la cité phocéenne, ne doit collaborer avec l’ennemi juré parisien. Telle est la doctrine olympienne.

Publicité

À lire aussi :   Pourquoi Pochettino doit impérativement rester au PSG

Une règle que s’apprête pourtant à briser Zidane. Nous n’avions pas vu un tel pacte de sang rompu depuis Gellert Grindelwald et Albus Dumbledore. Pour ajouter un zeste d’huile sur le feu, voici le staff que pourrait choisir Zizou.

Didier Drogba

Zinédine n’est pas la seule personnalité à avoir brisé les espoirs d’un possible retour dans la cité olympienne. Depuis son départ de Marseille en 2004, Didier Drogba a vu son nom circuler du côté de l’OM lors de chaque mercato. Qu’il soit estival ou hivernal. Et le pire dans tout ça, c’est qu’un come-back aurait bel et bien pu avoir lieu. Comme le déclare le principal concerné, sans se soucier du moindre regret que peuvent ressentir les supporters marseillais à la lecture de ces 44 mots. Gravés de manière indélébile dans leur mémoire.

« J’aurais pu revenir à l’OM en 2010. C’était une opportunité et malheureusement elle n’a pas été saisie. Je suis resté à Chelsea et j’ai gagné la Ligue des Champions en 2012. Je marque de la tête sur corner en finale à Munich, comme Boli » D. Drogba

Mais l’Ivoirien finit par céder, et fait son retour au Vélodrome 17 ans après. Accueilli comme un héros. Bon, c’était pour un match caritatif, certes. Mais les supporters marseillais prennent tout ce qu’il y a à prendre. Vraiment tout.

Publicité

Certainement le presqu’retour le plus proche de l’histoire de l’Olympique de Marseille. Lyon a Benzema, Marseille a Drogba. Deux olympiques, une même souffrance de tous les jours. Un petit passage du côté du PSG serait la goutte d’eau.

Mario Jardel

Rares sont les joueurs à avoir marqué un club dans leur carrière. Alors le faire sans jouer un seul match pour l’équipe, cela relève de l’irréel. Mais c’est pourtant ce point commun avec Zidane qu’est parvenu à réaliser l’attaquant brésilien Mario Jardel. Vedette du FC Porto de 1996 à 2000, Jardel est l’un des attaquants les plus prolifiques d’Europe à son époque. Et modeste qui plus est.

« Lewandowski est un joueur qui marque 45 à 60 buts par an. Ce qu’il a fait, je l’ai fait pendant six ou sept ans d’affilée » M. Jardel

L’OM saute sur l’occasion, et conclut un transfert à 100 millions de francs. Il ne manque plus que les signatures. Mais les Marseillais comptent trop de joueurs extracommunautaires. Alors à la place, ils décident d’engager Pascal Nouma, qui devient le plus gros salaire du club.

« Bien sûr que je vais passer pour un idiot si Jardel marque 40 buts au Portugal » R-L. Dreyfus

Jardel fait encore mieux, et claque 48 buts en 36 matchs. Nouma s’arrêtera lui à 1 but en 14 rencontres.

Une venue de Jardel au PSG, et c’est la frustration olympienne qui repart de plus belle.

À lire aussi :   Youth League | Les jeunes du PSG respectent l'ADN du club

Kévin Gameiro

Cet épisode n’est peut-être pas connu de la France entière, mais chaque Marseillais en a déjà entendu parler. À l’été 2021, en fin de contrat du côté du FC Valence, Kévin Gameiro cherche un nouveau projet pour se relancer. Lui qui a passé deux saisons du côté du PSG de 2011 à 2013 ne trouve pas de meilleure idée que de vouloir s’engager avec… l’OM. Bien sûr. Mais très vite, des passages de son arrivée dans la capitale dix ans plus tôt ressortent sur Twitter. Et une chose est sûre, ils ne sont pas vraiment optimaux pour se mettre les supporters marseillais dans la poche.

Très vite, le hashtag #onveutpasdegameiro voit le jour sur Twitter. Gameiro n’a d’autre choix que de changer sa destination, alors même que le contrat avait été rédigé et son salaire négocié. Kévin lui-même ne cache pas la raison de sa rétractation.

« Marseille, c’est un contexte particulier, surtout pour un ancien Parisien » K. Gameiro

Une seule question reste en suspens : mais que diable allait-il faire dans cette galère ? Quatre fois vainqueurs d’une Coupe d’Europe et à deux doigts de porter le maillot de l’OM. Zidane et Gameiro ont plus de points communs qu’on croit.

Fabrice Fiorèse

Contrairement à Kévin Gameiro, Fabrice Fiorèse a osé faire le grand saut. Deux saisons passées sur les Champs-Élysées, avant de s’engager pour trois ans sur la Canebière. Une volte-face qui a fortement déplu aux plus fervents supporters parisiens. Mais également à leurs homologues marseillais. Il faut dire qu’avec 2 petits buts en 19 rencontres, Fabrice n’aura pas laissé une trace indélébile dans l’histoire de l’OM.

Ami-ami avec l’un comme avec l’autre. Un profil idéal pour intégrer le staff de Zizou.

Éric Di Meco

Après l’annonce de l’arrivée imminente de Zidane à Paris, celle de Di Meco ne nous étonnerait même plus. Nous ne sommes plus à ça près. Contrairement à Zizou, Éric n’est pas né à Marseille, mais à Avignon. Cependant, il a passé 12 ans à l’OM, remportant la fameuse vous savez quoi en 1993. Alors vous vous doutez bien que son ralliement dans le staff de Zinédine ne serait pas hyper bien vu du côté du Vélodrome.

Mais Zidane pourrait-il vraiment se passer d’un consultant de la trempe de Di Meco ?

À lire aussi :   Coupe du Monde 2006 | Zidane, une sortie sur un coup de tête.